2010 en Irak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2008 en Irak - 2009 en Irak - 2010 - 2011 en Irak - 2012 en Irak
2008 par pays au Proche-Orient - 2009 par pays au Proche-Orient - 2010 par pays au Proche-Orient - 2011 par pays au Proche-Orient - 2012 par pays au Proche-Orient -

Chronologie[modifier | modifier le code]

Janvier 2010[modifier | modifier le code]

Février 2010[modifier | modifier le code]

Mars 2010[modifier | modifier le code]

  • Dimanche  :
    • Élections législatives marquées par de nombreux attentats et la suppression des listes électorales de 485 candidats accusés de baasisme. Participation de 62,4 % contre 76 % en 2005.
    • Bagdad : Un attentat-suicide fait 38 morts.
  • Vendredi  : Publication des résultats des élections législatives. L'ancien premier ministre chiite, Lyad Allaoui, du Bloc irakien, est donné gagnant (91 sièges) avec 2 sièges d'avance contre le premier ministre chiite sortant, Nouri al-Maliki (89 sièges).

Avril 2010[modifier | modifier le code]

Mai 2010[modifier | modifier le code]

Juin 2010[modifier | modifier le code]

Juillet 2010[modifier | modifier le code]

Août 2010[modifier | modifier le code]

Septembre 2010[modifier | modifier le code]

Octobre 2010[modifier | modifier le code]

Novembre 2010[modifier | modifier le code]

Décembre 2010[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]