Bessonies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bessonies
Le château des Bessonies.
Le château des Bessonies.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Figeac
Canton Lacapelle-Marival
Intercommunalité Communauté de communes du Grand-Figeac - Haut-Ségala - Balaguier d'Olt
Maire
Mandat
Francis Thers
2014-2020
Code postal 46210
Code commune 46338
Démographie
Population
municipale
88 hab. (2014 en diminution de 14,56 % par rapport à 2009)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 48′ 40″ nord, 2° 09′ 05″ est
Altitude 520 m
Min. 510 m
Max. 682 m
Superficie 7,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 14.svg
Bessonies

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Bessonies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bessonies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bessonies

Bessonies est une commune française située dans le département du Lot, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Ségala (Massif central), sur le Veyre.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Bessonies est un anthroponyme qui fait référence à la propriété de Besson (jumeau), un surnom, mais peut aussi être issu de Bettius avec le suffixe -onem[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été créée en 1947 par détachement d'un territoire de Saint-Hilaire[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1947 1948 Jean Vabre    
1948 1983 Henri Bessonies    
1983 2014 Martial Cassan    
2014 en cours Francis Thers    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1954. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2014, la commune comptait 88 habitants[Note 1], en diminution de 14,56 % par rapport à 2009 (Lot : +0,05 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010
215 225 184 169 143 124 120 112 101
2014 - - - - - - - -
88 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le 11 août 1815, le maréchal Ney est arrêté dans le château de Bessonies, avant d'être ramené à Paris pour y être fusillé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 107.
  2. « Les maires de Bessonies », sur Site francegenweb, (consulté le 31 juillet 2016).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :