Oglio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
l'Oglio
Image illustrative de l'article Oglio
Caractéristiques
Longueur 280 km
Bassin 6 649 km2
Bassin collecteur le
Débit moyen 137 m3/s (Borgoforte)
Régime glaciaire
Cours
Se jette dans le
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Italie Italie

L'Oglio est une rivière italienne de 280 km de long, affluent de rive gauche du , qui coule dans la région de Lombardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Oglio se forme par la confluence, près du hameau de Pezzo di Ponte di Legno de deux torrents, le Narcanello, issu du glacier de la Presena, et le Frigidolfo, émissaire du lac d'Ercavallo, dans le parc national du Stelvio. Ces deux torrents naissent sur les pentes du Corno dei Tre Signori, dans les Alpes Orobiques, à une altitude de 2 600 m environ. Cette région appartient au parc national du Stelvio et correspond à la région du val Camonica.

Entre Lovere et Pisogne, il débouche dans le lac d'Iseo dont il ressort près de Sarnico, avant de rejoindre la plaine du Pô après avoir traversé une zone de dépôts morainiques.

L'Oglio se jette dans le Pô à Torredoglio, non loin de Cesole et de Scorzarolo, dans la province de Mantoue.

Son bassin hydrographique couvre une superficie de 6 649 km2.

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Oglio, naît de la confluence des deux torrents Frigidolfo et Narcanello dans la commune de Ponte di Legno.

Val Camonica[modifier | modifier le code]

Lac d'Iseo[modifier | modifier le code]

Le fleuve forme le Lac d'Iseo, entre Lovere et Pisogne, où il reçoit les eaux du torrent Bagnadore, puis sort du lac à Sarnico.

Plaine du Pô[modifier | modifier le code]

Près de Palosco il reçoit le Cherio, son principal affluent de droite puis plus en aval à sa gauche, le fleuve Mella, entre Seniga et Ostiano, puis les eaux du Chiese près de Canneto sull'Oglio avant de confluer dans la Pô près de Scorzarolo (Borgoforte).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]