2010 en Iran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
2007 2008 2009  2010  2011 2012 2013
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain
2008 en Iran - 2009 en Iran - 2010 - 2011 en Iran - 2012 en Iran
2008 par pays au Proche-Orient - 2009 par pays au Proche-Orient - 2010 par pays au Proche-Orient - 2011 par pays au Proche-Orient] - 2012 par pays au Proche-Orient -

Chronologie[modifier | modifier le code]

Janvier 2010[modifier | modifier le code]

Février 2010[modifier | modifier le code]

Mars 2010[modifier | modifier le code]

Avril 2010[modifier | modifier le code]

  • Samedi  : Ouverture de la Conférence internationale sur le désarmement nucléaire, organisé sur deux jours par l'Iran en réponse à la Conférence de Washington. 60 pays sont représentés dont la Russie et la Chine.

Mai 2010[modifier | modifier le code]

  • Mercredi  : La Cour d'appel de Paris rejette la demande d'extradition vers les États-Unis d'un ingénieur iranien, Majid Kakavand, arrêté en vertu d'un mandat d'arrêt international l'accusant de trafics illégaux de technologie sensible. Majid Kakavand, avait été arrêté le (le jour du nouvel an iranien) à son arrivée en France à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, alors qu'il était accompagné de son épouse pour passer des vacances. En tout, il a passé treize mois et demi de rétention, dont cinq passés en détention, A noter qu'en janvier et en , lors des audiences, des représentants du ministère de la justice US ainsi que du parquet fédéral de Californie étaient présents et fait très rare, un de leurs avocats était venu soutenir les accusations devant la cour. Dès le lendemain de la décision de la Cour d'appel de Paris, Kakavand a regagné Téhéran avec un vol direct Paris-Téhéran. Le , la Française Clotilde Reiss, libérée la veille, est de retour en France. Le 18, le tribunal d'application des peines ordonne la libération de Ali Vakili Rad, le meurtrier en 1991 du Chapour Bakhtiar, l'ancien premier ministre du chah. Il est immédiatement expulsé vers Téhéran.
  • Lundi  : Visite officielle du président du Brésil, Lula da Silva. Les ministres des Affaires étrangères iranien, brésilien et turc, signent un accord prévoyant le transfert en Turquie de 1.200 kg d'uranium enrichi à 3,5 % en échange de 120 kg d'uranium enrichi à 20 % destiné au réacteur de « recherche médicale ». Dès le lendemain, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France déposent, devant le Conseil de sécurité de l'ONU, un projet de résolution de nouvelles sanctions contre l'Iran.

Juin 2010[modifier | modifier le code]

Juillet 2010[modifier | modifier le code]

Août 2010[modifier | modifier le code]

Septembre 2010[modifier | modifier le code]

Octobre 2010[modifier | modifier le code]

Novembre 2010[modifier | modifier le code]

Décembre 2010[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]