Melissa McCarthy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McCarthy.
Melissa McCarthy
Description de cette image, également commentée ci-après
Melissa McCarthy, en 2012.
Nom de naissance Melissa Ann McCarthy
Naissance (47 ans)
Plainfield, Drapeau de l'Illinois Illinois (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Mes meilleures amies
Arnaque à la carte
Les Flingueuses
Spy
SOS Fantômes
Séries notables Gilmore Girls
Samantha qui ?
Mike and Molly

Melissa Ann McCarthy est une actrice, scénariste et productrice américaine née le à Plainfield (Illinois),

Elle commence à apparaître à la télévision et au cinéma, à la fin des années 1990.

Elle se fait connaître, du grand public, grâce aux rôles de Sookie, cuisinière maladroite dans la série télévisée dramatique Gilmore Girls (2000-2007), ainsi que celui de l'excentrique Dena dans la série comique Samantha qui ? (2007-2009).

Elle confirme ensuite avec le rôle principal de Molly dans la sitcom Mike et Molly (2010-2016), qui lui vaut le Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une série télévisée comique.

Elle a obtenu un rôle de premier plan dans la comédie à succès Mes meilleures amies (2011), qui lui vaut notamment une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Depuis, elle confirme une aura acquise dans le registre de la comédie populaire, en étant la vedette de plusieurs longs métrages comme Arnaque à la carte (2013), Les Flingueuses (2013), Tammy (2014), Spy (2015) et SOS Fantômes (2016).

McCarthy et son mari, Ben Falcone ont fondé la société de production On the Day[1]. En 2015, elle reçoit son étoile sur le célèbre Hollywood Walk of Fame[2] et elle lance sa ligne de vêtements : Melissa McCarthy Seven7, pour les femmes de toutes tailles et morphologies[3]. La même année, le célèbre magazine Forbes la nomme troisième actrice la mieux payée au monde[4]. En 2016, elle figure à la seconde place de ce même classement[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Née à Plainfield, dans l'État de l'Illinois[6], Melissa Ann McCarthy est la fille de Sandy et Michael McCarthy[7] et est la cousine de l'actrice et playmate Jenny McCarthy[6] et du basketteur professionnel Joanne McCarthy[8]. Melissa fut élevée dans une ferme dans une « grande famille de catholiques irlandais »[9]. Elle a des origines irlandaises, anglaises et allemandes[10],[11]. Certains de ses ancêtres venaient du comté de Cork[12].

Elle est diplômée de la St. Francis Academy (devenue la Joliet Catholic Academy), à Joliet, Illinois[13].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 1990 : Stand up et seconds rôles[modifier | modifier le code]

Sa carrière démarre par du stand-up à New York dans des salles de spectacles réputées[14], puis elle travaille ses talents d'actrice à l'Actors Studio et apparaît dans de nombreuses productions scéniques dans la ville avant de déménager à Los Angeles à la fin des années 1990[14]. Elle devient par la suite membre de la troupe d'improvisation comique The Groundlings.

En 1997, elle fait ses débuts à la télévision dans le Jenny McCarthy Show, émission mettant en vedette sa cousine, puis tourne au cinéma dans des seconds rôles, notamment dans Go, Sale Môme et Charlie et ses drôles de dames, mais c'est en 2000 qu'elle va se faire connaître du grand public.

Les années 2000 : Révélation télévisuelle[modifier | modifier le code]

En effet, elle obtient le rôle de la cuisinière adorable mais maladroite Sookie St. James dans la série télévisée Gilmore Girls, qui rencontre un succès d'audience et également critique. Elle tiendra le rôle durant sept saisons.

Tout en tournant dans Gilmore Girls, elle prête sa voix à un personnage de la série d'animation Kim Possible et tourne pour le cinéma (La Vie de David Gale, Laurier blanc), jusqu'à obtenir un premier rôle important sur grand écran dans le film The Nines, où elle partage la vedette avec Ryan Reynolds.

Elle participe également aux séries Private Practice et Larry et son nombril, avant d'obtenir un rôle régulier dans la série Samantha qui ?, dans lequel elle est l'amie d'enfance du personnage de Christina Applegate. A l'annulation de la série, elle enchaîne avec un autre second rôle dans la sitcom Rita Rocks, également arrêtée au bout de deux saisons.

Les années 2010 : Cinéma et consécration[modifier | modifier le code]

Logo original de la série télévisée Mike and Molly.

En 2010, l'actrice enchaîne avec des seconds rôles dans les comédies Le Plan B et Bébé mode d'emploi ces deux longs métrages lui permettent de donner la réplique à Jennifer Lopez ainsi que Katherine Heigl et Josh Duhamel, et réalisent, tout deux, de bonnes performances au box office[15],[16].

La même année, elle décroche enfin le premier rôle féminin d'une série, celui de la sitcom Mike and Molly dont elle partage la vedette aux côtés de Billy Gardell. La série se déroule dans la ville de Chicago, et suit les aventures de Mike Biggs, fonctionnaire de police qui tente de perdre du poids, et Molly Flynn, institutrice aux formes généreuses qui tente de faire la paix avec son corps, qui se sont rencontrés lors d'une réunion des Outremangeurs Anonymes. Succès public et critique, Mike & Molly permet à l'actrice d'obtenir la consécration avec l'Emmy de la meilleure actrice dans une série comique[17] l'année suivante. Elle sera de nouveau citée à ce même prix, en 2012 et 2014. La série s'arrête finalement en 2016, après six saisons et près de 130 épisodes. L'actrice a également profité de ce succès pour faire ses débuts en tant que réalisatrice et est passée, à quatre reprises, derrière la caméra.

L'année 2011 est également marquée par un rôle de premier plan au cinéma, celui de Megan, dans la comédie Mes meilleures amies, qui, en plus du triomphe critique et public, permet à l'actrice de rencontrer les éloges de la critique et d'obtenir des nominations aux Golden Globes et aux Oscars. Elle est lancée comme nouvelle star de la comédie US[18],[19].

En 2012, elle confirme dans ce nouveau statut en faisant des apparition dans des projets attendus : pour une scène de 40 ans : Mode d'emploi, suite d'En cloque, mode d'emploi, réalisé par Judd Apatow[20], puis une autre de Very Bad Trip 3, de Todd Phillips, sorti en 2013. La même année, elle tente de confirmer en tant que star du film Arnaque à la carte, aux côtés de Jason Bateman[21],[22]. Le film est très mal reçu par la critique[23], mais confirme la popularité de la comédienne auprès du grand public américain[24]. Néanmoins, elle peut compter sur Paul Feig pour renouer avec la critique : la comédie policière Les Flingueuses, dont elle partage l'affiche avec la star Sandra Bullock, est aussi un joli succès commercial aux États-Unis et lui vaut une nouvelle vague de récompenses et nominations[25].

En 2014, elle prend des risques en passant à l'écriture[26] pour la comédie Tammy, réalisée par son époux Ben Falcone, acceptant de revoir son salaire à la baisse au profit de la production. Le film est très mal reçu[27] mais fonctionne correctement au box office grâce à son faible budget[28]. La même année, elle joue dans la comédie dramatique indépendante St Vincent, menée par Bill Murray, accueillie chaleureusement par la critique[29].

En 2016, lors d'une avant première de la comédie The Boss.

Elle retrouve Paul Feig pour la comédie d'espionnage Spy, qui est acclamée par la critique et fonctionne très bien à l'international, et fait partie de l'équipe féminine formée par Paul Feig pour le reboot SOS Fantômes (Ghostbusters), sorti en 2016, qui crée la controverse du côté de la critique[30],[31] mais fonctionne au box office[32]. La même année, elle fait un cameo dans la comédie d'action Agents presque secrets portée par le tandem Dwayne Johnson et Kevin Hart et elle occupe le rôle principal de la comédie The Boss, réalisé par son mari Ben Falcone. C'est une nouvelle fois un succès auprès du public[33] mais un échec côté critique qui n'est pas convaincue[34].

Elle crée également la surprise en acceptant de revenir, le temps d'un épisode, dans Gilmore Girls, pour la huitième et dernière saison en quatre épisodes de 90 minutes, intitulée Une nouvelle année, diffusée le 25 novembre 2016 sur Netflix[35].

En février 2017, elle caricature le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, pour l'émission Saturday Night Live[36]. Une présence récurrente[37] qui lui permet de renouer avec les hauteurs de la critique, qui la récompense du Primetime Emmy Award de la meilleure actrice invitée dans une série télévisée comique. Cette année là, elle est aussi la quatrième actrice la mieux payée avec un revenue estimé à 18 millions de dollars, en moyenne, par films[14].

Elle retourne à l'écriture et est attendue dans le rôle principal de la comédie Life of the Party, toujours en collaboration avec son mari l'acteur et réalisateur Ben Falcone. Pour cette production, elle donnera la réplique à Shannon Purser, Gillian Jacobs et Julie Bowen[38] avant de jouer l'un des rôles principaux de la comédie The Happytime Murders, basé sur les personnages Muppet[39] et finit par s'aventurer dans le registre de la comédie dramatique pour Can You Ever Forgive Me? secondée par Julie Ann Emery et Richard E. Grant, remplaçant Julianne Moore prévue initialement pour tenir le rôle[40].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est mariée depuis le à l'acteur Ben Falcone, son petit ami de longue date et membre de The Groundlings[41],[42], avec lequel elle a eu deux enfants : Vivian, née le 5 mai 2007, et Georgette (« Georgie »), née en mars 2010[43] .

C'est une proche amie de l'actrice Christina Applegate ainsi que d'Octavia Spencer[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

prochainement

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

  • 2017-2018 : Nobodies (série télévisée) : productrice exécutive de 24 épisodes
  • 2017 : Amy's Brother de Beth McCarthy-Miller (téléfilm)

Distinctions[modifier | modifier le code]

L'actrice aux Oscars 2012.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[25].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En France, Melissa McCarthy est régulièrement doublée par Véronique Alycia, tandis qu'au Québec, elle est régulièrement doublée par Natalie Hamel-Roy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle est créditée au générique Melissa McCrea.
  2. Carton de doublage TV.
  3. Carton de doublage TV.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ramin Setoodeh, « Exclusive Look at 5 Projects with Melissa McCarthy and Ben Falcone », sur Variety,
  2. (en) Ryan Reed, « Will Ferrell, Pharrell, Pitbull Among 2015 Walk of Fame Honorees », sur Rolling Stone,
  3. (en) Alex Apatoff, « Real Girls React to Melissa McCarthy’s Denim Line », sur People Style,
  4. (en) Rosalyn Oshmyansky, « Jennifer Lawrence, Scarlett Johansson, Melissa McCarthy Top World's Highest Paid Actresses List », sur E! Online,
  5. (en) Natalie Robehmed, « The World's Highest-Paid Actresses 2016: Jennifer Lawrence Banks $46 Million Payday Ahead Of Melissa McCarthy », sur Forbes,
  6. a et b (en) « Melissa McCarthy », TV Guide
  7. (en) Melissa Mccarthy: Her Moment to Shine - Ulrica Wihlborg, People, 21 mars 2011
  8. (en) Lacey Rose, « Melissa McCarthy Is Having Her Moment », sur The Hollywood Reporter,
  9. (en) 'Mike and Molly’s’ Melissa McCarthy Finds Super-Sized Success - LifeScript.com, 22 mars 2011
  10. (en) « 5 Things You Didn’t Know about Melissa McCarthy’s Family Tree », sur Megan Smolenyak
  11. (en) « Melissa McCarthy Biography.com », sur Biography
  12. (en) Patricia Danaher, « Melissa McCarthy: The Scene Stealer Goes Center Stage », sur Irish America
  13. (en) From JCA to CBS: Emmy winner got acting bug at Joliet school - The Herald News, 21 septembre 2011
  14. a, b, c et d (en) « Melissa McCarthy : Biography », IMDb
  15. (en) « Life as We Know It - anglais », sur Box Office
  16. (en) « The Back-Up Plan - Box Office », sur Box Office Mojo
  17. (en) « Fiche Melissa McCarthy », Emmy Awards
  18. Vincent Formica, « Biographie », sur AlloCiné
  19. « Biographie : Melissa McCarthy », sur Premiere
  20. (en) Zakia Uddin, « Melissa McCarthy to star in 'Knocked Up' sequel », Digital Spy,
  21. (en) Brian Gallagher, « ID Theft Gets Jason Bateman and Melissa McCarthy », Movieweb.com,
  22. (en) Dan Mecca, « Jason Bateman and Melissa McCarthy To Execute ‘ID Theft’ », Thefilmstage.com,
  23. (en) Identity Thief - Rotten Tomatoes
  24. (en) Fiche Identity Thief - Box Office Mojo
  25. a et b (en) « Melissa McCarthy Awards », sur IMDb
  26. (en) Jeff Leins, « Melissa McCarthy Striking Out with ‘Tammy’ », News in Film, (voir archive)
  27. (en) Tammy (2014) - Rotten Tomatoes
  28. (en) Fiche Tammy - Box Office Mojo
  29. (en) « St. Vincent (2014) Critic Reviews », sur IMDb
  30. (en) « SOS Fantômes (2016) Critic Reviews », sur IMDb
  31. (en) « SOS Fantômes (2016) Awards », sur IMDb
  32. (en) « Ghostbusters (2016) - Box Office », sur Box Office Mojo
  33. (en) « The Boss - Box Office », sur Box Office Mojo
  34. (en) « The Boss (2016) Critic Reviews », sur IMDb
  35. (en) Brandon Griggs, « Melissa McCarthy is joining 'Gilmore Girls' revival », sur CNN entertainment,
  36. « Trump fait le bonheur des humoristes », sur Mediapart,
  37. (en) Laura Bradley, « S.N.L.: How Conan O’Brien Saved Melissa McCarthy’s Sean Spicer Easter Skit », sur Vanity Fair,
  38. (en) Borys Kit, « Melissa McCarthy, Ben Falcone Teaming Up for New Comedy 'Life of the Party' », sur The Hollywood Reporter,
  39. (en) Anthony D'Alessandro, « Melissa McCarthy To Commit ‘The Happytime Murders’ For STXfilms », sur deadline,
  40. (en) Dave McNary, « Melissa McCarthy to Play Novelist and Literary Forger Lee Israel », sur Variety,
  41. (en) Arieanna, « Melissa McCarthy gets married!! », Gilmore News,
  42. (en) « Fiche Ben Falcone », The Groundlings Theatre & School,
  43. (en) Melissa McCarthy: I’m Not a Great Pregnant Woman - Scott Huver, People, 15 août 2010
  44. « Fiche de l'actrice : les comédiennes de doublage V.F. », sur RS Doublage (consulté le 19 avril 2013).
  45. « Fiche de doublage de Gilmore Girls », sur Voxofilm (consulté le 11 mars 2012).
  46. « Fiche de doublage de Samantha qui ? », sur Doublage Séries Database (consulté le 18 mars 2013).
  47. « Fiche de l'actrice : Les comédiennes de doublage V.Q. », sur Doublage Québec (consulté le 1er mars 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :