Julia Louis-Dreyfus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julia Louis-Dreyfus
Description de cette image, également commentée ci-après
Julia Louis-Dreyfus en 2019.
Nom de naissance Julia Scarlett Elizabeth Louis-Dreyfus[1]
Surnom Little Yum-Yum
Naissance (60 ans)
Drapeau des États-Unis New York (États-Unis)
Nationalité Américaine
Profession Actrice
Humoriste
Films notables Hannah et ses sœurs
Harry dans tous ses états
All About Albert
Séries notables Saturday Night Live
Seinfeld
Old Christine
Veep

Julia Louis-Dreyfus, née le à New York, est une actrice, humoriste, productrice de télévision et chanteuse américaine. Elle est connue pour son travail dans l'émission Saturday Night Live (1982-1985), les séries Seinfeld (1989-1998), Old Christine (2006-2010) et Veep (2012-2019).

Elle est l'une des actrices les plus récompensées de l'histoire de la télévision américaine, ayant reçu onze Emmy Awards, huit pour la comédie et trois pour la production, avec un total de 24 nominations tout au long de sa carrière. Elle a également reçu un Golden Globes, neuf Screen Actors Guild Awards, cinq American Comedy Awards et deux Critics' Choice Television Awards. Elle a reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 2010 et a été intronisée au Television Academy Hall of Fame en 2014.

En 2016, le magazine Time la nomme l'une des 100 personnes les plus influentes au monde. En 2018, elle reçoit le Prix Mark-Twain pour sa contribution à l'humour américain, présenté par le Kennedy Center comme le plus grand honneur de la comédie en Amérique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse, formation et débuts[modifier | modifier le code]

Julia Louis-Dreyfus naît à New York d'une mère américaine, Judith (née LeFever), écrivain et tutrice, et d'un père né en France, Gérard Louis-Dreyfus, dirigeant du groupe Louis-Dreyfus. Elle est l'arrière-arrière-petite-fille de Léopold Louis-Dreyfus, qui a fondé le groupe Louis Dreyfus en 1851, un conglomérat français de produits de base et de navigation, que les membres de sa famille contrôlent encore. Son grand-père paternel, Pierre Louis-Dreyfus, était président du groupe Louis Dreyfus.

En 1962, un an après sa naissance, ses parents divorcent. Après avoir déménagé à Washington quand elle avait quatre ans, sa mère épouse Loren Thompson Bowles, alors doyen de la George Washington University Medical School. Pendant son enfance, sa mère l’emmène de temps en temps aux services de l'église unitarienne. Elle passe son enfance dans plusieurs États et pays, en lien avec le travail de son beau-père avec le projet Hope, notamment en Colombie et en Tunisie.

En 1979, elle sort diplômée de la Holton-Arms School de Bethesda, dans le Maryland. Elle poursuit des études supérieures à l'université Northwestern d'Evanston (Illinois) où elle est membre de la sororité Delta Gamma. Elle y étudie le théâtre et joue dans le Waa-Mu Show, une revue d'improvisation et de comédie de sketchs dirigée par des étudiants, avant d'abandonner pendant son année junior en décrochant une place dans l'émission Saturday Night Live. En 2007, elle recevra un doctorat honorifique en arts de l'université Northwestern.

Certaines biographies affirment à tort qu'elle est liée à Alfred Dreyfus, l'officier militaire français connu pour l'affaire Dreyfus.

Carrière[modifier | modifier le code]

Julia Louis-Dreyfus entame une carrière dans la comédie au sein de la The Practical Theatre Company à Chicago, ce qui l'amène à intégrer la distribution de l'émission humoristique Saturday Night Live, de 1982 à 1985.

Elle enchaîne avec quelques apparitions au cinéma, notamment sous la direction de Woody Allen dans Hannah et ses sœurs (1986) et dans Le sapin a les boules (1989), avant d'obtenir un rôle régulier dans la sitcom Day by Day, le programme ne dépassent pas la saison 1988-1989.

Julia Louis-Dreyfus avec Jerry Seinfeld aux Emmy Awards 1997.

Dès la rentrée suivante, elle décroche le seul rôle féminin de la nouvelle série Seinfeld, une sitcom diffusée sur NBC qui connaît un large succès critique et public. Elle interprète la délirante et névrosée Elaine Benes durant neuf saisons et 172 épisodes, remportant pour ce rôle le Golden Globe de la meilleure actrice comique dans un rôle secondaire en 1994, et reçoit une nomination aux Emmy Awards, chaque année à partir de la troisième saison, dans la catégorie Meilleure actrice dans un rôle secondaire. Elle emporte la récompense en 1996.

