Rovereto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rovereto (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Roveredo.
Rovereto
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Trentino-South Tyrol.svg Trentin-Haut-Adige 
Province Trente 
Code postal 38068
Code ISTAT 022161
Code cadastral H612
Préfixe tel. 0464
Démographie
Gentilé roveretani
Population 38 167 hab. (31-12-2010[1])
Densité 763 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 53′ 00″ N 11° 03′ 00″ E / 45.88333, 11.05 ()45° 53′ 00″ Nord 11° 03′ 00″ Est / 45.88333, 11.05 ()  
Altitude Min. 204 m – Max. 204 m
Superficie 5 000 ha = 50 km2
Divers
Saint patron Madonna della Neve
Fête patronale 5 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige

Voir sur la carte administrative de Trentin-Haut-Adige
City locator 14.svg
Rovereto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Rovereto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Rovereto
Liens
Site web http://www.comune.rovereto.tn.it/default.jsp

Rovereto (Reveredo, dans le parler tridentin & Rofreit dans les dialectes tudesques) est une ville d'environ 38 200 habitants située dans la province autonome de Trente dans la région du Trentin-Haut-Adige, au nord de la plaine du Pô, en Italie. Rovereto est un important centre touristique et culturel du Trentin. Rovereto abrite l'un des plus grands musées d'art contemporain en Italie, le Mart et, grâce à la présence de la Cloche de la paix est, depuis de nombreuses années, considérée comme la Ville de la Paix et du Sport. Rovereto est très proche du lac de Garde (environ 25 km), mais également de lieux de sport d'hiver et de randonnée l'été, et comme Brentonico ou Folgaria.


Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Timbre autrichien de 1861, oblitéré ROVEREDO

Jusqu'en 1918, l'une des 4 villes autonomes du Tyrol[2] (nommée alternativement ROVEREDO ou ROVERETO) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), formant un district de même nom, l'un des 21 Bezirkshauptmannschaften dans la province du Tyrol[3]. La ville intégrera le royaume d'Italie après la Première Guerre mondiale.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 en cours Guglielmo Valduga    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Borgo Sacco, Lizzana, Lizzanella, Marco, Mori Stazione, Noriglio, S.Giorgio, S.Ilario

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Villa Lagarina, Calliano (Trente), Pomarolo, Folgaria, Volano, Isera, Nogaredo, Mori, Terragnolo, Trambileno, Vallarsa, Ala

Personnalités[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • Museo di arte moderna e contemporanea di Trento e Rovereto

Jumelages[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Klein 1967, Stadt mit eigenem Statut.
  3. Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Wilhelm KLEIN, 1967