Montet-et-Bouxal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montet-et-Bouxal
Montet-et-Bouxal
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Figeac
Canton Lacapelle-Marival
Intercommunalité Communauté de communes du Grand-Figeac - Haut-Ségala - Balaguier d'Olt
Maire
Mandat
Stéphane LEPRETTRE
2014-2020
Code postal 46210
Code commune 46203
Démographie
Gentilé Montexalaises et Montexalais
Population
municipale
221 hab. (2016 en diminution de 4,33 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 44′ 27″ nord, 2° 01′ 10″ est
Altitude Min. 415 m
Max. 643 m
Superficie 11,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Montet-et-Bouxal

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Montet-et-Bouxal

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montet-et-Bouxal

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montet-et-Bouxal
Liens
Site web http://www.montet-et-bouxal.fr

Montet-et-Bouxal est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Montet-et-Bouxal[1]
Saint-Médard-Nicourby Gorses
Labathude Montet-et-Bouxal[1] Saint-Cirgues
Sainte-Colombe Sabadel-Latronquière

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Montet-et-Bouxal est composé de montet qui désigne un petit mont et de Bouxal, en occitan Bojal pourrait évoquer une ouverture, un passage ou le verbe bojolar renfler, bouillonner ou le nom gaulois bulga terminé par -ona qui peut être un diminutif de bois[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1804 Jean Laporte    
1800 1814 François Vermande    
1804 1814 Jean Fauverges    
1814 1827 André Escallie    
1814 1827 François Fauverges (de)    
1828 1844 Hugues Calmejane    
1844 1848 Joseph Laporte    
1848 1856 Jean Louis Lagarrigue    
1856 1864 Louis Bladou    
1864 1865 Louis André Escaille    
1865 1871 Pierre Tailborie    
1871 1888 Antoine Pratoucy    
1888 1900 Pierre Louis Sainte Marie    
1900 1903 Vigie    
mars 2001 En cours Jean-Claude Calméjane DVG Conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2016, la commune comptait 221 habitants[Note 1], en diminution de 4,33 % par rapport à 2011 (Lot : -0,81 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
189155175206191542494528501
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
516529499520535512493508505
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
508509408336342340308254261
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
256270217201194208208230219
2016 - - - - - - - -
221--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 117.
  3. « Les maires de Montet-et-Bouxal », sur Site francegenweb, (consulté le 25 octobre 2017).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :