Kristen Wiig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wiig.
Kristen Wiig
Description de cette image, également commentée ci-après
Kristen Wiig au Festival de Toronto lors de la première de Welcome to Me, en .
Nom de naissance Kristen Carroll Wiig
Naissance (45 ans)
Canandaigua, État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Actrice
Productrice
Scénariste
Humoriste
Films notables Bliss
Paul
Mes meilleures amies
La Vie rêvée de Walter Mitty
Seul sur Mars
Séries notables Saturday Night Live
The Looney Tunes Show
Arrested Development
The Spoils of Babylon

Kristen Wiig est une actrice, humoriste, productrice, et scénariste américaine née le à Canandaigua (État de New York).

Elle est principalement connue comme membre du casting de l'émission Saturday Night Live, dans laquelle elle a officié de 2005 à 2012.

Après de nombreux seconds rôles comiques au cinéma, elle parvient à percer en co-écrivant et tenant le rôle principal de la comédie à succès Mes meilleures amies. Le long-métrage rencontre un énorme succès critique et commercial[1],[2],[3]. Sa prestation lui vaut d'être nommé au Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie et le film est nommé au BAFTA et à l'Oscar dans la catégorie meilleur scénario original, en 2012.

Par la suite, elle enchaîne les premiers rôles de comédies dramatiques indépendantes : Revenge for Jolly! (2012), Imogene (2013), Hateship, Loveship, The Skeleton Twins, Welcome to Me (2014), Nasty Baby, The Diary of a Teenage Girl (2015).

Elle se hisse ensuite dans des grosses productions : La Vie Rêvée de Walter Mitty, aux côtés de Ben Stiller ; Seul sur Mars (2015), porté par Matt Damon ; SOS Fantômes (2016), Downsizing (2017), de nouveau avec Damon. La même année, elle tient un second rôle dans l'attendu mother!, avec la star Jennifer Lawrence en tête d'affiche.

Parallèlement, Wiig double aussi des personnages de deux trilogies à succès du cinéma d'animation, Dragons et Moi, moche et méchant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Kristen Carroll Wiig est la fille de Laurie (née Johnston), artiste et Jon Wiig, qui tenait un port de plaisance dans l'Upstate New York[4],[5]. Elle a un frère aîné, Erik, qui souffre d'un handicap mental[6]. D'origine norvégienne et irlandaise par son père et anglaise et écossaise par sa mère[7], son nom de famille est originaire du comté de Sogn og Fjordane, en Norvège[8].

Lorsqu'elle est âgée de trois ans, elle déménage avec sa famille à Lancaster, en Pennsylvanie, puis à Rochester, dans l'état de New York. Elle a neuf ans lorsque ses parents divorcent et va vivre avec sa mère et son frère[9]. Elle est scolarisée à la Brighton High School de Rochester, où elle sort diplômée en 1991[10],[11]. Elle poursuivit ses études à l'Université d'Arizona avec une spécialisation en art[12]. Afin de remplir une exigence de cours, elle prend part à un cours de comédie, elle qui est d'un naturel introverti[9], son professeur lui a suggéré de continuer à jouer[12].

« J'étais terrifiée [...] Je n'aime pas vraiment parler devant des groupes de personnes. Au lycée, si jamais je devais faire une présentation, j'essayais toujours de m'échapper ou ne pas aller à l'école ce jour-là ... Mais j'ai assisté au cours, et je l'ai aimé, et le professeur m'a encouragé à continuer[N 1] »

— Kristen Wiig [9].

Elle abandonne ses études et accepte un travail comme graphiste dans une clinique de chirurgie plastique, où elle doit montrer aux patients ce à quoi ils vont ressembler après l'opération[13]. La veille de commencer, elle se retrouve seule dans la maison qu'elle partage avec un colocataire à Tucson et se souvient :

« Je me suis regardée dans le miroir et je me suis dit « OK, si tu pouvais faire quelque chose, qu'est-ce que ce serait ? » Et j'ai pensé que j'aimerais bien déménager à Los Angeles et juste essayer de jouer la comédie. Le lendemain, ma Jetta était bondée et j'étais partie, flippant durant tout le trajet[N 2] »

— Kristen Wiig [9].

Elle s'installe à Los Angeles, et insatisfaite des traditionnels cours d'art dramatique, se joint à une troupe d'improvisation comique The Groundlings[9], découverte grâce à un collègue de travail[9], tout en faisant des petits boulots pour subvenir à ses besoins[12].

Débuts d'actrice comique (2000-2004)[modifier | modifier le code]

Sa carrière d'actrice, consacrée à la comédie, débute dans les années 2000, en participant à des spectacles, dont un rôle régulier dans The Perks, joué au Empty Stage Comedy Theatre[14],[15]. Sur une scène remplie de personnes drôles, Kristen Wiig s'impose comme sortant du lot[16], faisant rire avec des personnages qu'elle allait, par la suite, utiliser pour le Saturday Night Live[16].

Dans une interview au sujet de l'impact qu'a eu la comédie sur Kristen Wiig, Jason Sudeikis, son collègue du Saturday Night Live dit :

« Elle avait une trentaine de vies avant qu'elle ne se présente à Saturday Night Live , elle a eu un tas d'emplois fous, de folles coupes de cheveux et a vécu environ dans une douzaine de villes […] il y a toujours un moment où elle dira : « Eh bien, quand j'étais fleuriste » ou « quand j'ai vendu des pêches dans la rue » ou « quand je suis allée dans une école de massage » » [...] Kristen est un compagnon qui peut commencer une phrase à partir de n'importe laquelle qui ne suit pas les prémisses »

— Jason Sudeikis, parlant de Kristen Wiig[17].

En 2003, elle apparaît dans l'émission The Joe Schmo Show, parodie d'émission de télé-réalité, diffusé sur Spike TV, dans lequel elle incarne le Dr. Pat, conseillère conjugale usant du charlatanisme[15].

La même année, elle fait de la figuration dans le film Melvin Goes to Dinner et par la suite, fait des apparitions dans des longs-métrages et émissions dans des rôles secondaires.

Révélation du Saturday Night Live (2005-2012)[modifier | modifier le code]

Kristen Wiig lors de l'évènement Time 100, en .

Ayant eu vent de son talent, le producteur Lorne Michaels lui demande d'auditionner pour le Saturday Night Live[16], émission humoristique phare de la chaîne NBC. Le , elle rejoint le casting de la 31e saison du programme[18]. Bien que l'émission ait subi une coupe budgétaire, Wiig resta dans l'émission[19], devenant membre à part entière de la distribution de l'émission à partir de la 32e saison.

Son travail au Saturday Night Live ne passe pas inaperçu puisqu'elle est nommé à quatre reprises à l'Emmy Award de la meilleure actrice dans une série télévisée comique[20] quatre années consécutives (2009[21], 2010, 2011[22] et 2012).

Elle était la seule femme de la distribution régulière du Saturday Night Live après le départ d'Amy Poehler à la 34e saison pour la série Parks and Recreation, jusqu'à ce qu'Abby Elliott devienne membre régulière à la 36e saison. Kristen a également accompagné le producteur du show, Lorne Michaels lors des auditions des acteurs potentiels pour l'émission[23]. En , elle fait partie du classement d'Entertainment Weekly's List des 15 meilleures Performances pour ses rôles différents sur Saturday Night Live et, en avril 2009, l'actrice fait partie de la liste des 25 femmes les plus drôles à Hollywood, toujours pour Entertainment Weekly[24],[25].

Elle quitte l'émission peu après sa dernière apparition comme membre du casting le , dans l'épisode 22 de la 37e saison du show[26]. Elle y retourne, cette fois, comme invitée le [27].

Seconds rôles comiques au cinéma (2007-2010)[modifier | modifier le code]

Au cinéma, c'est avec le producteur, réalisateur et scénariste Judd Apatow, avec qui elle entame une fructueuse collaboration, qui lui donne sa chance en lui confiant deux seconds rôles importants en 2007 : d'abord, elle est la patronne au comportement passif-agressif de Katherine Heigl dans En cloque, mode d'emploi, puis elle est la première épouse d'un chanteur de rock (interprété par John C. Reilly) dans Walk Hard: The Dewey Cox Story. Si les deux films rencontrent un bon accueil critique [28],[29], ils obtiennent un accueil divers au box-office : En cloque, mode d'emploi rencontre un énorme succès commercial avec 219,1 millions de dollars de recettes mondiales, pour un budget de 30 millions[3], Walk Hard: The Dewey Cox Story, en revanche, est un échec public, avec 20,6 millions de dollars de recettes dans le monde, pour un budget de 35 millions[3], et est resté inédit en salles dans quelques pays[30].

La même année, elle est également à l'affiche de la comédie Les Frères Solomon, réalisé par Bob Odenkirk, qu'elle retrouve après Melvin Goes to Dinner, dans lequel elle incarne une jeune femme, qui accepte, moyennant finance, d'être la mère porteuse de l'un des frères. Elle partage la vedette avec Will Arnett, Will Arnett, également scénariste du long-métrage et compère de Wiig au Saturday Night Live, Chi McBride, Malin Akerman et Lee Majors[31]. Le long-métrage est un échec critique[32] et commercial, puisqu'il ne réussit qu'à engranger que 1 million de dollars de recettes mondiales, alors qu'il fut tourné pour un budget de 10 millions[3].

En 2008, elle incarne la partenaire du personnage-titre d'une franchise de donuts dans la comédie Meet Bill, aux côtés d'Aaron Eckhart, Jessica Alba et Elizabeth Banks et tient l'un des rôles principaux du film Pretty Bird, premier long-métrage réalisé par l'acteur Paul Schneider, racontant l'histoire vraie du développement et la disparition d'un jetpack. La critique n'adhère pas à ces deux films[33] ,[34] et seul Meet Bill connaît l'honneur de sortir – de façon limitée – dans les salles, en engrangeant près de 347 000 dollars de recettes au box-office mondial[3]. Elle fait une apparition comme dresseuse d'un ours dans la comédie Semi-pro, avec Will Ferrell et comme une prof de yoga dans Sans Sarah, rien ne va !, produit par Judd Apatow. Toutefois, ses scènes dans Sans Sarah, rien ne va! furent coupées au montage de la version sortie en salles, mais apparaissent dans la version non censurée sortie en DVD[35]. Elle participe au film La Ville Fantôme, aux côtés de Ricky Gervais, dans le rôle d'une chirurgienne. Le film n'est pas un véritable succès commercial[3].

L'actrice au TIFF 2008, pour la première de Bliss.

En 2009, alors qu'elle officie toujours au Saturday Night Live, Kristen Wiig est à l'affiche de quatre films : elle incarne la patronne d'un parc d'attraction dans Adventureland : Un job d'été à éviter, réalisé par Greg Mottola, où elle partage la vedette avec Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Ryan Reynolds et Bill Hader[36], ce dernier étant une connaissance de Wiig, puisqu'il travaille également au Saturday Night Live. Le film est bien accueilli par la critique[37], mais ne rencontre pas un succès au box-office, avec seulement près de 17,2 millions de dollars de recettes mondiales[3]. Par la suite, elle devient l'épouse d'un patron d'une entreprise d'une usine d'extraction de saveur de plantes dans la comédie Extract, de Mike Judge, partageant l'affiche avec Jason Bateman, Mila Kunis et Ben Affleck[38]. Dès sa sortie, Extract connaît un accueil critique[39] et public[3] similaire à Adventureland. Elle devient une joueuse de roller derby dans la première réalisation de Drew Barrymore, Bliss, aux côtés d'Ellen Page. Salué par la critique[40], Bliss connaît un succès commercial assez restreint[3].

Après une participation à un épisode de la série 30 Rock, de son ancienne complice du SNL, Tina Fey, qu'elle retrouve au cinéma pour Crazy Night, elle double un personnage du film d'animation L'Âge de glace 3 : Le Temps des dinosaures et reprend le personnage de Vicky St. Elmo dans MacGruber, adaptation cinématographique d'un sketch du SNL, sorti en 2010. La même année, elle tente une incursion dans le genre dramatique avec Love and Secrets (All Good Things), inspiré d'un fait divers tragique. Ses deux films ne remportent véritablement l'adhésion du public[3] et de la critique[41],[42].

Entre-temps, elle double Lola Bunny dans la série animée The Looney Tunes Show pour la télévision et Ruffnut dans Dragons et Miss Hattie dans Moi, moche et méchant au cinéma, rencontrant un triomphe critique[43] et commercial[3] respectifs à leurs sorties en salles.

Tête d'affiche comique (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Kristen Wiig au South by Southwest en 2011, pour la présentation de Mes meilleures amies.

En mars 2011, Kristen Wiig est à l'affiche du film Paul, de Greg Mottola, qu'elle retrouve après Adventureland. Dans cette comédie de science-fiction où elle a un rôle de premier plan, elle est Ruth Buggs, une des protagonistes de l'histoire qui prend part à la fuite d'un extraterrestre, désireux de rentrer chez lui. Si l'accueil critique est plus ou moins modéré[44],[45], Paul lui permet d'obtenir son premier succès commercial personnel au cinéma, avec 100,1 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 40 millions[46].

En qu'elle rencontre enfin un triomphe personnel au cinéma : en effet, sort à cette date Mes meilleures amies, produit par Judd Apatow et réalisé par Paul Feig, retrouvant ce dernier après Enfants non accompagnés. Le film est le fruit de la collaboration entre Wiig et son amie de longue date, Annie Mumolo, qui ont écrit le scénario à partir de 2006, mais dut attendre quatre années avant d'être tourné. Elle y tient également le rôle principal, celui d'Annie Walker, une jeune femme à la vie chaotique qui devient demoiselle d'honneur au mariage de sa meilleure amie, mais doit composer avec les personnalités des quatre autres témoins.

À sa sortie en salles, Mes meilleures amies est acclamé par la critique et sa prestation est également saluée[1],[2]. À la surprise générale, le long-métrage rencontre un énorme et important succès public, puisque le film totalise 289,2 millions de dollars de recettes au box-office mondial [47], pour un budget estimé à 32,5 millions de dollars[3],[47]. Avec Mes meilleures amies, Wiig obtient également la consécration de ses pairs en étant nommée au Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie ou film musical pour sa prestation, ainsi qu' à l'Oscar du meilleur scénario original[48]. De plus, ce récent succès lui vaut de faire partie des 100 personnes les plus influentes du magazine Time[49].

Après ce triomphe, elle est, en 2012, à l'affiche du film Friends with Kids, écrit et réalisé par l'actrice Jennifer Westfeldt, qui tient également l'un des rôles principaux, où elle retrouve trois des acteurs de Mes Meilleures amies, Jon Hamm, Chris O'Dowd et Maya Rudolph. Le film rencontre un succès critique favorable[50], mais ne rencontre pas de véritable succès au box-office avec 12,2 millions de dollars de recettes mondiales[3].

En 2013, elle tient les rôles principaux de deux comédies dramatiques indépendantes : Imogene[51], et Revenge for Jolly!, écrit et réalisé par Brian Petsos.

Diversification (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

L'actrice à la première australienne de La Vie Rêvée de Walter Mitty, en novembre 2013.

La même année, elle a le rôle féminin principal dans La Vie Rêvée de Walter Mitty, tenant la vedette avec Ben Stiller[52]. Elle devait tourner sous la direction de Sean Penn dans The Comedian, aux côtés de Robert De Niro, mais en raison d'un problème de financement, le film ne se fait pas[52],[53]. Lorsque le projet est relancé, elle est remplacée par Jennifer Aniston. C'est finalement Leslie Mann qui récupère le rôle, le film sortant en 2017[54].

Parallèlement, Wiig confirme son statut d'actrice comique de premier plan en participant à des projets attendus : elle apparait dans Légendes vivantes, suite du film culte Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy[55],[56], qui est sorti fin 2013. Elle est également l'une des guest stars de la quatrième saison de la série Arrested Development[57].

En 2015, elle s'impose dans un registre dramatique en partie du casting du blockbuster de science-fiction Seul sur Mars, réalisé par Ridley Scott, dans lequel elle partage l'affiche avec Matt Damon et Jessica Chastain.

L'été 2016 marque son grand retour à une comédie à succès : elle retrouve le réalisateur Paul Feig ainsi que la révélation de Bridemaids Melissa McCarthy pour un reboot féminin de la franchise Ghostbusters. Dès l'annonce du projet en août 2014, en lieu et place d'une suite avec le casting d'origine , la production essuie un flot de critiques négatives. Ces critiques ne se calment pas, pire chaque communication sur les réseaux sociaux font systématiquement l'objet de réactions négatives.

Sur YouTube, la bande annonce du film a battu un record de "je n'aime pas" (pouce vers le bas) pour un film, bien supérieur au nombre de "j'aime". L'actrice Melissa McCarthy et Paul Feig doivent monter au créneau pour défendre le film[58],[59].

Néanmoins, la critique professionnelle est plus clémente et reconnait les qualités de film en majorité [60]. Commercialement, le film s'en sort plutôt avec les honneurs. Sorti le 15 juillet 2016 aux États-Unis le film cumule, au 31 juillet, 106,5 millions de dollars sur le sol US et 158,2 à l'international (pour un budget de 144 millions $ [61]. Loin de l'échec commercial attendu finalement. Cependant, les projets de suite sont avortés.

Wiig e apparait ensuite à la télévision dans des rôles comiques, elle se concentre au cinéma sur un registre dramatique : en 2018, elle est au casting de Bernadette a disparu, de Richard Linklater, et en 2019, prêtera ses traits à l'antagoniste Barbara Ann Minerva / Cheetah dans le blockbuster Wonder Woman 1984, de Patty Jenkins.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Kristen Wiig a été mariée à l'acteur Hayes Hargrove de 2005 à 2009[62],[25]. Par la suite, elle est sortie avec l'acteur, scénariste et cinéaste Brian Petsos[63] de 2009 à 2011.

En 2012, elle est en couple avec Fabrizio Moretti, batteur du groupe The Strokes[64],[65],[66], avant de se séparer après dix-huit mois de relation, en [67],[68].

Personnages dans Saturday Night Live[modifier | modifier le code]

La comédienne en novembre 2013.

Elle devient célèbre grâce à sa galerie de personnages qu'elle interprète dans l'émission, comme [69]:

  • Penelope, névrosée ayant un besoin d'attention,
  • Kat, membre du duo musical Garth and Kat (formé avec Fred Armisen, le duo de personnages apparaissent fréquemment dans le Weekly Update),
  • Dooneese, affligée d'un physique disgracieux, qui apparaît dans le Lawrence Welk show,
  • Mindy Elise Grayson, apparaissant dans les sketches The Secret Word,
  • Gilly, écolière très espiègle,
  • Sue, qui ne peut pas contrôler son excitation sur les surprises,
  • The Target Lady, commis d'une chaîne de magasins et collectionneuse kitsch,
  • Shana, femme sexy dont les histoires et actions choquent les gens,
  • Cheryl Bryant, journaliste,
  • Judy Grimes, agent de voyage nerveuse,
  • Jacqueline Seka, hôte de Cougar Den,
  • The A-Hole, membre du couple BCBG égocentrique The Two A-Holes, (formé avec Jason Sudeikis), ignorant les gens qui les entourent,
  • Aunt Linda, critique de cinéma exigeante, qui apparaît dans le Weekly Update.

Mais la jeune femme ne se contente pas des personnages créés dans l'émission, lui arrivant d'incarner des personnalités réelles telles que [69] :

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Comme actrice
Prochainement

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Kristen Wiig est doublée par plusieurs comédiennes. Parmi les plus fréquentes, il y a Marie Giraudon qui l'a doublé à 5 reprises, mais aussi Marie-Laure Dougnac et Marie Diot qui l'ont doublé à quatre reprises. Barbara Beretta l'a doublé à trois reprises chacune[71], tandis qu'Émilie Rault l'a doublé à deux occasions.

Au Québec, Viviane Pacal[72] est la voix française régulière de l'actrice.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, la liste des distinctions est issue du site Internet Movie Database[77].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Citation originale : « I was terrified [...] I don't really like talking in front of groups of people. Through high school if ever I had to give a speech, I would try to get out of it or not go to school that day ... But I took the class, and I liked it, and the teacher was really encouraging for me to keep doing it. »
  2. Citation originale : « I looked in the mirror and was like, "OK, if you could do anything, what would it be?" And I thought, "I would move to L.A. Just try to act". The next day, the Jetta was packed and I was gone, freaking out the whole way. »
  3. Les scènes dans lesquelles elle apparaît furent coupées au montage dans la version cinéma, mais furent intégrés dans la version non censurée.
  4. Le film fut initialement titré Imogene, notamment lors de sa présentation au Festival de Toronto en . Ce titre initial sera utilisé pour sa sortie en salles en France.
  5. Mark Columbus, Lauren Hoekstra, Sarah Kruchowski, Ryan Moody, Simon Savelyev, Vanita Shastry, Shadae Lamar Smith, Jeremy David White et Jonathan King
  6. a et b Ruffnut dans la version originale
  7. Les séquences de Kristen Wiig sont des images d'archives.
  8. Elle est créditée dans les neuf épisodes de la saison 1 de l'émission, mais n'apparaît que dans sept épisodes.
  9. Global Warning est une web-série diffusé uniquement sur Internet par le site Strike TV.
  10. Scénario écrit avec Annie Mumolo.
  11. a b c et d Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  12. a et b Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.
  13. Récompensée avec Maya Rudolph, Rose Byrne, Melissa McCarthy, Ellie Kemper et Wendi McLendon-Covey
  14. Nommée avec Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Martin Starr, Bill Hader, Ryan Reynolds et Margarita Levieva.
  15. a b c et d Nommée avec Maya Rudolph, Rose Byrne, Chris O'Dowd, Ellie Kemper, Wendi McLendon-Covey et Jill Clayburgh.
  16. a b c et d Nommée avec Annie Mumolo, coscénariste du film.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Bridesmaids », sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  2. a et b (en) « Bridesmaids », sur Metacritic (consulté le 8 février 2013).
  3. a b c d e f g h i j k l et m « Kristen Wiig Box Office Results », sur Box Office Mojo (consulté le 8 février 2013).
  4. (en) "Kristen Wiig: 'My next movie – it's going to be a Porky's prequel' " 18 November 2011, The Guardian
  5. Margaret (Johnston) Harris Obituary at MPNow.com, August 6, 2010
  6. Kate Meyers, « Getting Funny with SNL's Kristen Wiig », sur Woman Health (consulté le 8 février 2013).
  7. Always the bridesmaid – Film & Cinema, Entertainment. The Independent. (Ireland) Retrieved on August 7, 2011.
  8. "Komi-Kristen" (in Norwegian), Film Magasinet
  9. a b c d e et f « Kiristen Wiig Biography », sur Biography.com (consulté le 8 février 2013).
  10. http://bhsalumni.net/servlet/famous.FamousAlumni
  11. (en) Dan Goldman, « Live from New York ... it’s Kristen Wiig », uticaod.com, (consulté le 29 avril 2011)
  12. a b et c (en) Susan Dominus, « Can Kristen Wiig Turn on the Charm? », The New York Times, New York City,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  13. Wiig, AV Club
  14. (en) Kristen Wiig, "Buddy TV".
  15. a et b (en) « How Real Is Reality Programming? SPIKE TV'S 'The Joe Schmo Show' Puts New Twist on Reality Show Genre, Where Only One Contestant Is Real », SpikeTV, (consulté le 29 avril 2011)
  16. a b et c « Kristen Wiig Biography (page 2) », sur Biography.com (consulté le 8 février 2013).
  17. « Kristen Wiig goes glam for "V Magazine" », sur AfterEllen, (consulté le 9 février 2013).
  18. They're live on SNL, a December 2005 USA Today.
  19. Village Voice article
  20. Kristen Wiig Emmy Award Winner
  21. Bierly, Mandi. (July 15, 2009) Emmy Awards: the 2009 nominees | EW.com. Popwatch.ew.com. Retrieved on August 7, 2011.
  22. (en) Joal Ryan, « Emmys 2010 Comedy Acting: Matthew Morrison Leads Glee Choir », ca.eonline.com, (consulté le 29 avril 2011)
  23. Lorne Michaels talks Betty White and Sarah Palin
  24. "The 25 Funniest Actresses in Hollywood". Entertainment Weekly Photo 6 of 26
  25. a et b (en) Kristen Wiig sur l’Internet Movie Database
  26. Kristen Wiig gets an emotional sendoff - USA Today 5/20/12 accessed 5/20/12
  27. Ross Luippold, « Kristen Wiig To Host 'SNL' May 11 With Vampire Weekend », The Huffington Post (consulté le 26 avril 2013)
  28. (en) « Knocked Up », sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  29. « Walk Hard: The Dewey Cox Story», sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  30. « Dates de sortie en salles pour « Walk Hard: The Dewey Cox Story » », sur IMDb (consulté le 8 février 2013).
  31. « Full cast and crew for « The Brothers Solomon » », sur IMDb (consulté le 8 février 2013).
  32. « The Brothers Solomon », sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  33. « Meet Bill », sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  34. « Pretty Bird », sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  35. « Forgetting Sarah Marshall », sur Movie Censorship (consulté le 8 février 2013).
  36. « Casting et équipe technique d'« Adventureland » », sur IMDb (consulté le 9 février 2013).
  37. (en) « Adventureland », sur Metacritic.com,
  38. « Extract », sur IMDb (consulté le 9 février 2013).
  39. (en) « Extract », sur Metacritic.com,
  40. (en) « Whip It », sur Metacritic.com, .
  41. (en) « All Good Things », sur Metacritic.com (consulté le 13 avril 2012).
  42. (en) « MacGruber », sur Metacritic.com (consulté le 13 avril 2012)
  43. « Despicable Me », sur Metacritic (consulté le 8 février 2013).
  44. (en) « Paul », sur Rotten Tomatoes (consulté le 8 février 2013).
  45. (en) « Paul », sur Metacritic (consulté le 8 février 2013).
  46. « Paul », sur The Numbers (consulté le 9 février 2013).
  47. a et b « Bridesmaids », sur The Numbers (consulté le 9 février 2013).
  48. (en) Oscars 2012 : Nominees.
  49. http://www.time.com/time/specials/packages/article/0,28804,2111975_2111976_2112109,00.html
  50. (en) « Friends with Kids », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le 8 mars 2012).
  51. (fr) « Premières images de Kristen Wiig dans Imogene »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 25 mars 2013).
  52. a et b (fr) « Kristen Wiig dans Walter Mitty avec Ben Stiller et dans The Comedian avec Robert de Niro », sur Cinemateaser.com (consulté le 13 avril 2012).
  53. http://www.glamourparis.com/culture/actu-cine/articles/3-questions-a-kristen-wiig-la-comique-made-in-usa/20098
  54. https://www.traileraddict.com/the-comedian-2017/trailer
  55. http://www.bbc.co.uk/newsbeat/21333811
  56. (fr) « Kristen Wiig rejoint le casting de la suite des aventures de Ron Burgundy », sur CommeAuCinéma (consulté le 8 février 2013).
  57. http://www.usmagazine.com/entertainment/news/arrested-development-season-4-will-feature-guest-stars-seth-rogen-kristen-wiig-2013192
  58. AlloCine, « SOS Fantômes : Melissa McCarthy répond aux haters » (consulté le 2 août 2016)
  59. AlloCine, « SOS Fantômes : pourquoi la bande-annonce est-elle la plus détestée de l'histoire de Youtube ? » (consulté le 2 août 2016)
  60. « Ghostbusters » (consulté le 2 août 2016)
  61. « Ghostbusters (2016) (2016) - Box Office Mojo », sur www.boxofficemojo.com (consulté le 2 août 2016)
  62. (en) Melena Ryzik, « She's Really Shy, but That's a Secret », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  63. USA Today article: "Kristen Wiig of 'SNL' helps save the day in 'MacGruber'."
  64. http://www.digitalspy.co.uk/showbiz/news/a371733/kristen-wiig-considering-adopting-baby.html
  65. http://www.rte.ie/ten/2012/0318/wiigk.html
  66. http://en.terra.com/celebrity-gossip/news/in_touch_kristen_wiig_wants_to_adopt_/OCI64664
  67. http://people.premiere.fr/Photos-people/PHOTOS-Kristen-Wiig-s-est-separee-de-son-rockeur-Fabrizio-Moretti-3807878
  68. http://www.ninapeople.com/kristen-wiig-et-fabrizio-moretti-c-est-fini-a70921.html
  69. a et b « Kristen Wiig », sur SNL Archives (consulté le 8 février 2013).
  70. « Filmographie de Kristen Wiig », sur IMDb.com (consulté le 9 février 2013).
  71. a b c d e f g h i j k l m n o et p « Comédiennes françaises ayant doublé Kristen Wiig », sur RS Doublage (consulté le 17 septembre 2016).
  72. a b c d e f g et h « Comédiennes ayant doublé Kristen Wiig au Québec », sur Doublage.qc.ca (consulté le 25 janvier 2012).
  73. « Fiche du doublage français du film Dragons », sur AlloDoublage (consulté le 6 juillet 2014).
  74. « Fiche du doublage français du film Dragons 2 », sur AlloDoublage (consulté le 5 août 2014).
  75. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-190299/casting/
  76. « Fiche du doublage français du film « La Ville Fantôme » », sur Voxofilm.free.fr (consulté le 13 avril 2012).
  77. (en) « Kristen Wiig, « Awards » », sur IMDb (consulté le 24 janvier 2012)
  78. Charles Decant, « « Twilight » et « Hunger Games » grands gagnants aux MTV Movie Awards », sur Ozap, (consulté le 4 février 2013).

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]