Urugne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Urrugne.

l'Urugne
Illustration
L'Urugne à la Canourgue
Carte.
canton de la Canourgue en Lozère
Caractéristiques
Longueur 7,2 km [1]
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen 0,34 m3/s (La Canourgue) [2]
Nombre de Strahler 3
Cours
Source près du lieu-dit le Malpas
· Localisation la Canourgue
· Altitude 691 m
· Coordonnées 44° 24′ 30″ N, 3° 15′ 17″ E
Confluence le Lot
· Localisation Banassac-Canilhac
· Altitude 518 m
· Coordonnées 44° 26′ 22″ N, 3° 11′ 47″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Saint-Saturnin
· Rive droite Curée, Merderic
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Lozère
Arrondissement Mende
Canton La Canourgue
Régions traversées Occitanie
Principales localités La Canourgue

Sources : SANDRE:« O7200640 », Géoportail, Banque Hydro

L'Urugne est une petite rivière du département de la Lozère, dans l'ancienne région Languedoc-Roussillon, donc dans la nouvelle région Occitanie. C'est un affluent gauche du Lot, donc un sous-affluent de la Garonne.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 7,2 km de longueur[1], l'Urugne prend source sur la commune de La Canourgue. Il coule globalement du sud-est vers le nord-ouest et conflue en rive gauche du Lot sur la nouvelle commune de Banassac-Canilhac, à 518 m d'altitude, à moins de 50 m à l'est de l'autoroute française A75 dite la Méridienne. Il passe à côté du Golf des Gorges du Tarn.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Lozère, l'Urugne traverse les deux seules communes de La Canourgue et Banassac-Canilhac[3], dans le seul canton de La Canourgue, dans l'arrondissement de Mende.

Bassin collecteur[modifier | modifier le code]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

On référence quatre affluents :

  • le ruisseau de Saint-Frézal (rd), sur la commune de La Canourgue.
  • le Valat de la Curée (rd), sur la commune de La Canourgue.
  • le ruisseau de Merderic (rd), sur la commune de La Canourgue, avec un affluent :
    • le ravin de las Bourzelles, (rg)
  • le ruisseau de Saint-Saturnin (rg), sur les communes de Banassac-Canilhac et de Saint-Saturnin. qui conflue à moins de 200 mètres de la confluence avec le Lot, avec un affluent :
    • le ravin de Valadas

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Urugne à La Canourgue[modifier | modifier le code]

Une station hydrologique O7100601, l'Urugne à La Canourgue, est implantée à La Canourgue depuis le (19 ans) à 570 m d'altitude[2]

Le module ou moyenne annuelle de son débit est de 0,34 m3/s[2]

Débit moyen mensuel (en l/s)
Station hydrologique : O7100601 - L'Urugne à La Canourgue à 570 m d'altitude[2]
(le 08-05-2016 - données calculées sur 17 ans de 2000 à 2017)

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,128 m3/s[2].

Crues[modifier | modifier le code]

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :