Alzou (affluent de l'Aveyron)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

44° 21′ 01″ N 2° 02′ 34″ E / 44.35028, 2.04278

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alzou.
Alzou
Image illustrative de l'article Alzou (affluent de l'Aveyron)
Caractéristiques
Longueur 44,2 km [1]
Bassin 199 km2 [1]
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen 2,5 m3/s (Villefranche-de-Rouergue)
Régime pluvial
Cours
Source Massif central
· Localisation Goutrens
· Coordonnées 44° 25′ 40″ N 2° 23′ 10″ E / 44.4278, 2.3862 (Source - Alzou)
Confluence l'Aveyron
· Localisation Villefranche-de-Rouergue
· Coordonnées 44° 21′ 01″ N 2° 02′ 34″ E / 44.3502, 2.0429 (Confluence - Alzou)
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Aveyron
Régions traversées Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

L'Alzou est une rivière française qui coule dans le département de l'Aveyron. C'est un affluent de l'Aveyron en rive droite, donc un sous-affluent de la Garonne par l'Aveyron puis par le Tarn.

Étymologie[modifier | modifier le code]

D'une racine hydronymique *alz- "aulne, marais"[réf. nécessaire].

Géographie[modifier | modifier le code]

De 44,2 km de longueur[1], l'Alzou prend sa source au sud du Massif central dans le département de l'Aveyron près de Goutrens et se jette dans l'Aveyron en rive droite, près de Villefranche-de-Rouergue.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

  • Riou Nègre, (5,4 km)
  • Alze (8,8 km)
  • Alzure (9,2 km)
  • Argous (12,3 km)

Principales localités traversées[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

  • 0,01 m3/s en période sécheresse.
  • 126 m3/s lors de la crue du 13 décembre 1981.

L'Alzou est une rivière peu régulière. Son débit a été observé durant une période de 67 ans (1942-2008), à Villefranche-de-Rouergue, ville du département de l'Aveyron située au niveau de son confluent avec l'Aveyron[2]. La surface étudiée est de 199 km2, soit la totalité du bassin versant du cours d'eau.

Le module de la rivière à Villefranche-de-Rouergue est de 2,50 m3/s.

L'Alzou présente des fluctuations saisonnières de débit très marquées. Les hautes eaux se déroulent en hiver et au printemps, et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 3,25 à 5,25 m3/s, de décembre à avril inclus (avec un maximum assez net en février). À partir du mois de mars cependant, le débit diminue doucement jusqu'aux basses eaux d'été qui ont lieu de juillet à septembre, entraînant une baisse du débit mensuel moyen jusqu'au plancher de 0,236 m3/s au mois d'août. Mais ces moyennes mensuelles cachent des fluctuations plus prononcées sur de courtes périodes ou selon les années.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Villefranche-de-Rouergue
(Données calculées sur 67 ans)

Ainsi aux étiages, le VCN3 peut chuter jusque 0,007 m3/s en cas de période quinquennale sèche, c'est-à-dire que le cours d'eau peut tomber presqu'à sec.

Les crues peuvent être très importantes, compte tenu de la taille assez réduite du bassin versant. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 45 et 67 m3/s. Le QIX 10 est de 82 m3/s, le QIX 20 de 96 m3/s, tandis que le QIX 50 se monte à 110 m3/s.

Le débit journalier maximal enregistré à Villefranche-de-Rouergue a été de 126 m3/s le 13 décembre 1981. Si l'on compare cette valeur à l'échelle des QIX de la rivière, cette crue était bien plus importante que la crue cinquantennale définie par le QIX 50, et donc tout à fait exceptionnelle.

L'Alzou est une rivière abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 398 millimètres annuellement, ce qui est nettement supérieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (plus ou moins 320 millimètres). C'est aussi supérieur à la moyenne du bassin de la Garonne (384 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint le chiffre de 12,6 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références