Leyme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Leyme
Leyme
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Figeac
Canton Saint-Céré
Intercommunalité Communauté de communes du Grand-Figeac - Haut-Ségala - Balaguier d'Olt
Maire
Mandat
Pierre Martinez
2014-2020
Code postal 46120
Code commune 46170
Démographie
Population
municipale
936 hab. (2016 en diminution de 1,99 % par rapport à 2011)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 47′ 09″ nord, 1° 54′ 05″ est
Altitude 450 m
Min. 407 m
Max. 616 m
Superficie 10,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Leyme

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Leyme

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Leyme

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Leyme

Leyme est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune du Massif central située dans le Quercy sur le Embiargues.

De Leyme, on peut aller dans quatre directions : Saint-Céré (D 48), Lacapelle-Marival (D 48), Molières puis Terrou (accès au lac du Tolerme) et Aynac.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Ruisseau de Cantegrel, le Ruisseau de la Devèze, le Ruisseau du Cros sont les principaux cours d'eau qui traversent Leyme.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Leyme[1]
Bannes
Aynac Leyme[1] Molières
Anglars Espeyroux

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Leyme est interprété de différentes manières :

  • selon Gaston Balzagues, il provient du latin eremus et désignait, dans ce cas, un endroit désert où se trouvait un ermitage[2] ;
  • il peut aussi s'agir du latin Lumen Dei, « la lumière de Dieu »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une abbaye cistercienne fut fondée à Leyme en 1221[2] par Guillaume de Cardaillac évêque de Cahors pour les religieuses de l'ordre cistercien sur des terres données par le couvent des religieuses de Sainte-Marie de la Daurade de Cahors, en 1214[4],[5]. Le monastère fut d'abord nommé Gratia Dei puis Leyme[6].

Courbou[Note 1] et Lafarguette[Note 2], deux lieux-dits au nord de la commune, sont des anciennes possessions de la commanderie Hospitalière du Bastit du Causse au sein du grand prieuré de Saint-Gilles[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[8]
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1794 Jean Thillet    
1794 1800 Jean Mounie    
1800 1808 Jean Donadieu    
1808 1814 Jean Virole    
1815 1830 Jean Antoine Frie    
1831 1838 M. Jalenques    
1839 1849 Antoine Frie    
1849 1895 Amans Marty    
1895 1902 Jean Pierre Pradeyrol    
mars 2001 2005 Pierre Thamie    
2005 mars 2008 Colette Lamothe    
mars 2008 En cours Pierre Martinez PCF  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 936 habitants[Note 3], en diminution de 1,99 % par rapport à 2011 (Lot : -0,81 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
370409423422479567662773949
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0261 0881 0661 1191 1401 2091 2251 2071 237
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2221 3391 3689029421 0941 3071 2391 269
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 4761 5601 7061 6651 489943987961934
2016 - - - - - - - -
936--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et Festivités[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Géraud
  • La forêt du Frau et ses sentiers

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. a et b Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 59,115
  3. Géraud Lavergne, « Les noms de lieux d'origine ecclésiasticque » (sic), Revue d'histoire de l'Église de France, Tome 15, no 68, 1929, p. 320.
  4. Edmond Albe, Notes pour servir à l'histoire de l'abbaye de Leyme, p. 91-112, 141-155, dans Bulletin de la Société des études du Lot, 1902, tome 27 (lire en ligne)
  5. Edmond Albe, Notes pour servir à l'histoire de l'abbaye de Leyme, p. 3-9, dans Bulletin de la Société des études du Lot, 1903, tome 28 (lire en ligne)
  6. Jacques-Antoine Delpon, Statistique du département du Lot, t. 1, Bachelier, (réimpr. 1979), 554 p. (ISBN 2-902422-00-8), p. 539.
  7. Jacques Juillet, Templiers et hospitaliers en Quercy : commanderies et prieurés sur le chemin de Notre-Dame de Rocamadour, Le Mercure Dauphinois, , 4e éd., 332 p. (ISBN 978-2-3566-2213-6, présentation en ligne), p. 68-69 ; Abbé C. Nicolas, « Histoire des grands prieurs et du prieuré de Saint-Gilles faisant suite au manuscrit de Jean Raybaud 1751-1806 : tome III », Mémoires de l'Académie de Nîmes, t. XXIX,‎ , p. 117, disponible sur Gallica
  8. « Les maires de Leyme », sur Site francegenweb, (consulté le 22 octobre 2017).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 44° 47′ 43″ N, 1° 53′ 38″ E.
  2. 44° 47′ 33″ N, 1° 53′ 30″ E.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]