Bonnette (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnette.
Bonnette
Saint-Antonin-Noble-Val : le canal inférieur dérivé de la Bonnette ou canal du Bessarel, est déjà mentionné en 1315
Saint-Antonin-Noble-Val : le canal inférieur dérivé de la Bonnette ou canal du Bessarel, est déjà mentionné en 1315
Caractéristiques
Longueur 24,9 km [1]
Bassin 179 km2 [1]
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen 1,27 m3/s (Saint-Antonin-Noble-Val)
Régime pluvial
Cours
Source Massif central
· Localisation Saint-Projet
· Coordonnées 44° 18′ 52″ N 1° 49′ 53″ E / 44.3144, 1.8313 (Source - Bonnette)
Confluence l'Aveyron
· Localisation Saint-Antonin-Noble-Val
· Coordonnées 44° 09′ 02″ N 1° 45′ 07″ E / 44.1505, 1.752 (Confluence - Bonnette)
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Tarn-et-Garonne
Régions traversées Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

La Bonnette est une rivière du sud de la France qui coule dans le département de Tarn-et-Garonne. C'est un affluent de l'Aveyron en rive droite, donc un sous-affluent de la Garonne par l'Aveyron, puis par le Tarn.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 24,9 km de longueur[1], la Bonnette prend sa source à l'amont de Saint-Projet en limite du département du Lot et se jette dans l'Aveyron en rive droite, à Saint-Antonin-Noble-Val Tarn-et-Garonne.

Départements et communes traversés[modifier | modifier le code]

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

  • le ruisseau de Saint-Laurent 10,1 km
  • le ruisseau de Laval 5 km
  • le ruisseau de Croze 4,6 km
  • le ruisseau de Caudesaygues 4,9 km
  • la ruisseau de Gourgue 5,2 km

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Bonnette est une rivière modérément abondante.

La Bonnette à Saint-Antonin-Noble-Val[modifier | modifier le code]

Son débit a été observé sur une période de 41 ans (1968-2008), à Saint-Antonin-Noble-Val, localité du département de Tarn-et-Garonne située au niveau de son confluent avec l'Aveyron[2]. Le bassin versant de la rivière y est de 179 km2, soit la quasi-totalité de ce dernier.

Le module de la rivière à Saint-Antonin-Noble-Val est de 1,27 m3/s.

La Bonnette présente des fluctuations saisonnières de débit très marquées, avec des hautes eaux d'hiver-printemps portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 1,90 et 2,78 m3/s, de décembre à avril inclus (avec un maximum en février), et des basses eaux d'été, de juillet à septembre inclus, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'à 0,152 m3/s au mois d'août, ce qui est fort faible. Cependant les fluctuations réelles sur de courtes périodes sont encore plus importantes.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Saint-Antonin-Noble-Val
(Données calculées sur 41 ans)

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

À l'étiage, le VCN3 peut chuter jusque 0,031 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 31 litres par seconde, ce qui doit être considéré comme très sévère, le cours d'eau perdant alors plus de 97 % de son débit moyen.

Crues[modifier | modifier le code]

Les crues peuvent être assez importantes, caractéristique partagée par bien des affluents de la Garonne. Ainsi les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 28 et 41 m3/s. Le QIX 10 est de 50 m3/s, le QIX 20 de 58 m3/s, tandis que le QIX 50 se monte à 69 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Saint-Antonin-Noble-Val durant la période d'observation, a été de 48,1 m3/s le 30 avril 2001, tandis que la valeur journalière maximale était de 37,6 m3/s le 24 avril 1988. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, il apparaît que cette crue était à peine d'ordre décennal, et donc destinée à se reproduire assez fréquemment.

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La Bonnette n'est pas une rivière très abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 225 millimètres annuellement, ce qui est nettement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (320 millimètres), et aussi à la moyenne des bassins de la Garonne (384 millimètres au Mas-d'Agenais), et de l'Aveyron (347 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) de la rivière atteint 7,1 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]