Boëme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boëme
La Boëme à Mouthiers-sur-Boëme
La Boëme à Mouthiers-sur-Boëme
Caractéristiques
Longueur 23,1 km [1]
Bassin 112 km2 [1]
Bassin collecteur Charente
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source principale chez Gauthier
· Localisation Chadurie
· Altitude 123 m
· Coordonnées 45° 29′ 05″ N, 0° 07′ 48″ E
Confluence l'Île d'Épagnac
· Localisation Nersac
· Altitude 25 m
· Coordonnées 45° 37′ 15″ N, 0° 02′ 37″ E
Se jette dans la Charente
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Charente
Principales localités Mouthiers-sur-Boëme, La Couronne, Nersac

Sources : Sandre, Géoportail, Banque Hydro

La Boëme (on trouvait aussi autrefois les graphies Boême et Bohème) est une rivière du sud-ouest de la France et un affluent gauche de la Charente. Elle arrose le département de la Charente, dans la région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source au sud d'Angoulême, à Chadurie, près de la source du mais alors qu'il se dirige vers l'ouest, elle coule vers le nord. Elle passe sous le viaduc des Coutaubières, à Mouthiers-sur-Boëme et à La Couronne. Elle rejoint la Charente dont elle est un affluent rive gauche, à Nersac, en aval d'Angoulême.

Elle fut le siège de nombreux moulins à grains et à papier.

Sa longueur est de 23,1 km[1].

La Boëme n'a pas d'affluent contributeur connu[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

La Boëme traverse, d'amont en aval, les communes de Chadurie (Chap du ri[2]), Voulgézac, Mouthiers-sur-Boëme, La Couronne, et Nersac.

Soit encore en termes de cantons, la Boëme traverse les canton de Blanzac-Porcheresse et canton de La Couronne.

Aménagement[modifier | modifier le code]

La Boëme a une station qualité des eaux de surface à Nersac[3].

La rivière et ses aménagements sont gérés par le Syndicat intercommunal d'aménagement hydraulique (SIAH) de la Boëme.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Les formes anciennes du nom sont « in rivulo quae vocatur Boesma et Longas Plancas » entre 1020 et 1037, le mot planches désignant probablement un pont de bois sommaire[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - la Boëme (R3040500) », consultée le 6 mai 2012
  2. Tête du ruisseau en ancien charentais
  3. Sandre, « station 05014190 La Boëme à Nersac (16) » (consulté le 4 juillet 2008)
  4. Jacques Duguet, Noms de lieux des Charentes, éd. Bonneton, , 232 p. (ISBN 2-86253-185-5, présentation en ligne), p. 54

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Système d'information sur l'eau du bassin Adour Garonne, « La Boëme », (consulté le 6 mai 2012)