Je ne suis pas coupable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Je ne suis pas coupable (homonymie).
Je ne suis pas coupable
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Sad Cypress
Éditeur original Collins Crime Club
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale Mars 1940
Version française
Traducteur Louis Postif
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 328
Date de parution 1944
Nombre de pages 241 p.
Série Hercule Poirot
Chronologie
Précédent Le Noël d'Hercule Poirot Un, deux, trois... Suivant

Je ne suis pas coupable (titre original : Sad Cypress) est un roman policier d'Agatha Christie publié en mars 1940, mettant en scène le détective belge Hercule Poirot. Il est publié la même année aux États-Unis et quatre ans plus tard, en 1944, en France.

Résumé[modifier | modifier le code]

Une jeune femme, Elinor Carlisle, est accusée du meurtre de sa tante et de sa rivale. Seul un jeune médecin la croit innocente et pousse Hercule Poirot à enquêter sur la question...

Personnages[modifier | modifier le code]

Élaboration du roman[modifier | modifier le code]

Écriture[modifier | modifier le code]

Le roman est divisé en trois partie : le récit de l'accusé, la développement du meurtre et l'enquête d'Hercule Poirot. Après la publication, Agatha Christie trouva que son roman aurait été bien meilleur sans la présence du détective belge[1].

Titre[modifier | modifier le code]

Le titre original anglais du roman, Sad Cypress (« Tristes Cyprès »), est extrait d'une chanson de la comédie La Nuit des rois (Twelfth Night) de William Shakespeare. La chanson figure au début du roman comme épigraphe[1] :

Come away, come away, death,
And in sad cypress let me be laid;
Fly away, fly away breath;
I am slain by a fair cruel maid.
My shroud of white, stuck all with yew,
O, prepare it!
My part of death, no one so true
Did share it[2].

— William Shakespeare, La Nuit des rois (Acte II, scène 4)

« Va, va, ô mort,
Et sous ces tristes cyprès laisse-moi reposer ;
Envole-toi, souffle, envole-toi !
Une beauté cruelle m'assassine.
Mon blanc linceul, tout brodé d'ifs,
Ô tends-le-moi ;
Mort, ô mort, nul jamais avec toi
Plus loyal ne sut se montrer[3]. »

— La Nuit des rois (Acte II, scène 4)

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Sad Cypress », sur le site officiel d'Agatha Christie
  2. « Twelfth Night », sur nfs.sparknotes.com
  3. Agatha Christie (trad. Élise Champon), Je ne suis pas coupable, Paris, Éditions du Masque, coll. « Le Masque » (no 328),‎ 2013 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]