Midouze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la Midouze
Berges aménagées de la Midouze,à Mont-de-Marsan
Berges aménagées de la Midouze,
à Mont-de-Marsan
Caractéristiques
Longueur 43 (+ 108) km
Bassin 3 590 km2
Bassin collecteur l'Adour
versant droit
Débit moyen 20,5 m3/s (Campagne)
Régime pluvial océanique
Cours
Origine confluence du Midou (ou Midour) et la Douze
· Localisation Mont-de-Marsan
· Altitude 28 m
· Coordonnées 43° 53′ 29″ N, 0° 30′ 09″ O
Confluence l'Adour
· Localisation entre les trois communes de Vicq-d'Auribat, Audon et Bégaar
· Altitude 10 m
· Coordonnées 43° 48′ 02″ N, 0° 51′ 40″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

La Midouze est une rivière du sud-ouest de la France et un affluent droit de l'Adour. Elle arrose le département des Landes. Le réseau hydrographique des affluents de la Midouze est un site Natura 2000 (SIC/pSIC)[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Midouze est un mot-valise formé à partir du nom de deux rivières, le Midou (ou Midour) et la Douze, dont la jonction à Mont-de-Marsan constitue la Midouze[2]. Le Midou et la Douze prennent leur source dans le département du Gers. La Midouze se jette dans l'Adour au Hourquet, peu après Tartas, entre les deux lieux-dits Remoulin et Lataste, entre les trois communes de Vicq-d'Auribat, Audon et Bégaar[2].

Les eaux sablonneuses (couleur café au lait) de la Douze (au nord) et limoneuses (donc plus sombres) du Midou (au sud) se mêlent au confluent pour former la Midouze. Cette rivière navigable continue sa course vers l'Adour. Le centre historique de Mont-de-Marsan est à la fois délimité et protégé par ces « trois rivières ». La minoterie, aujourd'hui galerie d'art, se situe à la pointe du confluent, encadré par la Douze et le Midou. Sur les rives de la Midouze s'installent le port fluvial et la rotonde de la Vignotte, sur la rive droite[3].

La Midouze proprement dite a une longueur de 43 km entre Mont-de-Marsan et son embouchure. Ceci correspond à une longueur de 151,7 km depuis la source du Midou[4].

Départements et villes traversés[modifier | modifier le code]

Principaux affuents[modifier | modifier le code]

Cours de plus de 10 km de l'amont vers l'aval[4] :

Port fluvial[modifier | modifier le code]

Naissance de la Midouze, à la confluence de la Douze et du Midou. Ancienne minoterie, vue des berges de l'ancien port de Mont-de-Marsan

Le transport fluvial en galupes sur la Midouze au départ du port de Mont-de-Marsan vers celui de Bayonne a prospéré jusqu'en 1903, avant d'être supplanté par le chemin de fer.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'ancienne minoterie de Mont-de-Marsan se situe à la confluence de la Douze et du Midou, au début du cours de la Midouze. En aval, se situent respectivement sur la rive droite la rotonde de la Vignotte, érigée en 1812, et la villa Mirasol, édifiée cent ans pus tard, en 1912.

Littérature[modifier | modifier le code]

En 1549, Pierre de Ronsard rend visite à Marguerite de Valois, avec qui il entretient une relation amicale et qui réside alors à Mont-de-Marsan. Il rédige à cette occasion les vers suivants dédiés à la Midouze[5] :

« Oncque eux, la voie de la rivière
qui s'élevait par si douce manière
que j'ouis bien son amoureuse voix »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site FR7200722.
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 28 août 2010).
  3. La ville aux trois rivières, panneau de présentation sur site.
  4. a et b SANDRE, « Fiche rivière la Midouze (Q2--0250) » (consulté le 28 août 2010).
  5. Ils sont venus à Mont-de-Marsan, Office de Tourisme.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Laval, Rivière de la Midouze. Amélioration de la navigation depuis Mont-de-Marsan jusqu'à l'Adour. Mémoire, dans Annales des ponts et chaussées. Mémoires et documents relatifs à l'art des constructions et au service de l'ingénieur, 1831, 2e semestre, p. 19-48 et planche IX (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]