Tony Randall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tony Randall

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tony Randall en 2003

Nom de naissance Arthur Leonard Rosenberg
Naissance 26 février 1920
Tulsa, Oklahoma (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès 17 mai 2004 (à 84 ans)
New York, État de New York (États-Unis)
Profession Acteur
Films notables La Blonde explosive
Confidences sur l'oreiller
Séries notables Love, Sidney
The Odd Couple

Tony Randall, de son vrai nom Arthur Leonard Rosenberg, est un acteur américain né le 26 février 1920 à Tulsa, Oklahoma (États-Unis) et mort le 17 mai 2004 à New York (État de New York).

Biographie[modifier | modifier le code]

Tony Randall, né Arthur Leonard Rosenberg, est le fils de Mogscha Rosenberg, marchand d'art, et Julia Rosenberg (née Finston)[1].

Il pense à devenir acteur après avoir assisté au spectacle d'un ballet. Il se met alors à l'imitation, au grand plaisir de ses camarades mais pas d'un de ses professeurs. Celui-ci le renvoie souvent à la maison avec le mot « Obligez-le à arrêter de faire des grimaces s'il vous plait ». Il étudie à l'Université Northwestern de Chicago pendant un an avant d'aller à la Neighborhood Playhouse School of the Theatre (en) de New York. A la fin des années 30, il a comme professeur la chorégraphe Martha Graham et le professeur d'art dramatique Sanford Meisner[2].

En 1941, il monte pour la première fois sur les planches à New York. Après avoir servi dans l'armée durant la Seconde Guerre mondiale, il travaille à la radio et à la télévision, apparaissant dans divers programmes[3]. On le voit pour la première fois à l'écran dans la série One Man's Family de 1950 à 1952[4]. Mais c'est de 1952 à 1953 dans la série Mister Peepers qu'il se fait remarquer. Il obtient alors des rôles au cinéma, notamment dans les comédies La Blonde explosive de Nunnally Johnson (1957), Confidences sur l'oreiller de Michael Gordon (1959) et Un pyjama pour deux de Delbert Mann (1961)[3]. En 1965, il est le deuxième acteur à incarner Hercule Poirot à l'écran dans le film ABC contre Hercule Poirot de Frank Tashlin.

De 1970 à 1975, il rencontre le succès en jouant le photographe Felix Unger dans la série The Odd Couple aux côtés de Jack Klugman. Ce rôle lui vaudra un Primetime Emmy Awards en 1975, après quatre nominations les années précédentes. Après cela, il joue dans deux autres séries comiques : le juge Walter Franklin dans The Tony Randall Show de 1976 à 1978, et Sidney Shore dans Love, Sidney de 1981 à 1983[3].

Sa carrière va en déclinant mais il obtient des apparitions dans des films comme Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander de Woody Allen (1972)[5], et La Valse des pantins de Martin Scorsese (1983).

En 1991, il crée le National Actors Theatre à New York pour 1 million de dollars de son propre argent. La compagnie se concentre sur les classiques[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié avec Florence Gibbs de 1939 jusqu'à la mort de celle-ci le 18 avril 1992 des suites d'un cancer. A 75 ans, il se remarie le 17 novembre 1995 avec Heather Harlan, la vingtaine[2], rencontrée deux ans plus tôt au National Actors Theatre[6]. Ensemble ils ont deux enfants : Julia Laurette et Jefferson Savlvini[1].

Il meurt le 17 mai 2004 dans un hôpital de New York d'une pneumonie attrapée lors d'un pontage du cœur en décembre[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Biographie de Tony Randall », sur filmreference.com
  2. a, b, c et d (en) Adam Bernstein, « Actor Tony Randall Dies; Fussy Half of 'Odd Couple' », sur le site de The Washington Post,‎ 19 mai 2004
  3. a, b et c (en) « Tony Randall Biography », sur who2.com
  4. « Biographie Tony Randall », sur toutlecine.com
  5. « Biographie de Tony Randall », sur le site de Première
  6. (en) Judith Newman, « The Odd Couple », sur le site de Marie Claire,‎ 29 janvier 2008