Trois hommes et un couffin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois hommes et un couffin
Réalisation Coline Serreau
Scénario Coline Serreau
Acteurs principaux
Sociétés de production Flach Film, Soprofilms
et TF1 Films Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 106 minutes
Sortie 1985

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Trois hommes et un couffin (typographié 3 hommes et un couffin sur l'affiche du film[1]) est un film français réalisé par Coline Serreau, sorti en 1985.

Lors de sa sortie, le film devient le plus grand succès en France avec plus de dix millions d'entrées, connaissant aussi une réussite commerciale sur le marché international. Il a fait l'objet d'une suite, 18 ans après (2003) et d'une adaptation au théâtre en 2018.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jacques, Pierre et Michel, trois célibataires, vivent ensemble dans un très grand appartement au centre de Paris.

Un soir, lors d'une soirée organisée dans leur appartement, Jacques, steward de profession, accepte de servir de transitaire à un paquet qu'un ami va lui livrer le lendemain. Ayant à peine eu le temps de prévenir ses amis, il part en Extrême-Orient pour plusieurs semaines. Quand arrive le « paquet », il se trouve que c'est un bébé, apparemment la fille de Jacques, que sa mère, Sylvia, lui envoie sous prétexte que son travail l'empêche de s'occuper d'elle. Les deux amis, très attachés à leur vie sans contrainte de célibataires sans enfants, se trouvent contraints de s'en occuper avec beaucoup de réticence et, totalement inexpérimentés, se retrouvent vite débordés par le travail que nécessite un nourrisson, avec son lot de biberons, de couches et de nuits d'insomnie.

Un matin, deux individus viennent réclamer le « paquet ». Soulagés, ils leur remettent le couffin, mais se rendent immédiatement compte que le « paquet » que les deux hommes attendaient, était celui que la gardienne avait déposé quelques jours auparavant, qui se révèle contenir de la drogue. Pierre et Michel récupèrent in extremis la petite Marie mais doivent désormais rendre au plus vite la drogue à des trafiquants menaçants alors qu'ils se trouvent désormais sous la surveillance permanente de la police. Faisant preuve d'imagination et d'audace, ils parviennent à se débarrasser de l'encombrante marchandise.

Jacques finit par rentrer de voyage. Le bébé est rendu à sa mère, qui ne tarde pas, à leur propre surprise, à leur manquer cruellement. Mais finalement la mère de l'enfant le ramène aux colocataires. Ainsi commence à s'organiser la vie nouvelle des trois hommes avec le bébé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source principale de la fiche technique[2] :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Jacques Villeret était pressenti pour incarner l'un des trois rôles principaux[4].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film a eu un très grand succès en France (il était un des triomphateurs aux César du cinéma 1986, obtenant trois prix, dont celui du meilleur film). Toutefois, ce triomphe en France n'eut lieu qu'après la cérémonie des César, ce film ayant eu un succès mitigé lors de sa sortie initiale en salles.

Autres pays :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Suite et adaptation[modifier | modifier le code]

Le film a aussi fait l'objet d'une adaptation au théâtre par Coline Serreau en 2018, avec Alex Vizorek, Bruno Sanches et Ben dans les trois rôles principaux[17].

Postérité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 3 HOMMES ET UN COUFFIN », cbo-boxoffice.com (consulté le 15 novembre 2019).
  2. Section fullcredits sur l'Internet Movie Database - Consulté le - Sauf référence(s) contraire(s).
  3. a et b Fiche du film sur AlloCiné.
  4. « VIDEOS. Jacques Villeret: drôle de drame », sur LExpress.fr, (consulté le 22 novembre 2019)
  5. « Trois hommes et un couffin (Three Men and a Cradle) (1985) - JPBox-Office », sur jpbox-office.com (consulté le 22 novembre 2019)
  6. « 3 HOMMES ET UN COUFFIN (TROIS HOMMES ET UN COUFFIN) - Fiche Film », sur www.cbo-boxoffice.com (consulté le 22 novembre 2019)
  7. BFMTV, « César: les « meilleurs films » sont-ils les plus populaires? », sur BFMTV (consulté le 22 novembre 2019)
  8. « Die erfolgreichsten Filme in Deutschland 1986 », sur www.insidekino.de (consulté le 22 novembre 2019)
  9. http://www.dfi.dk/FaktaOmFilm/~/media/Sektioner/Fakta-om-film/Tal-og-statistik/Biograftal/2010/akkumulerede%20biotal_1976-2011.ashx
  10. http://www.mundocine.net/Tres-solteros-biberon-pelicula-19652.html
  11. http://www.boxofficemojo.com/movies/?id=threemenandacradle.htm&adjust_yr=1&p=.htm
  12. (ru) « Трое мужчин и младенец в люльке - 3 hommes et un couffin », kinopoisk.ru (consulté le 15 novembre 2019).
  13. a et b « Prix et nominations », AlloCiné.fr.
  14. Catégorie:Réalisateur cinéma, artmedia.fr (consulté le 31 octobre 2011).
  15. (en) « The 58th Academy Awards (1986) Nominees and Winners », sur oscars.org (consulté le 10 novembre 2013).
  16. « 18 ans après : "le retour des trois hommes !" »] AlloCiné.fr, 17 janvier 2003.
  17. « "3 hommes et un couffin" ce soir sur France 2 : rires, émotions et répliques cultes ! », Nathalie Hayter, francetvinfo.fr, 17 septembre 2018.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]