Lumansonesque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lumansonesque
(Lumensonesque)
Illustration
La vallée du Lumansonesque en limite d'Aguessac et de Compeyre.
Caractéristiques
Longueur 16,5 km [1]
Bassin 100 km2
Bassin collecteur la Garonne
Nombre de Strahler 5
Régime pluvial
Cours
Source Massif central
Lévézou, causse Rouge
· Localisation Verrières
· Altitude 901 m
· Coordonnées 44° 15′ 48″ N, 3° 02′ 37″ E
Confluence le Tarn
· Localisation Aguessac
· Altitude 363 m
· Coordonnées 44° 09′ 24″ N, 3° 06′ 00″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche ruisseau de la Galerie, ruisseau des Pincelles, ruisseau de Salques
· Rive droite Barbade
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron

Sources : SANDRE : « O3230500 », Géoportail

Le Lumansonesque, ou Lumensonesque, est une rivière du sud de la France, dans le département de l'Aveyron (région Occitanie), et un sous-affluent de la Garonne par le Tarn.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Lumansonesque prend sa source à 901 mètres d'altitude dans le Massif central, à la limite du Lévézou et du causse Rouge, au hameau de Molières, sur la commune de Verrières, sur le territoire du parc naturel régional des Grands Causses, dans l'est du département de l'Aveyron.

Il reçoit le ruisseau de la Roubayre sur sa droite et sert immédiatement de limite entre les communes de Sévérac d'Aveyron (commune déléguée de Sévérac-le-Château) et de Verrières sur trois kilomètres et demi, jusqu'à sa confluence avec le ruisseau de Destels sur sa droite. Quatre-cents mètres plus loin, il est grossi à droite par le ruisseau des Crouzets. Un kilomètre et demi plus loin, il sert de limite entre Saint-Léons et Verrières sur près de deux kilomètres, jusqu'à sa confluence avec le ruisseau de la Galerie sur sa gauche, recevant au passage le ruisseau de Combe-Croze à droite. Après plus d'un kilomètre, le ruisseau des Pincelles le rejoint sur sa gauche. Il borde ensuite le bourg de Verrières à l'est et passe sous le viaduc de Verrières de l'autoroute A75. En un kilomètre et demi, il reçoit successivement le ruisseau de Salques à gauche, le ruisseau de Cabrières à gauche, puis le ruisseau de Malbosc à droite. Il sert de limite entre Aguessac et Compeyre sur trois kilomètres, grossi au passage par le ravin des Aldiguiès à gauche et franchi par la route départementale (RD) 809. Son principal affluent, la Barbade, conflue avec lui sur sa droite. Il borde à l'est le bourg d'Aguessac, franchi successivement par le viaduc ferroviaire d'Aguessac de la ligne de Béziers à Neussargues puis par la RD 907. Il se jette alors dans le Tarn à Aguessac, à 363 mètres d'altitude.

Son cours s'effectue principalement dans des gorges parfois très resserrées. Le Lumansonesque est long de 16,5 km[1].

Département, communes et intercommunalités traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Aveyron, le Lumansonesque arrose cinq communes, soit d'amont vers l'aval : Verrières (source), Sévérac d'Aveyron (ancienne commune de Sévérac-le-Château), Saint-Léons, Compeyre et Aguessac (confluence).

Elles sont réparties sur quatre intercommunalités : communauté de communes Des Causses à l'Aubrac, communauté de communes de Lévézou Pareloup, communauté de communes de la Muse et des Raspes du Tarn et communauté de communes de Millau Grands Causses.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Outre les cinq communes baignées par le Lumansonesque, son bassin versant en concerne également quatre autres :

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Selon le SANDRE, le Lumansonesque a dix-neuf affluents répertoriés dont onze portent un nom. D'amont vers l'aval se succèdent :

  • le ruisseau de la Roubayre, long de 2,5 km[4] (rd[6]) ;
  • le ruisseau de Destels, long de 2,9 km[5] (rd) ;
  • le ruisseau des Crouzets, long de 3,3 km[7] (rd) ;
  • le ruisseau de Combe-Croze, long de 1,8 km[8] (rd) ;
  • le ruisseau de la Galerie, long de 4,6 km[9] (rg) ;
  • le ruisseau des Pincelles, long de 4,6 km[10] (rg) ;
  • le ruisseau de Salques, long de 4,8 km[3] (rg) ;
  • le ruisseau de Cabrières, long de 1,4 km[11] (rg) ;
  • le ruisseau de Malbosc, long de 3,6 km[12] (rd) ;
  • le ravin des Aldiguies (ou des Aldiguiès), long de 2,5 km[13] (rg) ;
  • la Barbade, longue de 7,4 km[2] (rd).

Son principal affluent, la Barbade[2], a un sous-affluent, le ravin de la Garrigue, qui a lui-même un affluent. De ce fait, le Lumansonesque a un nombre de Strahler de cinq.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Monuments ou sites remarquables à proximité[modifier | modifier le code]

Photothèque[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Lumansonesque (O3230500) » (consulté le 15 juillet 2019).
  2. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Barbade (O3230750) » (consulté le 15 juillet 2019).
  3. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Salques (O3230660) » (consulté le 15 juillet 2019).
  4. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Roubayre (O3231000) » (consulté le 15 juillet 2019).
  5. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Destels (O3230520) » (consulté le 15 juillet 2019).
  6. Les affluents sont notés (rd) pour ceux de rive droite et (rg) pour ceux de rive gauche.
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau () » (consulté le 15 juillet 2019).
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Combe-CRoze (O3230570) » (consulté le 15 juillet 2019).
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Galerie (O3230580) » (consulté le 15 juillet 2019).
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau des Pincelles (O3230620) » (consulté le 15 juillet 2019).
  11. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Cabrières (O3230700) » (consulté le 15 juillet 2019).
  12. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Malbosc (O3230710) » (consulté le 15 juillet 2019).
  13. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ravin des Aldiguies (O3231140) » (consulté le 15 juillet 2019).
  14. « Jardin d'agrément du château de Cabrières », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Pigeonnier de Lagarde », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]