Canton de Causse et Vallées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Causse et Vallées
Canton de Causse et Vallées
Situation du canton de Causse et Vallées dans le département du Lot.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement(s) Cahors (10)
Figeac (21)
Gourdon (13)
Bureau centralisateur Cajarc
Conseillers
départementaux
Frédéric Decremps
Françoise Lapergue
2021-2028
Code canton 46 05
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Modification 6 mars 2020[2]
Démographie
Population 8 857 hab. (2018)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Superficie 741,92 km2
Subdivisions
Communes 44

Le canton de Causse et Vallées est une circonscription électorale française du département du Lot.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Lot entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 13 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans le Lot, le nombre de cantons passe ainsi de 31 à 17.

Le canton de Causse et Vallées est formé de communes des anciens cantons de Saint-Géry (7 communes), de Lauzès (12 communes), de Livernon (5 communes), de Cajarc (14 communes), de Limogne-en-Quercy (3 communes) et de Labastide-Murat (6 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 22 communes incluses dans l'arrondissement de Cahors, quatre dans l'arrondissement de Gourdon et 19 dans celui de Figeac. Le bureau centralisateur est situé à Cajarc.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Françoise Lapergue   LREM Secrétaire commerciale retraitée
Maire de Lentillac-du-Causse (depuis 2001)
2015 novembre 2020
(décès)
Jean-Jacques Raffy   LREM Agriculteur retraité
Conseiller général du canton de Cajarc (2004-2015)
Maire de Saint-Sulpice (2001-2014)
novembre 2020 2021 Alain Marty   PS Mandataire judiciaire à la protection des majeurs
Maire des Pechs-du-Vers, sénateur suppléant
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Frédéric Decremps   LREM Technicien en technique du bâtiment, Premier adjoint au maire de Saint-Cirq-Lapopie
2021 en cours Françoise Lapergue   LREM Conseillère sortante

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Françoise Lapergue et Jean-Jacques Raffy (DVG[6]) est élu au premier tour avec 58,12% des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Nathalie Font et Jacques Smets (FN) (21,53%). Le taux de participation est de 65,1 % (5 037 votants sur 7 737 inscrits)[6] contre 59,43 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8].

Françoise Lapergue et Jean-Jacques Raffy, élus DVG en 2015, ont rejoint LREM.

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[9]. Dans le canton de Causse et Vallées, ce taux de participation est de 54,77 % (4 542 votants sur 8 293 inscrits)[10] contre 43,85 % au niveau départemental[11]. À l'issue de ce premier tour, le binôme constitué de Frédéric Decremps et Françoise Lapergue (DVG , 53,81 %), est élu avec 53,81 % des suffrages exprimés[10].

Françoise Lapergue et Frédéric Decremps sont membres du groupe radical et indépendant.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Causse et Vallées comprenait quarante-sept communes entières à sa création[1].

À la suite de la création des communes nouvelles de Cœur de Causse au et de Saint Géry-Vers au ainsi qu'au décret du les rattachant entièrement au canton de Causse et Vallées[2], le canton comprend désormais quarante-quatre communes entières.

