Province de Padoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province de Padoue
Provincia di Padova
Carte de la province de Padoue
Carte de la province de Padoue
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Capitale Padoue
Communes 104
Président Barbara Degani
(PDL)  (08/06/2009)
Code postal 35121-35143 (Padoue)
35010-35048
Plaque d'immatriculation PD
Préfixe téléphonique 049, 0425, 0429
Code ISTAT 028
Démographie
Population 934 216 hab. (31-12-2010[1])
Densité 436 hab./km2
Géographie
Superficie 214 259 ha = 2 142,59 km2
Localisation
Localisation de Province de Padoue
Liens
Site web http://www.provincia.padova.it

La province de Padoue (en italien : Provincia di Padova) est une province italienne, d'environ 934 200 habitants, située dans la région Vénétie, au nord-ouest de l'Italie. Sa capitale est Padoue.

Entièrement entourée des autres provinces vénètes, confine au nord avec la province de Trévise et la province de Vicence, à l’est avec la province de Venise et la lagune de Venise, au sud avec la province de Rovigo, à l’ouest avec la province de Vérone et la province de Vicence.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire, principalement de plaine, est traversé par de nombreux couts d'eau naturels, parmi lesquels les principaux sont les fleuves Brenta, Bacchiglione et, à l'extrême sud de la province, l'Adige ; à côté de ceux-ci, une multitude de canaux artificiels, dont le Canale di Battaglia, le Canale Bisato, le Canale Piovego.

Au sud-ouest de la cité de Padoue, en dehors de la zone des Terme euganee, surgissent les Colli Euganei (monts Euganéens), modestes reliefs d'origine volcanique, uniques élévations de la province.

La province comprend aussi une petite section de la Lagune de venise, dans la zone dite Valle Millecampi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les canaux entre le Brenta et le Bacchiglione

L'histoire de la province de Padoue est étroitement liée à celle de la ville de Padoue (Padoue#Histoire) et de la Maison d'Este, celle des Visconti seigneurs de Milan et des Camposampiero.

Au XIIe siècle, les rivalités avec la cité de Vicence tournaient essentiellement autour des problèmes de communications par voies navigables sur le fleuve Bacchiglione pour la liaison avec l'Adriatique et le port de Venise. La province de Padoue dut, à cette époque, détourner une partie des eaux du Brenta, par le canal Brentella, pour alimenter le Bacchiglione dont, en amont, les gens de Vicence avait détourné le cours à leur avantage. Le creusement du Canale Piovego reliant Padoue au Naviglio del Brenta permit la liaison directe avec Venise et son port de commerce.

Nature[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Circuit des villas palladiennes[modifier | modifier le code]

Au XV siècle, afin d’assurer leur assise sur la péninsule italienne, les vénitiens partirent à la conquête de la terre ferme et après de vifs affrontements contre Vérone, Padoue, Milan, Vicence, etc. ils mettent en valeur de grands domaines en faisant construire des résidences secondaires, entre la ferme et le palais, inspirées des beaux palais du Grand Canal de Venise. Ils firent appel à l’architecte Andrea Palladio de Padoue. Des centaines de villas palladiennes voient le jour le long des canaux entre Padoue et Fusina à l’embouchure du Naviglio del Brenta dans la lagune.

Administration[modifier | modifier le code]

Communes principales[modifier | modifier le code]

N. Ville Population
(Hab)
Superficie
(km2)
1 Padoue 210 301 92
2 Selvazzano Dentro 21 731 19,58
3 Vigonza 20 901 33,32
4 Albignasego 20 696 20,99
5 Cittadella 19 777 36
6 Abano Terme 19 136 21
7 Piove di Sacco 18 271 35,63
8 Monselice 17 495 52
9 Este 16 864 32,76
10 Cadoneghe 15 576 12

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]