Anglars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anglars (homonymie).
Anglars
Anglars
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Figeac
Canton Lacapelle-Marival
Intercommunalité Communauté de communes du Grand-Figeac - Haut-Ségala - Balaguier d'Olt
Maire
Mandat
Françoise Lafage
2014-2020
Code postal 46120
Code commune 46004
Démographie
Population
municipale
211 hab. (2015 en augmentation de 19,89 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 44′ 26″ nord, 1° 54′ 23″ est
Altitude 400 m
Min. 328 m
Max. 561 m
Superficie 9,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Anglars

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Anglars

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Anglars

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Anglars

Anglars est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune du Quercy située entre le Ségala lotois et la Limargue.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Anglars[1]
Aynac Leyme
Rueyres Anglars[1] Espeyroux
Rudelle Le Bourg Lacapelle-Marival

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Ouysse traverse la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mentionné dans un texte de 932 mansus unum cum ipso portu in villa que Anglos dicitur, « une ferme avec son propre port dans un grand domaine qui est appelé Anglos » [2].

Le toponyme Anglars pourrait sembler être basé sur une forme du type Castrum anglarense qui indiquerait une appartenance aux Anglais. Cependant, Castrum anglarense est mentionné en 926, bien avant les invasions anglaises de la guerre de Cent Ans qui ont débuté en 1337. Anglars est issu de angulus avec le suffixe -arem. Il s'agit d'un lieu en relation avec une pierre de taille angulaire qui faisait partie d'une construction importante, ou un terrain présentant un affleurement de rochers[3].

Le toponyme provient très exactement d'une ancienne forme angularis avec un suffixe collectif -aris, « les terres de l'angle »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1794 Jean Cazard    
1794 1798 Jean Ferrand    
1798 1799 Guillaume Cazard    
1799 1806 Jacques Castagnier    
1806 1813 Jean Ferrand    
1813 1832 Jean-Baptiste Ferrand    
1832 1848 Jean-Jacques Larnaudie    
1848 1852 Antoine Delpech    
1852 1880 Jean-François Larnaudie    
1880 1882 Pierre Ferrand    
1882 1885 Jean Félix Larnaudie    
1885 1893 Hippolyte Cadiergues    
1893 1902 Léon Cadiergues    
mars 2001 2008 Noël Cadiergues    
mars 2008 2014 Françoise Lafage   agricultrice
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2015, la commune comptait 211 habitants[Note 1], en augmentation de 19,89 % par rapport à 2010 (Lot : -0,67 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
731 718 690 733 758 804 817 830 802
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
773 770 738 528 519 506 504 454 418
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
401 373 383 312 326 295 295 285 252
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
230 193 170 182 172 163 157 156 201
2015 - - - - - - - -
211 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • La fête du village a lieu en mi-juillet.

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. a et b Jean-Maire Cassagne, Villes et Villages en pays lotois, Tertium éditions, 15 avril 2013 - 304 pages, (ISBN 2368481060).
  3. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 100, 105.
  4. « Les maires de Anglars », sur Site francegenweb, (consulté le 10 janvier 2016).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.