Frat Pack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frat Pack est le nom donné à l'origine par le journal USA Today à un groupe d'acteurs comiques américains nés dans les années 1960 ou début 70. Il s'agit d'une contraction entre « Frat », diminutif du mot fraternité, et le Rat Pack de Franck Sinatra[1].

Le membres du groupe sont Ben Stiller, Jack Black, Will Ferrell, Vince Vaughn, Owen Wilson, Luke Wilson et Steve Carell.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien que tous les membres du mouvement ne fussent jamais apparu ensemble dans un seul film, six des sept acteurs de la Frat Pack sont apparus dans Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy (Anchorman: The Legend of Ron Burgundy), réalisé par Adam McKay en 2004. Seul Owen Wilson n'a pas participé à ce film. Un ou quelques membres peuvent apparaître en rôle de soutien ou en caméo dans un film d'un des acteurs du mouvement et peuvent aussi travailler plusieurs fois avec un réalisateur (Wes Anderson, Todd Phillips, Adam McKay).

Le terme fut utilisé en juin 2004 par USA Today et fut repris par les autres médias[2],[3],[4] en référence au Brat Pack, groupe d'acteurs des années 1980 et naturellement contresigne du groupe de Rat Pack de Frank Sinatra des années 1960. Le nom fut choisi en référence à un film du groupe : Retour à la fac (Old School), de Todd Phillips, sorti en 2003, dans lequel figurent trois des membres : Vince Vaughn, Will Ferrell et Luke Wilson. Cependant, Ben Stiller dénonce l'utilisation de l'expression.

Pour les réalisateurs ou producteurs ayant participé régulièrement sur plusieurs films, on peut citer Wes Anderson, Judd Apatow, Adam McKay et Todd Phillips.

Films[modifier | modifier le code]

Owen Wilson, Amy Adams et Ben Stiller, lors de la promotion de La Nuit au musée 2, le 14 mai 2009.

Le premier film référencé du mouvement est Tête brûlée, réalisé par Wes Anderson en 1996, avec Owen Wilson — qui est également coscénariste du film avec Anderson — et son frère Luke dans les rôles principaux, qui, malgré un succès critique, passe inaperçu en salles. Il s'ensuit Disjoncté, de Ben Stiller et Permanent Midnight, de David Veloz, qui ne connaissent pas vraiment le succès escompté à l'époque.

Ce n'est qu'à partir de 2000 avec Mon beau-père et moi que le Frat Pack va connaître ses heures de gloire obtenant succès critique et public. L'année suivante, Zoolander, réalisé, écrit et interprété par Stiller (considéré comme le leader reconnu), sort en salles et devient le premier "classique" du mouvement.

Parmi les autres films les plus notables du Frat Pack, on peut citer La Famille Tenenbaum, nommé à l'Oscar du meilleur scénario original, Retour à la fac, Starsky et Hutch, adaptation cinématographique de la série télévisée, Dodgeball ! Même pas mal !, Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy (seul film réunissant six des sept acteurs du groupe), 40 ans, toujours puceau, Ricky Bobby : roi du circuit, Serial noceurs, La Nuit au musée et sa suite, Les rois du patin et Tonnerre sous les Tropiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Frat Pack », sur Iletaitunefoislecinema.com (consulté le 21 août 2017).
  2. Susan Wloszczyna, « Wilson and Vaughn: Leaders of the 'Frat Pack' », (consulté le 14 février 2010)
  3. Susan Wloszczyna, « Life in the 'Frat Pack' », Chicago Sun-Times,‎ , p. 47
  4. Laura Randall, « Unlikely heroes of the box office: The Frat Pack », (consulté le 14 février 2010)