Ruisseau de Montbrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montbrun.
Ruisseau de Montbrun
(Ruisseau de Bernafort, ruisseau de Paris)
Image illustrative de l'article Ruisseau de Montbrun
Caractéristiques
Longueur 13,3 km
Bassin ?
Bassin collecteur Garonne
Débit moyen ?
Régime pluvial
Cours
Source Montbrun-Bocage
· Localisation Fontaine de Jean Comté
· Altitude vers 470 m
· Coordonnées 43° 05′ 12.5″ N 1° 13′ 40.1″ E / 43.086806, 1.227806 (Source - Ruisseau de Montbrun)  
Confluence Arize
· Localisation Daumazan-sur-Arize
· Altitude vers 245 m
· Coordonnées 43° 08′ 36.9″ N 1° 18′ 32.6″ E / 43.143583, 1.309056 (Confluence - Ruisseau de Montbrun)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Départements Ariège, Haute-Garonne

Sources : Sandre, Géoportail

Le ruisseau de Montbrun, qui porte dans sa partie amont les noms de ruisseau de Bernafort et de ruisseau de Paris, est un ruisseau français qui coule en région Midi-Pyrénées, dans les départements de la Haute-Garonne et de l'Ariège. C'est un affluent direct de l'Arize en rive droite et un sous-affluent de la Garonne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon le Sandre, le ruisseau de Montbrun porte dans sa partie amont le nom de ruisseau de Bernafort qui prend sa source vers 470 mètres d'altitude, en Haute-Garonne, sur les pentes nord du massif du Plantaurel, sur la commune de Montbrun-Bocage, à la Fontaine de Jean Comté.

Il reçoit en rive droite le ruisseau de Sous-le-Roc et prend alors le nom de ruisseau de Paris puis, peu après, celui de ruisseau de Montbrun. Il arrose le village de Montbrun-Bocage puis passe dans le département de l'Ariège. Il conflue en rive gauche de l'Arize, vers 245 mètres d'altitude, en bordure du village de Daumazan-sur-Arize.

La longueur de l'ensemble ruisseau de Bernafort-ruisseau de Paris-ruisseau de Montbrun est de 13,3 kilomètres[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Le ruisseau de Montbrun compte quatorze affluents répertoriés par le Sandre[1], le plus long étant le ruisseau de Montfa[2] en rive droite.

Départements et communes traversés[modifier | modifier le code]

En région Midi-Pyrénées, le ruisseau de Montbrun arrose deux communes[1],[3] situées dans deux départements différents.

Sites et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Ruisseau de Montbrun (O0760500) sur le site du Sandre, consulté le 24 octobre 2011.
  2. Ruisseau de Montfa (O0760640) sur le site du Sandre, consulté le 24 octobre 2011.
  3. Contrairement à ce qu'indique le Sandre, les communes de Mauvezin-de-Sainte-Croix, Campagne-sur-Arize et Montesquieu-Volvestre ne sont pas arrosées par le ruisseau de Montbrun.
  4. « Église de Daumazan-sur-Arize », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 24 octobre 2011.
  5. « Croix en pierre », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 24 octobre 2011.