Trèfle (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trèfle (homonymie).

le Trèfle
Illustration
Le Trèfle à Guimps en juillet 2008
Caractéristiques
Longueur 47,3 km [1]
Bassin 280 km2 [1]
Bassin collecteur Charente
Régime pluvial océanique
Cours
Source près du lieu-dit la Garde à Rotard
· Localisation Condéon
· Altitude 150 m
· Coordonnées 45° 23′ 09″ N, 0° 10′ 10″ O
Confluence la Seugne
· Localisation Mosnac
· Coordonnées 45° 30′ 08″ N, 0° 30′ 44″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche le Tâtre, le Petit Trèfle
· Rive droite Viveronne, Villier, Nobla et Mortier
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Charente, Charente-Maritime
Arrondissements Cognac, Jonzac, Saintes
Cantons Baignes-Sainte-Radegonde, Barbezieux-Saint-Hilaire, Archiac, Jonzac, Pons, Saint-Genis-de-Saintonge
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine
Principales localités Barbezieux-Saint-Hilaire

Sources : Sandre:« R50-0430 », Géoportail

Le Trèfle est un ruisseau du sud-ouest de la France, en région Nouvelle-Aquitaine, dans les deux départements de Charente et Charente-Maritime, et est le principal affluent de rive droite de la Seugne, donc un sous-affluent de la Charente.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Trèfle a un cours d'une longueur totale de 47,3 km, ce qui en fait le plus long affluent de la Seugne et en même temps son principal tributaire[1].

Le Trèfle prend source sur la commune de Condéon, entre les trois lieux-dits les Champs Tardon, la Garde à Rotard et les Fauriens, à 150 mètres d'altitude[2]. Il conflue avec la Seugne en rive droite, après les communes de Saint-Grégoire-d'Ardennes et Saint-Georges-Antignac, à la limite de la commune de Mosnac, avant le lieu-dit le Grand Moulin, au lieu-dit la Grande Cour, à 19 m d'altitude[2].

Il a un bras connu sur la commune de Guimps en Charente[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements de la Charente et de la Charente-Maritime, le Trèfle traverse vingt-trois communes[1] et six cantons:

Soit en termes de cantons, le Trèfle prend source sur le canton de Baignes-Sainte-Radegonde, traverse les canton de Barbezieux-Saint-Hilaire, canton d'Archiac, canton de Jonzac, canton de Pons et conflue sur le canton de Saint-Genis-de-Saintonge, le tout dans les trois arrondissement de Cognac, arrondissement de Jonzac, arrondissement de Saintes.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

le Trèfle traverse cinq zones hydrographiques R505, R506,R507, R508, R509 pour une superficie totale de 280 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 87,99 % de « territoires agricoles », à 11,49 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 0,61 % de « territoires artificialisés », à 0,15 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Trèfle a six affluents référencés[1] :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements[modifier | modifier le code]

Sur son cours, la carte IGN signale les moulins suivants : la Moulinasse, le Moulin de la Cigogne, le Palisson du Moulin, le Moulin de Bertin, et le Moulin Neuf, sur un bras du Trèfle à la hauteur de la confluence avec le Villier[2].

Écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Trèfle (R50-0430) », consultée le 12 mai 2012
  2. a b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 5 janvier 2011)
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Tâtre (R5070500) », consultée le 12 mai 2012
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Viveronne (R5080500) », consultée le 12 mai 2012
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Villier (R5080520) », consultée le 12 mai 2012
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Nobla (R5090500) », consultée le 12 mai 2012
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Mortier (R5090530) », consultée le 12 mai 2012
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Petit Trèfle (R5060520) », consultée le 12 mai 2012
  9. Cinq selon le Sandre avec Saint-Ciers-Champagne car un affluent gauche sans nom référencé.