Miss Marple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miss Jane Marple
Origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Sexe Femme
Activité(s) Détective amateur
« Détective en fauteuil »
Adresse St. Mary Mead
Famille Raymond West (neveu)

Créé par Agatha Christie
Interprété par Barbara Mullen
Gracie Fields
Margaret Rutherford
Inge Langen
Angela Lansbury
Ita Ever
Helen Hayes
Joan Hickson
Geraldine McEwan
Julia McKenzie
Première apparition L'Affaire Protheroe
Dernière apparition Miss Marple tire sa révérence

Jane Marple, plus connue sous le nom de Miss Marple, est un personnage de fiction créé par la romancière Agatha Christie et l'héroïne de 12 romans policiers et de 20 nouvelles.

Miss Marple est, par certains aspects, un « détective en fauteuil » (en anglais : armchair detective), qui vit à St. Mary Mead, village imaginaire de la campagne anglaise, et dont l'une des maximes favorites dit que « la nature humaine est partout la même ».

Miss Marple – de St Mary Mead, où la nature humaine est la même qu'ailleurs[modifier | modifier le code]

Selon Agatha Christie, Miss Marple aurait été préfigurée par Caroline Sheppard, la sœur du narrateur et son personnage préféré dans Le Meurtre de Roger Ackroyd : « une vieille fille caustique, curieuse, sachant tout, entendant tout : la parfaite détective à domicile »[1].

De fait, le personnage de Miss Marple est fortement ancré au village de St Mary Mead, dont elle s'éloigne peu. Si les notes d'Agatha Christie montrent qu'elle a envisagé d'en faire le détective de Mort sur le Nil, c'est à Hercule Poirot qu'elle attribuera le rôle d'en résoudre l'énigme –– un voyage sur le Nil eût été une « expédition trop hasardeuse » pour Miss Marple. Pour l'enquête du Major parlait trop, toutefois, la vieille dame se rendra outre-mer dans l'île imaginaire de Saint Honoré[2].

Miss Marple résout les énigmes auxquelles elle est confrontée par son intuition et sa connaissance de la nature humaine. À propos d'affaires qu'elle est amenée à résoudre, elle a la réminiscence d'histoires subalternes dont les ressorts sont identiques. Mais cela ne constitue pas des preuves propres à confondre un meurtrier.

Aussi huit des romans mettant en scène Miss Marple se terminent-ils par un chapitre « artificiel », dans lequel un piège est tendu à l'assassin qui se trahit ainsi[3]. Ce ressort littéraire et dramatique est fréquemment utilisé par Agatha Christie dans nombre de romans où apparaît le personnage d'Hercule Poirot.

Toutefois, parmi les douze romans où Miss Marple tient le rôle du détective, quatre ne recourent pas à ce piège final :

  • Jeux de glaces (1952) et Le miroir se brisa (1962), qui s'achèvent avec une démonstration des faits postérieure à la mort de l'assassin ;
  • Une poignée de seigle (1953) et À l'hôtel Bertram (1965), qui se concluent par une simple démonstration sur l'identité de l'assassin, hors de sa présence, sans que celui-ci ait été arrêté, mais avec forte probabilité d'une arrestation à venir.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Miss Marple apparait dans douze romans et vingt-et-une nouvelles :

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Miss Marple au Club du Mardi (The Thirteen Problems [UK] ou The Tuesday Club Murders [USA], 1932), recueil de treize nouvelles
    Publié originalement en France en deux volumes : Miss Marple au Club du Mardi et Le Club du Mardi continue.
  • Miss Marple tire sa révérence (Miss Marple's Final Cases and Two Other Stories, 1979), recueil de huit nouvelles
    Recueil spécifiquement britannique et français.

[UK] = Royaume-Uni ; [USA] = États-Unis

Adaptations[modifier | modifier le code]

Adaptations théâtrales[modifier | modifier le code]

Miss Marple a été mise en scène dans seulement deux pièces de théâtre.

Barbara Mullen
En 1949, Barbara Mullen est la première à donner un visage à Miss Marple, dans la pièce de théâtre L'Affaire Protheroe (Murder at the Vicarage), adaptation de Moie Charles et Barbara Toy (en) du roman L'Affaire Protheroe. La première a lieu le 14 septembre 1949[4].
Dulcie Gray
La comédienne Dulcie Gray incarne Miss Marple en septembre 1977, dans la pièce Un meurtre sera commis le... (A Murder Is Announced), adaptée du roman éponyme, jouée au Vaudeville Theatre de Londres[5].

Adaptations télévisées[modifier | modifier le code]

À la télévision, Miss Marple a été incarnée par au moins six actrices :

Gracie Fields
L'actrice britannique Gracie Fields est la première a incarner Miss Marple à l'écran. En 1956, elle joue dans A Murder Is Announced, un épisode de la série Goodyear Television Playhouse (en).
Inge Langen
L'actrice allemande Inge Langen endosse le rôle de Miss Marple une seule fois dans un téléfilm ouest-allemand :
Helen Hayes
Helen Hayes est la troisième actrice à interpréter Miss Marple pour le petit écran, dans deux téléfilms américains. Elle est alors à un âge avancé, ayant plus de 80 ans lors des tournages. Elle avait précédemment incarné Lavinia Fullerton, autre personnage d'Agatha Christie mais de second plan, dans le téléfilm américain Un meurtre est-il facile ? de 1982, adapté du roman éponyme.
Joan Hickson
Joan Hickson interprète Miss Marple de 1984 à 1992 dans le cadre de la série britannique Miss Marple de la BBC. Les douze téléfilms de la série sont en général considérés comme relativement fidèles à l'esprit et à la lettre des douze romans adaptés.
Près de quarante ans plus tôt, en 1945, Joan Hickson jouait le rôle secondaire de Miss Pryce dans la pièce de théâtre Rendez-vous avec la mort d'Agatha Christie. A l'issue d'une représentation à laquelle assistait la romancière, celle-ci lui aurait écrit : « I hope one day you might play my dear Miss Marple. » (« J'espère qu'un jour vous pourrez jouer ma chère Miss Marple »)[6]. Son vœu sera exaucée sans qu'elle le sache. Matthew Prichard, le petit-fils de la Reine du Crime, déclare : « Joan incarne à la perfection Miss Marple, pas seulement en apparence, mais aussi dans son comportement »[7].
Joan Hickson est considérée par beaucoup comme la Miss Marple parfaite et définitive[8]. Son rôle lui vaut d'être nommée deux fois, en 1987 et 1988, aux BAFTA TV Awards en tant que meilleure actrice. Elle est promue en 1987 au grade d'officier de l'Ordre de l'Empire britannique à l’initiative du gouvernement. La Reine Élisabeth II du Royaume-Uni, amatrice de la série, lui remet la décoration[7] et lui glisse : « you play the part just as one envisages it » (« vous jouez le rôle exactement comme on peut l'envisager »)[8].
  • Drapeau du Royaume-Uni 1984-1992 : Miss Marple (Agatha Christie's Miss Marple), série britannique en douze épisodes diffusée sur la BBC.
Geraldine McEwan
Geraldine McEwan incarne la vieille détective de St Mary Mead de 2004 à 2009 dans la nouvelle série britannique Miss Marple pour le compte de la chaîne britannique ITV, déjà à l'origine de la série Hercule Poirot avec David Suchet dans le rôle titre. Sa modernité, de même que ses manières énergiques (bien que septuagénaire, l'actrice paraît d'ailleurs plus jeune que celles qui l'ont précédée dans le rôle), et les nombreuses distributions prestigieuses, sont appréciées.
Le 23 janvier 2008, elle annonce prendre sa retraite[9] et laisse donc la main à sa compatriote Julia McKenzie.
Julia McKenzie
A la suite du départ de Geraldine McEwan de la série Miss Marple en 2008, Julia McKenzie reprend le rôle de Miss Marple. Elle incarne la détective amateur jusqu'à l'arrêt de la série en 2013, suite au rachat des droits d'adaptations d'Agatha Christie par la BBC[10].

Série animée[modifier | modifier le code]

Miss Marple est présente dans la série animée japonaise Agatha Christie's Great Detectives Poirot and Marple de 2004. La série en trente-neuf épisodes suit les aventures Mabel West, assistante du détective Hercule Poirot, qui vient parfois rendre visite à sa grande-tante Miss Marple. La voix originale japonaise est doublée par Kaoru Yachigusa.

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Au cinéma, Miss Marple a été incarnée par au moins trois actrices :

Margaret Rutherford
Margaret Rutherford lui a prêté ses traits dans quatre films, dont seul le premier, Le Train de 16 h 50, est inspiré d'une enquête « réelle » de Miss Marple. Les autres films sont adaptés de romans d'Hercule Poirot et le dernier film, Passage à tabac, est une histoire totalement originale.
Le premier film remporte un vif succès auprès du public, notamment dû à Margaret Rutherford. Agatha Christie, elle, trouve le film assez navrant mais ne s'avoue pas déçue : « C'est plus ou moins ce à quoi je m'étais attendue depuis le début. » Elle n'est pas rancunière envers Margaret Rutherford dont l'interprétation de Miss Marple est pourtant bien éloignée du personnage original du roman. Elle lui dédicace même son roman sorti la même année Le miroir se brisa. Elle comprend que grâce au succès du film, Miss Marple est popularisée ce qui élargit grandement son lectorat[7].
Les deux films suivants sont adaptés de romans d'Hercule Poirot ce qui a le don d'énerver Agatha Christie. Le scénario original du dernier film finira de brouiller la romancière avec le cinéma, celle-ci considérant que son « droit moral » d'auteur est bafoué[7].
Angela Lansbury
Angela Lansbury, plus connue pour son interprétation ultérieure de l'écrivain-détective Jessica Fletcher dans la série Arabesque (Murder, She Wrote, 1984-1996), incarne Miss Marple dans le film britannique Le miroir se brisa de 1980.
Ita Ever
La comédienne estonienne Ita Ever est la dernière en date[11] à incarner Miss Marple au cinéma, en jouant en 1983 dans le film russe Tayna chyornykh drozdov.
Jennifer Garner
En 2013, il est annoncé que l'actrice américaine Jennifer Garner devrait incarner une Miss Marple rajeunie, âgée d'une trentaine d'années, dans un prochain film de Disney[12].

Adaptations radiophoniques[modifier | modifier le code]

June Whitfield
La chaîne de radio britannique BBC Radio 4 a produit, de 1993 à 2001, une adaptation de chacun des douze romans mettant en scène Miss Marple, le rôle de celle-ci étant interprété par June Whitfield. Ces douze pièces radiophoniques ont une durée comprise entre 88 minutes et 144 minutes.
Denise Gence
Le 25 novembre 1958, France Inter diffuse une version radiophonique de La Plume empoisonnée dans le cadre de l'émission Les Maîtres du mystère. Le roman est adapté par Hélène Misserly, réalisé par Pierre Billard avec Denise Gence dans le rôle de Miss Marple[13].

Fidélité des incarnations à l'écran[modifier | modifier le code]

Il faut noter qu'aucune de ces interprétations ne correspond à la description physique de Miss Marple, personne d'allure frêle et « inoffensive » dans les romans, quasiment transformée dans les films et téléfilms en une « battante », débarrassée en outre des vestiges de « victorianisme » que lui prêtait Agatha Christie (port occasionnel d'une mantille, partisan convaincue de la peine de mort, etc.).

Agatha Christie, qui n'a connu que la première de ces interprétations, avait elle-même confié à sa biographe Janet Morgan que, malgré l'immense talent de Margaret Rutherford, celle-ci ne ressemblait guère à l'idée que des millions de lecteurs avaient pu se faire du personnage de Miss Marple.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agatha Christie, Une autobiographie, Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche », Paris, 2002, (ISBN 9782253118619), page 764.
  2. John Curran (trad. Gérard de Chergé), Les Carnets secrets d'Agatha Christie : Cinquante ans de mystères en cours d'élaboration [« Agatha Christie's Secret Notebooks, Fifty Years of Mystery in the Making »], Paris, Éditions du Masque, 541 p. (ISBN 978-2-7024-3516-8), chap. 6 (« L'inconnue dans le train : meurtre à bord »), p. 226-227
  3. John Curran (trad. Gérard de Chergé), Les Carnets secrets d'Agatha Christie : Cinquante ans de mystères en cours d'élaboration [« Agatha Christie's Secret Notebooks, Fifty Years of Mystery in the Making »], Paris, Éditions du Masque, 541 p. (ISBN 978-2-7024-3516-8), chap. 5 (« Colin-maillard : jouons au meurtre »), p. 196
  4. (en) Mark Campbell, The Pocket Essential Guide To Agatha Christie, Oldcastle Books,‎ 2011, 160 p. (ISBN 1842435353)
  5. (en) « A Murder Is Announced », sur le site officiel d'Agatha Christie
  6. (en) Peter Haining, Agatha Christie - Murder in Four Acts, Virgin Books,‎ 1990, 140 p. (ISBN 1-85227-273-2).
    L'anecdote figure également dans la fiche biographique consacrée à Joan Hickson sur le site Web de la BBC.
  7. a, b, c et d Armelle Leroy et Laurent Choley, Sur les traces d'Agatha Christie : Un siècle de mystère, Hors Collection,‎ septembre 2009 (ISBN 978-2-258-07888-8)
  8. a et b (en) « Miss Marple - the BBC TV Series », sur h2g2.com,‎ 23 octobre 2006
  9. (en) « McEwan retires from Marple role », sur The Guardian,‎ 23 janvier 2008 (consulté le 10 mai 2014)
  10. (en) « Case closed for ITV's Miss Marple as the Beeb gets Agatha Christie rights », sur le site du Mirror,‎ 28 février 2014
  11. Au 1er juillet 2014.
  12. « Jennifer Garner sera une jeune Miss Marple », sur Allociné,‎ 29 mars 2011
  13. « La Plume empoisonnée d'Agatha Christie », sur franceculture.fr
  14. Cet article relate aussi la réédition, par Dodd Mead, l'éditeur new-yorkais d'Agatha Christie, de l'ensemble des nouvelles mettant en scène Miss Marple.