Grèzes (Lot)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grèzes.

Grèzes
Grèzes (Lot)
L'église de Grèzes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Arrondissement de Figeac
Canton Causse et Vallées
Intercommunalité Communauté de communes du Grand-Figeac - Haut-Ségala - Balaguier d'Olt
Maire
Mandat
Céline Marinho
2014-2020
Code postal 46320
Code commune 46131
Démographie
Population
municipale
175 hab. (2016 en augmentation de 8,02 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 37′ 42″ nord, 1° 49′ 15″ est
Altitude Min. 268 m
Max. 443 m
Superficie 11,02 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Grèzes

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Grèzes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grèzes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grèzes

Grèzes est une commune française située dans le département du Lot, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Grèzes[1]
Livernon
Espédaillac Grèzes[1] Corn
Brengues Espagnac-Sainte-Eulalie

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Grèze est dérivé du germanique griot, greot ou grés. Ces mots désignent sur le causse un lieu dont le sol pauvre est constitué de peu de terre et de petits cailloux[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1801 1808 Jean Delpech    
1808 1813 Louis Thinière    
1813 1818 Jacques Veyssie    
1818 1830 Louis Thinière    
1831 1881 Jean Larnaudie    
1881 1899 Auguste Despeyroux    
1899 1912 Armand Caussanel    
1912 1914 Louis Despeyroux    
1914 1918 Émile Francoual    
1918 1918 Frédéric Vidal    
1919 1925 Louis Despeyroux    
1925 1929 Louis Bargues    
1929 1945 Félix Chayriguet    
1945 1950 Louis Bouzou    
1950 1953 Jean Padirac    
1953 1995 Jean Gorses    
1995 juillet 2011 Jacques Delrieu    
septembre 2011 En cours Céline Marinho-Soucaze    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 175 habitants[Note 1], en augmentation de 8,02 % par rapport à 2011 (Lot : -0,81 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
323402443446460402418464453
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
466491462419408402408375402
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
403402400259187175172150149
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
138137129138125133157162175
2016 - - - - - - - -
175--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune possède plusieurs beaux dolmens :

Dolmen du Custalou
Dolmen du Cloup-de-Periès
  • Dolmen du Champ de Ligoussou appelé aussi Dolmen du Champ des Granges : seule la table de couverture, brisée en deux morceaux, et d'une longueur totale de plus de 4 mètres émerge du tumulus. 44° 36′ 35″ N, 1° 51′ 03″ E
  • Dolmen du Cloup-de-Périès (appelé aussi Dolmen des Ramades) : belle table inclinée de 2,85 mètres de long pour 2,60 mètres de large. Jean Clottes rapporte qu'il a longtemps servi de soue pour les cochons d'où le remplacement de la dalle de chevet par une murette en pierres sèches[8]. 44° 37′ 01″ N, 1° 49′ 39″ E
  • Dolmen du lac de Lapeyre: presque entièrement détruit, il n'en demeure que l'orthostate gauche (3,90 mètres, 1,25 mètres de haut et 0,30 mètre d'épaisseur).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Plaque à la mémoire de Louis Gorse

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, « Les noms des communes du Parc », Les cahiers scientifiques du Parc naturel régional des Causses du Quercy, vol. 1,‎ , p. 115 (lire en ligne)
  3. « Les maires de Grèzes », sur Site francegenweb, (consulté le 5 février 2017).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Jean Clottes, « Les dolmens du Lot : réutilisations et destructions à l'époque moderne », Bulletin de la Société préhistorique de France, no Tome 60, N. 7-8,‎ (lire en ligne)
  9. « Arrêté du 9 décembre 1993 portant apposition de la mention << Mort en déportation >> sur les actes de décès », sur Légifrance, (consulté le 19 février 2015)
  10. « Fondation pour la mémoire de la déportation - livre mémorial », sur Fondation pour la mémoire de la déportation, (consulté le 19 février 2015)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :