Gat mort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guat mort
Gat mort
Illustration
Carte.
OpenStreetMap Le tracé du Gat-Mort.
Caractéristiques
Longueur 37 km [1]
Bassin ? [1]
Bassin collecteur Bassin de la Garonne
Débit moyen ?
Régime pluvial
Cours
Source Landes de Gascogne
· Localisation Hostens
· Coordonnées 44° 29′ 20″ N, 0° 36′ 35″ O
Confluence la Garonne
· Localisation Beautiran
· Coordonnées 44° 42′ 15″ N, 0° 26′ 12″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Gironde
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : SANDRE, Géoportail

Le Guat mort[2],[3] ou Gat mort[4] est une rivière dans le sud-ouest de la France et un affluent gauche de la Garonne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom « Guat mort » est basé sur l'hydronyme de large diffusion wad (latin vadum 'gué', francique wad 'cours d'eau') qui donne guat ou guà en gascon[5],[6] (comparer avec guado en italien). Ce nom a été corrompu par étymologie populaire en « gat mort » qui signifie « chat mort » en gascon. Mais la rivière doit évidemment son nom à un gué sans courant et non à un « chat mort »[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour plus d'information sur le ruisseau et son environnement au XVIIIe siècle, voir l'ouvrage de Jacques Baurein[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

De 37 km de longueur[1], le Gat mort est un affluent de la rive gauche de la Garonne, qui prend sa source dans la Forêt des Landes sur la commune d'Hostens en Gironde en région Nouvelle-Aquitaine et se jette dans la Garonne à Beautiran entre Langon et Bordeaux.

Département et communes traversées[modifier | modifier le code]

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Les affluents.
  • Ruisseau de la Gravette : 5,3 km
  • Ruisseau de la Nère : 9,2 km
  • Ruisseau de Gravier : 9,2 km
  • Ruisseau de Labadie : 5,3 km
  • Craste de Pillon : 6 km
  • Fossé de Maisouau : 6,2 km
  • Ruisseau de Calenta : 8,6 km

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Rebsomen, La Garonne et ses affluents de la rive gauche de la Réole à Bordeaux, Féret (Entre-deux-Mers), , 304 p. (ISBN 978-2-913568-58-7), p. 253-262.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Gat mort (O96-0400) » (consulté le 16 mars 2014)
  2. Gérard Aubin, La Seigneurie en Bordelais au XVIIIe siècle d'après la pratique notariale (1715-1789), p 108.
  3. Franciscus Praepositus, Mémoires pour servir à l'histoire de France, Volume 1, 1744
  4. a et b Jacques Baurein, Variétés Bordeloises, t. 3, Bordeaux, , 2e éd. (1re éd. 1786) (lire en ligne), article 5.VIII, pages 59-64
  5. Gasconha.com : Guà
  6. Simin Palay, Escole Gastoû Febus, Dictionnaire du gascon et du béarnais modernes, Paris, CNRS, , 3e éd. (1re éd. 1932-1934), 1053 p. (ISBN 2-222-01608-8).
  7. Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, Toponymie gasconne, Ed. Sud-Ouest, (ISBN 978-2-87901-693-1)