Province autonome de Trente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trentin.
Province autonome de Trente
Provincia autonoma di Trento
Blason de Province autonome de Trente
Héraldique
Carte de la province autonome de Trente
Carte de la province autonome de Trente
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Trentin-Haut-Adige
Capitale Trente
Communes 217
Président Ugo Rossi (10/2013)
Code postal 38121-38123, 38010-38089
Plaque d'immatriculation TN
Préfixe téléphonique 0439, 0461, 0462, 0463, 0464, 0465
Code ISTAT 022
Démographie
Population 529 457 hab. (31-12-2010[1])
Densité 85 hab./km2
Géographie
Superficie 621 200 ha = 6 212 km2
Localisation
Localisation de Province autonome de Trente
Liens
Site web http://www.provincia.tn.it

La province autonome de Trente ou Trentin est une province italienne situé dans le Nord-Est du pays, ayant pour chef-lieu la ville de Trente, qui lui a donné son nom. Le Trentin s'articule sur un axe principal constitué par l'ample sillon longitudinal du fleuve Adige, avec à l'ouest les Alpes rhétiques méridionales et à l'est les Dolomites[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

La province autonome de Trente est située dans le Sud de la chaîne des Alpes, en contact avec la plaine du et Venise.

Le territoire de la province, qui couvre 6 212 km2, est presque entièrement montagneux. Il n'a cependant pas des caractéristiques homogènes, mais prend plutôt une variété de formes, ainsi que l'environnement et les conditions climatiques.

Le Trentin est constitué uniquement de plusieurs vallées alpines (telles que les vallées du Soleil, les vallées de Primiero et Fiemme), qui commencent au pied de la montagne, marquées par un rude climat et la présence de glaciers. Vers le bas, des vallées sous-alpines, des plateaux et de petites plaines profitent d'un climat méditerranéen, où il est possible de pratiquer la culture de l'olivier (comme sur la côte nord du Lac de Garde ou de la basse vallée de la rivière Sarca).

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du Trentin-Haut-Adige.

Longtemps possession de la principauté épiscopale de Trente puis des Habsbourgs d'Autriche, le Trentin, entre 1871 et 1918, fait partie des terres irrédentes, réclamées par les nationalistes italiens, afin de clore le processus d'unification. Le Trentin devient italien par le traité de Saint-Germain-en-Laye signé en 1919 entre les pays de la Triple-Entente et l'Autriche.

Nature[modifier | modifier le code]

Le Trentin bénéficie de paysages montagneux préservés grâce à la mise en place de parcs naturels provinciaux.

Économie[modifier | modifier le code]

Une centaine de carrières de porphyre sont exploitées dans la province, fournissant 1,5 million de tonnes par an, pour un chiffre d'affaires d'environ 530 millions de $[3].

Culture[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Voir SOIUSA
  3. Time Magazine, July 19, 2010, p. 43.