Mort sur le Nil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mort sur le Nil (homonymie) et Death on the Nile.
Mort sur le Nil
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Death on the Nile
Éditeur original Collins Crime Club
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1er novembre 1937
Version française
Traducteur Louis Postif
Lieu de parution Paris
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 329
Date de parution 1945
Nombre de pages 254 p.
Série Hercule Poirot
Chronologie
Précédent Meurtre en Mésopotamie Témoin muet Suivant

Mort sur le Nil (titre orignal : Death on the Nile) est un roman policier d'Agatha Christie publié le 1er novembre 1937 au Royaume-Uni, mettant en scène une des plus célèbres enquêtes du détective belge Hercule Poirot. Il est publié l'année suivante aux États-Unis, et huit ans plus tard, en 1945, en France.

Résumé[modifier | modifier le code]

La riche et belle héritière Linnet Ridgeway s'éprend de Simon Doyle, le fiancé de sa meilleure amie, Jacqueline de Bellefort, et l'épouse dans la foulée. Les jeunes mariés partent en voyage de noces, mais ils sont poursuivis par la jeune femme délaissée, dans leurs étapes successives, jusqu'en Égypte, où ils séjournent dans un hôtel où se trouve également Hercule Poirot, qui pressent une situation dramatique. Poirot, les jeunes mariés et leur poursuivante, ainsi que divers clients « aisés » de l'hôtel se retrouvent fortuitement pour faire une croisière à bord du vapeur S.S. Karnak… Jusqu'au jour où Linnet est retrouvée assassinée. La suspecte la plus probable, Jacqueline, qui nourrissait une grande haine envers celle-ci, est pourtant une des seules personnes à avoir un alibi irréprochable. Mais les « petites cellules grises » de Poirot vont mettre à mal tous les alibis, et révéler une machination diabolique.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Hercule Poirot, détective privé
  • Colonel Race, des services secrets
  • Linnet Ridgeway, riche héritière
  • Simon Doyle, mari de L. Ridgeway
  • Jacqueline de Bellefort, ex-fiancée de S. Doyle

Élaboration du roman[modifier | modifier le code]

Écriture[modifier | modifier le code]

L'auteur combina les souvenirs d'un premier séjour plutôt mondain en Égypte avec sa mère, et ceux effectués avec son mari, Max, où l'archéologie et les archéologues faisaient partie entière du voyage. Elle avait d’ailleurs fait une croisière avec Max en 1933.

Agatha Christie affirmait à propos de son livre : « Je pense, moi-même, que le livre est un des meilleurs de la série de voyages de Poirot. Je pense que la situation centrale est intrigante et a des possibilités dramatiques, et les trois personnages, Simon, Linnet, et Jacqueline, semblent à mon avis être vrais et vivants. »

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Il est à noter qu'il existe une autre œuvre d'Agatha Christie portant le même titre : Mort sur le Nil est la onzième nouvelle du recueil Mr Parker Pyne où un meurtre a lieu sur un bateau voguant sur le Nil où se trouve aussi notre professeur de bonheur, normalement en vacances. Le nombre réduit de suspects et la sagacité de Parker Pyne font que l'assassin sera démasqué bien plus rapidement que dans le roman qui est bien plus complexe.

Éditions[modifier | modifier le code]

Livres-audio

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1944 : Mort sur le Nil (Hidden Horizons ou Murder on the Nile), pièce de théâtre d'Agatha Christie. Elle décide d'y remplacer le personnage d'Hercule Poirot par celui de Canon Ambrose Pennefather, pensant qu'il était inadapté pour le théâtre, risquant de retenir toute l'attention du public.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

En bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Mort sur le Nil, bande dessinée française de François Rivière (scénario) et Solidor (dessin) publiée dans la collection Agatha Christie. Une version britannique est publiée en juillet 2007 sous le titre Death on the Nile.

En jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]