Estelle Caron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caron.
Estelle Caron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nationalité
Activité

Estelle Caron est une chanteuse et comédienne québécoise, née à Hull le et décédée le à l'âge de 83 ans[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Estelle Caron débute comme comédienne à la station CKCH de Hull (aujourd'hui Gatineau). En 1949, elle rencontre le compositeur Pierre Petel qui l'introduit au monde de la radio de Radio-Canada où elle est rapidement engagée comme chanteuse dans différentes émissions radiophoniques à Montréal. De plus, elle joue comme comédienne dans quelques feuilletons radiophoniques.

En 1952, Estelle Caron devient la chanteuse attitrée de la populaire émission Les Joyeux Troubadours. Elle y travaillera, entre autres, avec Jean-Maurice Bailly et Gérard Paradis. Malgré sa popularité, elle ne connut pas de grands succès sur disque et fut peu présente à la télévision.

Sa carrière prendra fin en 1977 avec la dernière émission des Joyeux Troubadours .

Son conjoint, Jean Larose, a fait carrière comme pianiste. Ils ont eu deux filles.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1962 : Estelle Caron chante Noël (Fonorama, MF 6).

Joyeux Noël; Monsieur la neige; Petit papa Noël; Noël des pauvres; Le p'tit renne au nez rouge; Vive le vent; Le rondel du petit Noël; La promenade en traîneau; À Noël; Noël blanc. (Réédité en 2000 – Disques Encore – 22-6407)

  • 1953 : Music-Hall canadien (Radio-Canada International, MBS-2430/2431).

Jardin d'automne; Danse paysanne; Départ; Le p'tit chien de laine; Nuit solitaire; À Rosemont sous la pluie; Je n'sais plus; J'ai vu la mer.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Philippe Laframboise, Un demi-siècle de Showbiz au Québec, Les Éditions Logiques, 1997 (p. 128)
  • Robert Thérien et Isabelle D'Amours, Dictionnaire de la musique populaire, IQRC, 1992

Notes et références[modifier | modifier le code]