Aussonnelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

l'Aussonnelle
Illustration
L'Aussonnelle à La Salvetat-Saint-Gilles.
Caractéristiques
Longueur 42,4 km [1]
Bassin 192 km2 [1]
Bassin collecteur Bassin de la Garonne
Débit moyen 0,791 m3/s (Seilh)
Régime pluvial
Cours
Source le Savès
· Localisation Saint-Thomas
· Coordonnées 43° 31′ 36″ N, 1° 05′ 17″ E
Confluence la Garonne
· Localisation Seilh
· Coordonnées 43° 42′ 33″ N, 1° 20′ 57″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Garonne
Régions traversées Occitanie

Sources : SANDRE:« O21-0400 », Géoportail, Banque Hydro

L'Aussonnelle est une rivière du sud de la France qui coule dans le département de la Haute-Garonne, dans la nouvelle région Occitanie. C'est un affluent direct de la Garonne.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 42,4 km de longueur[1], l'Aussonnelle prend sa source à Saint-Thomas dans le Savès dans la Haute-Garonne, à la limite du Gers, et se jette dans la Garonne en rive gauche, au niveau de la limite communale entre Seilh et Gagnac-sur-Garonne, dans le département de la Haute-Garonne.

Elle parcourt une distance de 42,4 km (30 km à vol d'oiseau). La source se situe à 300 m d'altitude et le point de confluence avec la Garonne à 117 m d'altitude, pour une pente moyenne de 0,43 %.

Son bassin versant couvre 190 km2, principalement en Haute-Garonne mais également dans le Gers.

Département et communes traversées[modifier | modifier le code]

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Le SIVU Vallée de l'Aussonnelle (syndicat incluant Aussonne, Colomiers, Cornebarrieu, Pibrac et Seilh) est chargé de l'entretien des berges.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

  • Le Guignorieu : 5,1 km
  • Le ruisseau des Crabères : 7,7 km
  • Le Vidaillon : 4,6 km
  • Le Courbet : 10,1 km
  • Le ruisseau du Rouchet : 5,5 km
  • Le ruisseau du Gajea-Panariol : 14,3 km
  • Le Barnefond : 5,5 km

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le débit de l'Aussonnelle a été observé sur une période de 41 ans (1968-2008), à Seilh, c'est-à-dire au niveau de son confluent avec la Garonne[2]. La surface prise en compte est de 192 km2, soit la quasi-totalité du bassin versant de la rivière.

Le module de la rivière à Seilh est de 0,791 m3/s.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Seilh
(Données calculées sur 41 ans)

L'Aussonnelle présente des fluctuations saisonnières de débit assez importantes, avec des crues d'hiver-printemps portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 0,955 et 1,54 m3/s, de décembre à mai inclus (maximum en février), et des basses eaux d'été, de juillet à septembre, entraînant une baisse du débit moyen mensuel jusqu'au niveau de 0,195 m3/s au mois d'août, ce qui reste assez confortable.

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

Le VCN3 peut chuter jusque 0,017 m3/s soit 17 litres par seconde, en cas de période quinquennale sèche, ce qui doit être qualifié de sévère.

Crues[modifier | modifier le code]

D'autre part les crues peuvent être fort importantes. En effet, les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 31 et 49 m3/s. Le QIX 10 est de 61 m3/s et le QIX 20 se monte à 73 m3/s. Quant au QIX 50, il est de 88 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Seilh a été de 92,1 m3/s le 25 septembre 1993, tandis que la valeur journalière maximale était de 56,6 m3/s le 23 mars 1971.

Lame d'eau[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans le bassin de l'Aussonnelle est de 130 millimètres annuellement, ce qui est médiocre et nettement inférieur à la moyenne de l'ensemble de la France (320 millimètres), et aussi à la moyenne de la totalité du bassin versant de la Garonne (384 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 4,1 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Projets[modifier | modifier le code]

La réalimentation de l'Aussonnelle est prévue par le Conseil Général de Haute-Garonne et la Communauté Urbaine du Grand Toulouse mais aucune solution spécifique n'est encore arrêtée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Aussonnelle (O21-0400) » (consulté le 7 décembre 2013)
  2. Banque Hydro - Station O2034010 - L'Aussonnelle à Seilh (Synthèse) (ne pas cocher la case "Station en service")
Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :