Ruisseau d'Arcomie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ruisseau d'Arcomie
Illustration
La partie aval du ruisseau d'Arcomie est ennoyée par le lac de retenue du barrage de Grandval.
Caractéristiques
Longueur 19,6 km [1]
Bassin 54 km2 [1]
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial
Cours
Source Massif central
· Localisation Les Monts-Verts
· Altitude vers 1 030 m
· Coordonnées 44° 50′ 31″ N, 3° 15′ 05″ E
Confluence la Truyère
· Localisation Val d'Arcomie (Loubaresse et Faverolles)
· Altitude 742 m
· Coordonnées 44° 58′ 21″ N, 3° 10′ 18″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche ruisseau de Gourdine, ruisseau de Saint-Just, ruisseau de Ferval
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions Auvergne-Rhône-Alpes
Occitanie
Départements Cantal
Lozère

Sources : SANDRE : « Ruisseau d'Arcomie », Géoportail

Le ruisseau d'Arcomie est un ruisseau du Massif central, affluent de la Truyère, et sous-affluent de la Garonne par le Lot, dans les départements du Cantal et de la Lozère, en anciennes régions Auvergne et Languedoc-Roussillon, donc en nouvelles régions Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Au fond, sous le pont, le ruisseau d'Arcomie rejoint la Truyère dans le lac de retenue du barrage de Grandval.

Le ruisseau d'Arcomie prend sa source vers 1 030 mètres d'altitude, dans le département de la Lozère, à l'est du lieu-dit Trémouloux, à proximité de l'autoroute A75, sur la commune des Monts-Verts.

Il passe sous la route départementale (RD) 70 près du village d'Arcomie. Il reçoit les eaux du ruisseau de Gourdine et borde le bourg de Saint-Just avant de confluer avec le ruisseau de Saint-Just et de passer sous la RD 448. Il est franchi par la RD 48 avant de recevoir son affluent le ruisseau de Ferval, à proximité du village de Bournoncles.

Sa partie terminale, longue d'environ un kilomètre et demi, est ennoyée par le lac de retenue du barrage de Grandval. Son cours rejoint en rive gauche celui de la Truyère juste après être passé sous la RD 13, à 742 mètres d'altitude, à moins de 500 mètres du viaduc de Garabit, sur la commune de Val d'Arcomie, entre les anciennes communes de Loubaresse et Faverolles, dans le département du Cantal.

Le ruisseau d'Arcomie, globalement de direction sud-sud-est/nord-nord-ouest[2] est long de 19,6 km[1].

Départements et communes traversés[modifier | modifier le code]

Dans les départements de la Lozère et du Cantal, le ruisseau d'Arcomie arrose trois communes, soit d'amont vers l'aval : Les Monts-Verts (source) et Albaret-Sainte-Marie en Lozère, ainsi que Val d'Arcomie[3], dans le Cantal.

Toponymes[modifier | modifier le code]

Le nom d'Arcomie se retrouve sur celui de la commune nouvelle de Val d'Arcomie, ainsi qu'au village d'Arcomie (ancienne commune intégrée à celle des Monts-Verts).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le bassin versant du ruisseau d'Arcomie s'étend sur 54 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 53,14 % de « territoires agricoles », à 46,27 % de « forêts et milieux semi-naturels », et à 1,10 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le ruisseau d'Arcomie a six affluents référencés par le Sandre[1], dont trois — tous en rive gauche — portent un nom ; d'amont vers l'aval on trouve :

  • le ruisseau de Gourdine[4], long de 5,6 km ;
  • le ruisseau de Saint-Just[5], 2,9 km ;
  • le ruisseau de Ferval[6], 4,5 km.

Le ruisseau d'Arcomie ayant plusieurs sous-affluents, son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau d'Arcomie (O7410500) » (consulté le 10 décembre 2016).
  2. [PDF] Masse d'eau (Rivière) FRFRL46_4 Ruisseau d'Arcomie, S.I.E. Adour Garonne, consulté le 10 décembre 2016.
  3. Val d'Arcomie est une commune nouvelle qui regroupe depuis 2016 les anciennes communes de Loubaresse, Faverolles, Saint-Just et Saint-Marc.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Gourdine (O7410510) », consulté le 10 décembre 2016.
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Saint-Just (O7410530) », consulté le 10 décembre 2016.
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Ferval (O7410560) », consulté le 10 décembre 2016.

Ressource relative à la géographie : SandreVoir et modifier les données sur Wikidata