Superintendant Battle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Superintendant Battle est un personnage fictif créé par Agatha Christie. Il apparaît, en tant qu'enquêteur, dans cinq romans :

Il est par ailleurs mentionné dans le roman Les Pendules (1963), mettant en scène Hercule Poirot, et où il est lourdement sous-entendu qu'un agent secret répondant au pseudonyme de Colin Lamb est en réalité l'un des enfants de Battle, désormais à la retraite.

Battle est notamment connu pour son bon sens et son flegme insubmersible. Il compte d'ailleurs en partie sur son apparence impassible, semblant le rendre dépourvu d'imagination, presque stupide, pour mener ses investigations sans s'attirer trop de méfiance. Jusqu'à l'Heure Zéro, le dernier roman où il apparaît, le lecteur ne sait rien de sa vie privée, mais apprend à cette occasion que Battle est marié et a cinq enfants ; la plus jeune, Sylvia, permettant même, involontairement, à son père de trouver la clé du mystère.

Battle a également un secret dans sa vie professionnelle, révélé dans le dénouement des Sept Cadrans, mais il n'y est plus fait référence par la suite. Il constitue par ailleurs un hommage de Christie aux officiers de police, étant, comme l'inspecteur Japp (un ami de Hercule Poirot) plus approfondi et plus intelligent que la plupart des policiers de fiction qui sont habituellement, dans ce genre de romans policiers, dédiés au rôle de faire-valoir de détectives privés plus brillants.

Notes et références[modifier | modifier le code]