Lorsque Seinfeld s'arrête en 1998, elle retrouve Woody Allen pour une apparition dans Harry dans tous ses états, puis prête sa voix au second film d'animation des studios Pixar, 1001 pattes. Elle retrouve la télévision dans la sitcom Ellie dans tous ses états développée avec son mari, mais qui est annulée au terme de deux saisons en 2003. Elle joue ensuite dans la série Arrested Development.

Julia Louis-Dreyfus en .

En 2006, elle joue dans la nouvelle sitcom familiale Old Christine sur CBS, qui connaît de bonnes audiences et critiques. La série dure cinq saisons, jusqu'en 2010. Pour son rôle, l'actrice remporte l'Emmy Award de la meilleure actrice dans une comédie dès la saison inaugurale. Elle sera nommée pour son travail sur les quatre saisons suivantes.

Par la suite, elle participe à série satirique Veep, lancée par HBO. Le programme reçoit de multiples récompenses, notamment pour son interprétation de la vice-présidente Selina Meyer, qui remporte l'Emmy Award de la meilleure actrice comique à chaque saison.

Parallèlement, elle double un personnage d'un autre film d'animation, Planes et donne la réplique à James Gandolfini dans la comédie dramatique indépendante All About Albert, qui reçoit de bonnes critiques[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Julia Louis-Dreyfus avec son mari Brad Hall en 2012.

Julia Louis-Dreyfus est mariée depuis 1987 avec l'acteur et écrivain Brad Hall (en), année où ils se sont rencontrés alors étudiants à l'université Northwestern à Evanston dans l'Illinois. Le couple a deux enfants : Henry (né le ) et Charles (né le ).

Depuis , elle contribue à un blog sur The Huffington Post.

Vainqueur en 2016 pour la sixième fois de la récompense de meilleure actrice dans une série comique aux Emmy Awards pour son rôle dans Veep, elle a dédié sa victoire à son père, mort deux jours plus tôt[3].

Le , elle révèle via son compte Twitter souffrir d'un cancer du sein[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Julia Louis-Dreyfus est la comédienne la plus récompensée de l'histoire des Primetime Emmy Awards dans les catégories de la meilleure actrice dans une série télévisée comique et celle de meilleur second rôle dans une série télévisée comique, avec 11 nominations et 9 récompenses.

Hommages[modifier | modifier le code]

Le vice-président Joe Biden avec Julia Louis-Dreyfus dans le bureau du vice-président de l'aile ouest à la Maison-Blanche, le .
  • En 2010, Julia Louis-Dreyfus reçoit une étoile sur le Hollywood Walk of Fame[5].
  • En 2014, elle est intronisée au Television Academy Hall of Fame. La même année, elle remporte le TCA Award for Individual Achievement in Comedy, ainsi que le prix Charlie Chaplin des Britannia Awards pour l'excellence dans la comédie.[réf. nécessaire]
  • En 2016, elle figure sur la liste du Time 100 élaborée par le magazine Time des cent personnes les plus influentes au monde, dans la catégorie « Artiste »[6].
  • En 2018, elle reçoit le prix Mark-Twain pour sa contribution à l'humour américain[7].

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Julia Louis-Dreyfus n'a pas de voix régulière bien que Valérie Nosrée l'ait doublée à trois reprises et qu'Anne Jolivet ainsi que Marie Vincent l'ont respectivement doublée à deux reprises.

Au Québec, elle n'a pas de voix francophone régulière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Déclaré dans une interview à Inside the Actors Studio.
  2. https://www.rottentomatoes.com/m/enough_said_2013/?search=enough%20said
  3. « Julia Louis Dreyfus révèle la mort de son père à la fin de son discours », sur Le Huffington Post.fr (consulté le )
  4. « "Veep" : l’actrice américaine Julia Louis-Dreyfus annonce souffrir d’un cancer du sein », 20 minutes.fr, 28 septembre 2017.
  5. Paris Match, « Julia Louis Dreyfus écorchée sur le Walk of Fame », sur parismatch.com (consulté le )
  6. (en) « The 100 Most Influential People », TIME (consulté le ).
  7. (en-US) Hilary Lewis et Hilary Lewis, « Julia Louis-Dreyfus to Receive Mark Twain Prize », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  8. a b et c « Comédiennes ayant doublé Julia Louis-Dreyfus en France », sur RS Doublage (consulté le ).
  9. « Comédiennes ayant doublé Julia Louis-Dreyfus en France », sur Doublage Séries Database (consulté le ).
  10. « Fiche de doublage V.F. de Planes », sur AlloDoublage (consulté le )
  11. « Comédiennes ayant doublés Julia Louis-Dreyfus au Québec », sur doublage.qc.ca (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]