Brengues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brengues
Brengues
Château des Anglais, à flanc de falaise.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Figeac
Intercommunalité Communauté de communes Grand-Figeac
Maire
Mandat
Jean-Luc Vallet
2020-2026
Code postal 46320
Code commune 46039
Démographie
Population
municipale
215 hab. (2018 en augmentation de 11,98 % par rapport à 2013)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 34′ 42″ nord, 1° 49′ 59″ est
Altitude Min. 150 m
Max. 392 m
Superficie 20,56 km2
Élections
Départementales Canton de Causse et Vallées
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Brengues
Géolocalisation sur la carte : Lot
Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 14.svg
Brengues
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Brengues
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Brengues

Brengues est une commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le causse de Saint-Chels sur le Célé entre Espagnac et Marcilhac-sur-Célé. Le modeste village de Brengues occupe un site agréable et conserve les vestiges d'un château médiéval, accroché sur une plate-forme que domine un à-pic.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Selon Gaston Bazalgues, le toponyme Brengues (en occitan Brengas) aurait une origine germanique, et serait la contraction du mot allemand bär (ours) et du suffixe -ingo. Ce serait le domaine d'un homme appelé Beringus[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le village
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1800 Louis Pégourié    
1800 1807 Pierre Gaspard Baleuse    
1807 1816 Théodore Ramer    
1816 1847 Jean Pierre Cassagnes    
1847 1860 Gaspard Lafon    
1860 1878 Baptiste Fages    
1878 1883 Achille Trémoulet    
1883 1904 Lucien Oulié    
1904 1925 Louis Cassagnes    
1925 1941 Edmond Lapergue    
1941 1944 Calixte Oulié    
1944 1944 Antoine Cadiergues    
1944 1946 René Marty    
1946 1947 Paul Rougeyroles    
1947 1952 Louis Mercadié    
1952 1959 Calixte Oulié    
1959 1977 Sabin Oulié    
1977 2014 Lucien Oulié    
2014   Jean Luc Vallet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2018, la commune comptait 215 habitants[Note 1], en augmentation de 11,98 % par rapport à 2013 (Lot : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
506522481533596549554560556
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
558616520501470486470467448
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
412406404304262242218207192
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
183169158150159175212192208
2018 - - - - - - - -
215--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Dolmen des Fourques-Basses

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, « Les noms des communes du Parc », Les cahiers scientifiques du Parc naturel régional des Causses du Quercy, vol. 1,‎ , p. 116 (lire en ligne)
  3. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 99.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  8. « Restes du château des Anglais », notice no PA00094990, base Mérimée, ministère français de la Culture

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]