Lac de Garde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lago di Garda
Lac de Garde
Riva del Garda
Riva del Garda
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Géographie
Coordonnées 45° 33′ 19″ N 10° 37′ 30″ E / 45.55528, 10.62545° 33′ 19″ Nord 10° 37′ 30″ Est / 45.55528, 10.625  
Superficie 369,98 km2
Longueur 51,6 km
Largeur 17,2 km
Altitude 65 m
Profondeur
 · Maximale
 
346 m
Volume 50,35 km3
Hydrographie
Alimentation Sarca
Émissaire(s) Mincio

Géolocalisation sur la carte : Lombardie

(Voir situation sur carte : Lombardie)
Lago di GardaLac de Garde

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

(Voir situation sur carte : Vénétie)
Lago di GardaLac de Garde

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Lago di GardaLac de Garde
carte du lac de Garde
Pointe San Vigilio et baie des Sirènes
Cassone - La Torresela - Ai Vogaor
View of south lake near Peschiera del Garda (Verona, Italy) (probably with Lake Frassino or River Mincio), up the panting mountains of side Brescia (Italy), painted start to 1533 by Girolamo dai Libri.

Le lac de Garde (Lago di Garda ou Lago di Benaco en italien) est un lac des Alpes italiennes. C'est le plus grand lac du pays.

Situation[modifier | modifier le code]

Il est situé dans le nord de l'Italie, à mi-chemin entre Venise et Milan. Il se trouve dans une région alpine et a été formé par des glaciers à la fin du dernier âge glaciaire. Le lac est partagé entre les provinces de Vérone (au sud-est), Brescia (au sud-ouest) et Trente (au nord).

Données géographiques[modifier | modifier le code]

La superficie du lac de Garde est de 369,98 km², sa longueur maximale de 51,6 km et sa plus grande largeur de 17,2 km, pour un périmètre de 158,4 km. Sa profondeur maximale est de 346 m, et l'altitude du plan d'eau de 65 m au-dessus du niveau de la mer. La partie septentrionale du lac est longue et étroite, et entourée de montagnes, principalement celles appartenant au Monte Baldo. Sa forme est celle caractéristique d'une vallée fluviale : on estime en effet que cette partie du lac a été créée par l'action du Sarca, principal affluent contributeur du lac. La partie méridionale, plus large, est due au mouvement d'un glacier néozoïque, qui a également formé dans les environs de nombreuses collines morainiques. L'émissaire du lac est le Mincio, affluent du .

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat particulièrement doux a favorisé la croissance de certaines plantes méditerranéennes, dont l'olivier. On y trouve même des citronniers, phénomène remarquable à 46° de latitude nord. Cela a contribué à faire du lac de Garde une importante destination touristique internationale, particulièrement depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans l'Antiquité, des poètes tels que Catulle ont chanté les louanges du « lacus benacus », le « lac bénéfique », au doux climat vivifié par les vents.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du 29 septembre 1943 au 25 avril 1945, la petite ville de Salò, située au fond d'une anse de la rive ouest, fut le siège de la République sociale italienne de Mussolini.

Communauté de communes du Lac de Garde[modifier | modifier le code]

Une communauté de communes, la Comunità del Garda, qui groupe 70 communes appartenant à quatre provinces, a pris en charge, avec surtout un rôle consultatif, la défense et la promotion globale du bassin du lac et de son arrière-pays, surtout pour les questions touchant à l'aménagement du territoire et l'environnement, la qualité des eaux et la navigation de plaisance, le tourisme et l'agriculture.


Les 70 communes concernées (liste à compléter) sont les suivantes :

  • Province de Vérone
    • Affi
    • Bardolino
    • Brenzone
    • Caprino Veronese
    • Castelnuovo del Garda
    • Cavaion Veronese
    • Costermano
    • Garda
    • Lazise
    • Malcesine
    • Pastrengo
    • Peschiera del Garda
    • San Zeno di Montagna
    • Torri del Benaco
    • Valeggio sul Mincio

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]