Escourou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

l'Escourou
Illustration
Le lac de l'Escourou.
Caractéristiques
Longueur 15,9 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Bassin de la Garonne
Débit moyen ?
Régime pluvial
Cours
Source Massif central
· Localisation les Fontanelles
· Altitude vers 145 m
· Coordonnées 44° 44′ 07″ N, 0° 26′ 49″ E
Confluence le Dropt
· Localisation La Sauvetat-du-Dropt
· Altitude vers 40 m
· Coordonnées 44° 39′ 16″ N, 0° 21′ 13″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Dordogne
Lot-et-Garonne
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : Sandre, Géoportail

L'Escourou est un ruisseau français, affluent du Dropt, qui coule dans les départements aquitains de la Dordogne et de Lot-et-Garonne.

De nombreuses appellations[modifier | modifier le code]

Selon les sources, ce ruisseau s'appelle tantôt l'Escourou[2], l'Escouroux[3] ou le Lescouroux[4] On trouve également mention du ruisseau de l'Escourou ou ruisseau de l'Escourrou[5], et du ruisseau de Lescouroux[6].

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Escourou prend sa source en Dordogne à près de 145 mètres d'altitude, près du lieu-dit les Fontanelles en limite des communes de Flaugeac et Saint-Julien-d'Eymet, un peu plus d'un kilomètre au sud du village de Flaugeac.

La presque totalité de son cours, hormis lors de son passage sur la commune de Sainte-Innocence, sert de limite naturelle aux communes qu'il borde, les cinq derniers kilomètres de son parcours séparant les départements de la Dordogne et de Lot-et-Garonne.

Entre Eymet et Soumensac, son cours est barré artificiellement, formant un plan d'eau de 120 hectares. le lac de l'Escourou. Un kilomètre plus au sud, il conflue avec le Dropt en rive droite, près du moulin de la Régie, en limite des communes d'Eymet et de La Sauvetat-du-Dropt, vers 40 mètres d'altitude.

Il est long de 15,9 km[1].

Départements, communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

L'Escourou arrose deux départements, et neuf communes[1] réparties sur trois cantons :

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

L'Escourou a onze petits affluents répertoriés par le Sandre[1]. Les quatre principaux sont tous en rive droite : le ruisseau du Touron : 2,6 km, l'Escalette : 3,7 km, le ruisseau du Faure : 2,1 km et le Boudou : 3,6 km.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Escourou (O9280500) » (consulté le 23 février 2014)
  2. Escourou sur le site du Sandre comme sur le Géoportail et les cartes IGN 1737 E et 1837 O
  3. Les cadastres de Saint-Julien d'Eymet, de Sainte-Innocence, Fonroque, Sainte-Eulalie-d'Eymet et Eymet indiquent l'Escouroux
  4. La carte 56 de l'IGN (édition 3, année 2005) mentionne le Lescouroux, de même que les cadastres de Flaugeac, de Mescoules et de La Sauvetat-du-Dropt
  5. Ruisseau de l'Escourou ou ruisseau de l'Escourrou sur le cadastre de Soumensac
  6. Ruisseau de Lescouroux, autre graphie sur le cadastre de La Sauvetat-du-Dropt