Poirot joue le jeu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poirot joue le jeu (homonymie).
Poirot joue le jeu
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Dead Man's Folly
Éditeur original Collins
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de parution originale 1956
Version française
Traducteur Miriam Dou
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 579
Date de parution 1957
Nombre de pages 255 p.
Série Hercule Poirot
Chronologie
Précédent Pension Vanilos Le Chat et les Pigeons Suivant

Poirot joue le jeu (Dead Man's Folly dans les éditions originales en anglais) est un roman policier d'Agatha Christie, paru pour la première fois en 1956. Il met en scène Hercule Poirot et Ariadne Oliver.

Résumé[modifier | modifier le code]

Mme Oliver, célèbre écrivaine de romans policiers, invite Poirot à participer à une « course à l'assassin ». Celle-ci se déroulera dans le domaine de Georges Stubbs. Mais les événements ne se déroulent pas comme prévu. La fausse victime en devient une vraie, et Hattie, la femme de Sir Georges, vient à disparaître. Hercule Poirot, déjà sur place, ne peut tenter de résister à connaître la vérité. Et, comme à chacune de ses enquêtes, il la connaîtra et déterrera de vieux souvenirs…

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Dead Man's Folly, London, Collins, 1956.
  • Dead Man's Folly, New York, Dodd Mead, 1956.
  • Poirot joue le jeu, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Le Masque », no 579, 1957, dans une traduction de Miriam Dou.
  • Poirot joue le jeu, dans Agatha Christie. 10, Les années 1953-1958, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Les Intégrales », 1997, dans une nouvelle traduction de Pierre Girard.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté pour le téléfilm Poirot joue le jeu (Death Man's Folly) par Clive Donner en 1986, avec Peter Ustinov dans le rôle de Poirot, et Jean Stapleton dans celui de Mrs. Oliver.

Le roman a été également adapté en bande dessinée par Marek aux éditions Emmanuel Proust éditions en 2011.