Province de Vérone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province de Vérone
Provincia di Verona
Carte de la province de Vérone
Carte de la province de Vérone
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Capitale Vérone
Communes 98
Président Giovanni Miozzi
(PdL)  (07/06/2009)
Code postal 37121-37142 (Vérone), 37010-37069
Plaque d'immatriculation VR
Préfixe téléphonique 045, 0442
Code ISTAT 023
Démographie
Population 920 158 hab. (31-12-2010[1])
Densité 295 hab./km2
Géographie
Superficie 312 100 ha = 3 121 km2
Localisation
Localisation de Province de Vérone
Liens
Site web http://www.provincia.verona.it

La province de Vérone est une province italienne, dans la région de Vénétie d'environ 900 000 habitants. La capitale provinciale est Vérone.

Elle confine au nord avec le Trentin-Haut-Adige (Province de Trente), à l'est avec la Province de Vicence et la Province de Padoue, au sud avec la Province de Rovigo, au sud et à l'ouest avec la Lombardie (Province de Mantoue et Province de Brescia).

La superficie de la province est de 3 109 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le passage du pont d'Arcole

L'actuelle province de Vérone était un territoire avec différentes zones touchées par les événements humains et historiques qui ont eu lieu entre le XIe siècle et le XIIIe siècle et par le propriétés dela famille de Ezzelino III da Romano, les propriétés qui ont été détectés et identifiés chartreux et documenté, après leur défaite finale a eu lieu en 1260.

La création de l'institution remonte à 1805 par Napoléon Bonaparte.

Les Pâques véronaises[modifier | modifier le code]

Elles sont un épisode de la campagne d’Italie, pendant lequel les Italiens se révoltent contre l’armée française de Bonaparte.

En avril 1797, pendant que Napoléon Bonaparte marchait sur Vienne par les défilés de la Carinthie, les nobles et le clergé vénitiens levaient des troupes pour l’empêcher de rentrer en Italie ; et tandis qu’il négociait à Leoben un traité avec l’Autriche, le meurtre des Français commandé par le Sénat, était prêché dans les églises.

Le 27 germinal an V (17 avril 1797) a lieu le massacre des Français à Vérone.

Nature[modifier | modifier le code]

  • Perle naturelle enchâssée dans la région des provinces de Vérone, Vicence et Trente, le Parc naturel de la Lessinia renferme des centres et des localités d'un grand intérêt naturaliste, historique et folklorique.

Au cœur du parc, Bosco Chiesanuova est connu pour ses implantations humaines qui remontent au paléolithique. En continuant un peu vers le nord, dans un cadre de verts pâturages de montagne, on tombe sur Erbezzo ancienne commune de Cimbro, où les us et coutumes sont encore ceux d'autrefois. Tout le territoire est parsemé de pièces archéologiques remontant au Néolithique et la terre restitue encore aujourd'hui des restes de grands reptiles fossiles. Le Pont de Veja est certainement le plus caractéristique parmi tous les phénomènes géologiques de la Lessinia: un pont de roche massif à une arcade, d'une épaisseur d'environ 9 mètres et d'une longueur de 50, sous lequel coure un ruisseau. Les autres beautés naturelles de la régions sont le Corno d'Aquilio et le Corno Mozzo; ici aussi un des abysses karstiques les plus profonds au monde, la Spluga della Preta, destination incontournable pour quiconque s'intéresse à la spéléologie.

Le Mont Baldo constitué de roches sédimentaires et volcaniques, perpétue encore d'anciennes traditions (comme le travail de la pierre), en plus des activités de l'alpage, qui conduisent à la production de délicieux produits laitiers: dans cet environnement fascinant est produit le fromage Monte Veronese qui a reçu une reconnaissance pour la désignation du produit d'origine par l'UE.

La plaine du Bas Véronais se distingue par ses magnifiques paysages qui permettent aux amoureux des décors fluviaux de faire de belles promenades le long des chemins dessinés par le fleuve Adige, entre autres. Un lieu de toute beauté, riche en points d'eau et parcouru par de vastes champs d'où on peut apercevoir les contours des nombreuses paroisses romaines et les créneaux des châteaux. Ici naissent des produits naturels et excellents comme le célèbre riz Vialone Nano IGP (en la ville de Isola della Scala ses fans se réunissent pour un célèbre "Fête du riz"), la chicorée rouge de Vérone IGP mais aussi les pommes de terre, les asperges, les choux, les fraises, les pommes, les poires, les pêches, les melons et les pastèques.

Près du lac, des montagnes et à deux pas de la ville de Vérone, les collines véronaise sont surtout connues pour leurs excellents vins: le Bardolino, le Custoza et le Lugana dans le suggestif territoire de la Région riveraine du Lac de Garde, le Valpolicella, l'Amarone della Valpolicella et le Recioto de Valpolicella à nord, le Soave à l'est, et les vins de la Terra dei Forti dans la zone de Valdadige.

Communes principales[modifier | modifier le code]

Une liste des municipalités de la province de Vérone avec une population de plus de 15 000 habitants[2]:

No. Ville de Population
(hab)
Surface
(km²)
Densité
(hab/km²)
Altitude
(Niveau de la mer)
Vérone 265 088 206,64 1282,8 59
Villafranca di Verona 32 766 57,43 570,5 54
Legnago 25 527 79,66 320,4 16
San Giovanni Lupatoto 23 747 18,94 1253,8 42
San Bonifacio 20 189 33,90 595,5 31
Bussolengo 19 575 24,28 806,2 127
Negrar 17 208 40,52 424,7 190
Sona 16 928 41,14 411,5 169
Cerea 16 256 70,41 230,9 18
10° Pescantina 15 981 19,66 812,9 80
11° Bovolone 15 716 41,41 379,5 24

D'autres municipalités de la province de Vérone, avec plus de 10 000 habitants triées par nombre d'habitants:

No. Ville de Population
(hab)
Surface
(km²)
Densité
(hab/km²)
Altitude
(Niveau de la mer)
12° Sommacampagna 14 663 40,91 358,4 121
13° Zevio 14 247 55,02 258,9 31
14° Valeggio sul Mincio 14 127 63,98 220,8 88
15° San Martino Buon Albergo 13 948 35,30 395,1 45
16° San Pietro in Cariano 13 071 20,25 645,5 151
17° Castelnuovo del Garda 12 315 34,68 355,1 130
18° Castel d'Azzano 11 629 9,70 1.198,9 9
19° Isola della Scala 11 503 69,89 164,6 31
20° Sant'Ambrogio di Valpolicella 11 521 23,50 490,3 174
21° Grezzana 10 884 52,01 209,3 169

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. source: Istat 01/09/2009

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :