Canal d'Alaric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
le Canal d'Alaric
Illustration
Caractéristiques
Longueur 73,8 km
Bassin ?
Bassin collecteur l'Adour
Débit moyen 6 m3/s
Cours
Confluence l'Adour
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Le canal d'Alaric est un petit canal de délestage de l'Adour dans les Hautes-Pyrénées, contournant Tarbes par l'est.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Il doit son nom à Alaric, roi des Wisigoths (484-507), un peuple germanique installé dans le Sud-Ouest de la Gaule où il fonda un royaume avec Tolosa pour capitale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le canal est capté sur la rive droite de l'Adour, au Seuil d'Alaric à Pouzac. Il est dimensionné pour écouler un débit maximal de 6000 l/s soit 30 % du débit de l'Adour au captage. Son cours, parallèle à celui de l'Adour, contourne l'agglomération tarbaise par l'est.

Il emprunte le lit de l'Estéous sur quelques kilomètres au nord de Rabastens-de-Bigorre puis reprend son cours à Monfaucon. Après un parcours de 17 km dans le département du Gers, il rejoint le canal des moulins. Celui-ci, d'une longueur de 12 km, est alimenté par l'Adour au niveau du barrage de Charrutot (où le débit réservé pour l'Adour est de 3000 l/s). Leur jonction constitue un " tronc commun " de 1 620 m avec un droit d'eau fixé à 2100 l/s jusqu'au diviseur de Belloc où se séparent :

  • le canal de Cassagnac (1500 l/s au niveau du Diviseur de Belloc), qui rejoint l'Arros à Plaisance du Gers après un parcours de 6,2 km,
  • le canal des Rouges ou canal des Moulins (600 l/s), qui rejoint l'Arros sur la commune d'Izotges peu avant sa confluence dans l'Adour.

Sa longueur est de 73,8 km[1].

C'est très près de ce canal (sur le territoire de la commune de Monfaucon) au sud de Maubourguet qu'un séisme, de magnitude 4,2 sur l'échelle ouverte de Richter, a été enregistré à 3h57 du matin le dimanche [2].

Départements et communes traversées[modifier | modifier le code]

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]