Devèze (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Devèze.

la Devèze
Illustration
Caractéristiques
Longueur 8,2 km [réf. nécessaire]
Bassin collecteur Bassin de la Garonne
Régime pluvial
Cours
Source Landes de Gascogne
· Localisation Mérignac
· Coordonnées 44° 50′ 26″ N, 0° 34′ 46″ O
Confluence la Garonne
· Localisation Bordeaux
· Coordonnées 44° 50′ 18″ N, 0° 33′ 58″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Gironde
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : Géoportail

La Devèze est une rivière française du département de la Gironde, affluent de la Garonne.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Devèze vient du latin defensum et se disait autrefois d'un bois et plus souvent d'un pâturage communal dont l'utilisation était interdite ou règlementée. Le ruisseau a dû traverser ou jouxter un tel terrain.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source dans la commune de Mérignac au lieu dit « Beau Désert ». Elle traverse cette commune de la métropole Bordelaise tantôt à ciel ouvert, tantôt en canalisation, jusqu'au parc de Bourran où elle alimentait jadis un étang.
Aujourd'hui, l'étang est alimenté par les eaux pluviales, la Devèze est déviée sous le parc et rejoint la sortie des eaux de l'étang par le collecteur Est (44° 50′ 15″ N, 0° 37′ 39″ O).

Dans une deuxième section, elle disparaît, enterrée petit à petit par la ville de Bordeaux. Elle passe sous le quartier Saint-Pierre pour se jeter finalement dans la Garonne au niveau du quai Richelieu.

Une rue porte son nom à Bordeaux, le long du Cimetière de la Chartreuse, à proximité du Lycée Toulouse-Lautrec. Et la rue de la Devise, dans le quartier Saint-Pierre, fait référence à cette rivière qui passe en dessous.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Devèze et le Peugue en 1756, Cassini

Avec le Peugue, elle formait un delta marécageux, qui fut creusé par les Romains au Ier siècle apr. J.-C., pour en faire un port (qui se situait sous l'église Saint-Pierre).

Elle a été célébrée par Ausone [1]

Pendant longtemps La Devèze servit d'égout naturel à Bordeaux, mais à la suite de la loi no 64-1245 du 16 décembre 1964 relative au régime et à la répartition des eaux et à la lutte contre leur pollution, elle est protégée de tout déversement d'eau usée et d'eau de pluie. Malgré cela, les odeurs résiduelles, qui se dégagent au niveau du collecteur Est, témoignent de l'état de pollution de cette rivière où toute faune piscicole a aujourd'hui disparu.

Comme toutes les rivières urbaines, elle est un enjeu de réhabilitation des espaces naturels intra-urbain longtemps souillés.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]