Liste des 44 communes du canton de Causse et Vallées au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Cajarc
(bureau centralisateur)
46045 CC Grand-Figeac 25,10 1 120 (2018) 45 modifier les donnéesmodifier les données
Berganty 46027 CC du Pays de Lalbenque-Limogne 6,98 117 (2018) 17 modifier les donnéesmodifier les données
Blars 46031 CC du Causse de Labastide Murat 25,68 134 (2018) 5,2 modifier les donnéesmodifier les données
Bouziès 46037 CA du Grand Cahors 8,20 88 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Brengues 46039 CC Grand-Figeac 20,56 215 (2018) 10 modifier les donnéesmodifier les données
Cabrerets 46040 CA du Grand Cahors 43,38 228 (2018) 5,3 modifier les donnéesmodifier les données
Cadrieu 46041 CC Grand-Figeac 5,24 157 (2018) 30 modifier les donnéesmodifier les données
Calvignac 46049 CC Grand-Figeac 17,89 205 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Caniac-du-Causse 46054 CC du Causse de Labastide Murat 35,00 378 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Carayac 46056 CC Grand-Figeac 6,87 105 (2018) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Cénevières 46068 CC du Pays de Lalbenque-Limogne 15,69 171 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Cœur de Causse 46138 CC du Causse de Labastide Murat 70,80 936 (2018) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Cras 46079 CC du Causse de Labastide Murat 10,22 102 (2018) 10,0 modifier les donnéesmodifier les données
Crégols 46081 CC du Pays de Lalbenque-Limogne 18,35 76 (2018) 4,1 modifier les donnéesmodifier les données
Esclauzels 46092 CC du Pays de Lalbenque-Limogne 17,73 222 (2018) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Espagnac-Sainte-Eulalie 46093 CC Grand-Figeac 9,75 89 (2018) 9,1 modifier les donnéesmodifier les données
Espédaillac 46094 CC Grand-Figeac 34,93 268 (2018) 7,7 modifier les donnéesmodifier les données
Frontenac 46116 CC Grand-Figeac 2,84 71 (2018) 25 modifier les donnéesmodifier les données
Gréalou 46129 CC Grand-Figeac 17,50 286 (2018) 16 modifier les donnéesmodifier les données
Grèzes 46131 CC Grand-Figeac 11,20 172 (2018) 15 modifier les donnéesmodifier les données
Larnagol 46155 CC Grand-Figeac 24,36 139 (2018) 5,7 modifier les donnéesmodifier les données
Larroque-Toirac 46157 CC Grand-Figeac 6,56 134 (2018) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Lauzès 46162 CC du Causse de Labastide Murat 6,39 199 (2018) 31 modifier les donnéesmodifier les données
Lentillac-du-Causse 46167 CC du Causse de Labastide Murat 13,68 103 (2018) 7,5 modifier les donnéesmodifier les données
Les Pechs du Vers 46252 CC du Causse de Labastide Murat 26,20 311 (2018) 12 modifier les donnéesmodifier les données
Lunegarde 46181 CC du Causse de Labastide Murat 10,43 99 (2018) 9,5 modifier les donnéesmodifier les données
Marcilhac-sur-Célé 46183 CC Grand-Figeac 27,35 203 (2018) 7,4 modifier les donnéesmodifier les données
Montbrun 46198 CC Grand-Figeac 8,34 105 (2018) 13 modifier les donnéesmodifier les données
Nadillac 46210 CC du Causse de Labastide Murat 7,35 65 (2018) 8,8 modifier les donnéesmodifier les données
Orniac 46212 CC du Causse de Labastide Murat 16,79 71 (2018) 4,2 modifier les donnéesmodifier les données
Puyjourdes 46230 CC Grand-Figeac 7,83 87 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Quissac 46233 CC Grand-Figeac 25,17 110 (2018) 4,4 modifier les donnéesmodifier les données
Sabadel-Lauzès 46245 CC du Causse de Labastide Murat 8,79 78 (2018) 8,9 modifier les donnéesmodifier les données
Saint Géry-Vers 46268 CA du Grand Cahors 31,52 878 (2018) 28 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Chels 46254 CC Grand-Figeac 17,86 141 (2018) 7,9 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Cirq-Lapopie 46256 CA du Grand Cahors 17,89 198 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Jean-de-Laur 46270 CC Grand-Figeac 21,57 242 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-Labouval 46276 CC du Pays de Lalbenque-Limogne 13,49 185 (2018) 14 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Pierre-Toirac 46289 CC Grand-Figeac 5,83 158 (2018) 27 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Sulpice 46294 CC Grand-Figeac 13,19 142 (2018) 11 modifier les donnéesmodifier les données
Sauliac-sur-Célé 46299 CC Grand-Figeac 25,13 120 (2018) 4,8 modifier les donnéesmodifier les données
Sénaillac-Lauzès 46303 CC du Causse de Labastide Murat 25,78 128 (2018) 5,0 modifier les donnéesmodifier les données
Soulomès 46310 CC du Causse de Labastide Murat 7,67 122 (2018) 16 modifier les donnéesmodifier les données
Tour-de-Faure 46320 CA du Grand Cahors 8,77 320 (2018) 36 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Causse et Vallées 4605 8 857 (2018) modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 8 857 habitants[Note 2], en augmentation de 1,48 % par rapport à 2013 (Lot : +0,1 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
8 7288 857
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[12].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[5].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-154 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Lot.
  2. a et b Décret no 2020-207 du 5 mars 2020 modifiant le décret no 2014-154 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Lot.
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le )
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  6. a et b « Résultats du premier tour pour le canton de Causse et Vallées », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  7. « Résultats du premier tour pour le département du Lot », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  8. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  9. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  10. a et b « Résultats du premier tour pour le canton de Causse et Vallées », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  11. « Résultats du premier tour pour le département du Lot », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  12. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]