Yvon Leroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leroux.
Yvon Leroux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Nationalité
Activité

Yvon Leroux (Saint-Eustache, - (à 80 ans))[1],[2],[3] est un acteur et scripteur québécois. Il est surtout connu pour son rôle de Bidou Laloge dans la série télévisée Les Belles Histoires des Pays-d'en-Haut.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yvon Leroux est né à Saint-Eustache où il a fait ses études. En 1948, à l'âge de 19 ans, il s'intéresse au théâtre et travaille avec une troupe amateur. Dès 1952, il travaille à la radio de Radio-Canada. On l'entend ainsi dans plusieurs feuilletons radiophoniques dont Métropole de Robert Choquette et La Famille Plouffe, de Roger Lemelin.

De 1956 à 1970, il campe le rôle de Bidou Laloge dans la télésérie Les Belles Histoires des Pays-d'en-Haut de Claude-Henri Grignon. C'est sans aucun doute le rôle le plus célèbre de la carrière d'Yvon Leroux.

En 1959, il fait son entrée comme comédien dans le téléroman La Pension Velder.

En 1962, il rédige les textes de Les Hommes de science et, en janvier 1966, il devient l'auteur du feuilleton radiophonique Jeunesse dorée, après le décès de Madame Jean Desprez.

Il joue dans plusieurs films québécois tels Kamouraska, La Vraie Nature de Bernadette et O.K. ... Laliberté.

Il participe en 2006 à la populaire émission Viens voir les comédiens en hommage à Les Belles Histoires des Pays-d'en-Haut aux côtés de Gérard Paradis, Andrée Boucher, Andrée Champagne et René Caron, parmi d'autres.

Malgré la maladie, il est de l'émission Tous pour un diffusée sur les ondes de Radio-Canada le 7 janvier 2007.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Renée Legris, Dictionnaire des auteurs du radio-feuilleton québécois, Fides, 1981I

Il a joué dans un épisode de Chambres en ville en 1989.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Leroux, Yvon, chronique Nécrologie, La Presse, 17 février 2010.
  2. Décès d'Yvon Leroux (site de la SRC).
  3. Julie Rhéaume, Le comédien Yvon Leroux est décédé (site showbizz.net).