Pourquoi pas Evans ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pourquoi pas Evans ?
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Why Didn't They Ask Evans ?
Éditeur original Collins [G.-B.] /
Dodd, Mead and Company [É.-U.]
Langue originale Anglais
Pays d'origine Royaume-Uni
Date de parution originale 1934
Version française
Traducteur Louis Postif (1937)
Jean Pêcheux (1992)
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque n° 241
Date de parution 1934
Nombre de pages 246 p.


Pourquoi pas Evans ? est un roman policier d'Agatha Christie, paru en septembre 1934 sous le titre original Why Didn't They Ask Evans ?.

Ce roman à l'intrigue particulièrement complexe met en scène deux détectives amateurs, un jeune homme, Bobby Jones, et une jeune femme, Frances (dite « Frankie ») Derwent. L'histoire se déroule en Grande-Bretagne.

Résumé[modifier | modifier le code]

Mise en place de l'intrigue[modifier | modifier le code]

À l'occasion d'une partie de golf, Bobby Jones découvre un homme agonisant près d'une falaise. Suicide, accident ou meurtre ? Quelques secondes avant d'expirer, l'homme ne prononce que ces paroles mystérieuses : « Pourquoi pas Evans ? ». Dans une poche de la veste du défunt, Bobby découvre la photographie d'une belle jeune femme. Sur ces entrefaites un homme se présente sur les lieux, expliquant s'appeler Roger Bassington-Ffrench.

L'enquête, rapidement réalisée, conclut à un accident ; grâce aux informations données par Mme Amalia Cayman, l'identité de l'homme semble correspondre à « M. Alex Pritchard ». Amalia déclare être la soeur du défunt et être la femme figurant sur la photographie, assez ancienne.

Aventures et rebondissements[modifier | modifier le code]

Quelques jours après la clôture de l'enquête, peu après avoir bu une bouteille de bière, Bobby tombe subitement malade et soupçonne une tentative d'empoisonnement. Il porte plainte, mais la police n'a aucun élément pour dénouer l'affaire. Qu'a-t-il vu qu'il n'aurait pas dû voir ? Plus tard, demandant l'autorisation de revoir la photographie, il découvre stupéfait que la photo en possession de la police n'est pas la photo qu'il avait vue ! Il en conclut que Bassington-Ffrench a dû échanger les deux photos hors de sa vue, et se demande si Amalia était vraiment la sœur du défunt. Frankie et lui décident d'enquêter sur Bassington-Ffrench.

L'enquête de Bobby et de Frankie se porte vers le frère de Roger Bassington-Ffrench et son épouse, Henry et Sylvia, ainsi que sur les voisins de ceux-ci, le Dr Nicholson et sa jeune épouse Moïra. Le Dr Nicholson dirige un sanatorium, et semble être craint par sa femme. Par la suite, on apprendra qu'elle a peur que celui-ci ne la tue.

Bobby et Frankie finissent par découvrir que le mort ne s'appelait pas Pritchard, mais Alan Carstairs.

Cette enquête est rendue plus mystérieuse encore par l'affaire de l'étrange suicide d'un millionnaire, John Savage, qui avait laissé une grande partie de son héritage à un couple mystérieux, Mme et M. Templeton. Sur ces entrefaites, Henry Bassington-Ffrench se suicide.

Par la suite, les deux détectives font l'objet d'un rapt par Roger Bassington-FFrench, mais parviennent à s'échapper.

Révélations finales[modifier | modifier le code]

Bobby et Frankie, face à une mort inexpliquée mais ressemblant à un meurtre (Pritchard/Carstairs) et à deux suicides successifs, tournent leurs soupçons vers le milliardaire John Savage et son testament. Les deux témoins requis par le futur défunt étaient l'ancien cuisinier et le jardinier des époux Templeton.

On n'apprendra que dans les dernières pages du roman le sens de la phrase « Pourquoi pas Evans ? ». Il s'agissait d'une réflexion d'Alan Carstairs qui, menant une enquête personnelle, s'était demandé pourquoi John Savage, avant son « suicide », avait fait appel, pour authentifier son testament, à un jardinier d'une propriété voisine, et non pas à la femme de ménage qui était à son service et qui s'appelait Gladys Evans…

Les deux détectives retrouvent la trace de Gladys Evans, qui vit non loin du père de Bobby. Ceci explique non seulement la présence d'Alan Carstairs sur la commune (il était venu ici pour rencontrer Evans) mais aussi la raison de la tentative de meurtre sur Bobby (il fallait l'empêcher de rencontrer Evans).

On découvre alors le rôle du Dr Nicholson et de Moïra, qui étaient en réalité le couple Templeton.

Dans les dernières lignes, Bobby et Frankie réalisent que les aventures qu'ils ont vécues les ont rapprochés, et décident de se fiancer.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Enquêteurs[modifier | modifier le code]

  • Robert « Bobby » Jones, fils du vicaire de Marchbolt
  • Lady Frances (appelée « Frankie ») Derwent, fille de Lord Marchington

Intervenants[modifier | modifier le code]

  • Dr Thomas, partenaire de golf de Bobby
  • Le vicaire de Marchbolt, père de Bobby
  • Badger Beadon, ami énergique de Bobby et propriétaire d'un garage à Londres
  • George Arbuthnot, ami de Frankie
  • Alex Pritchard, l'homme décédé près de Marchbolt ; son vrai nom : Alan Carstairs, ami de John Savage

Suspects[modifier | modifier le code]

  • Leo et Amelia Cayman, supposés beau-frère et sœur d'Alex Pritchard
  • Henry et Sylvia Bassington-ffrench, de Merroway Court dans le Hampshire
  • Thomas Bassington-ffrench – leur petit enfant
  • Roger Bassington-ffrench – frère d'Henry
  • Dr Nicholson, propriétaire canadien d'un sanatorium près de Merroway Court
  • Moïra Nicholson, son épouse
  • John Savage, millionnaire
  • Mme Rivington, amie de John Savage
  • Les époux Templeton
  • Gladys Roberts, née Evans, ancienne femme de ménage des époux Templeton
  • Rose Pratt, née Chudleigh, ancienne cuisinière des époux Templeton et témoin des dernières volontés de John Savage
  • Albert Mere, ancien jardinier des époux Templeton et témoin des dernières volontés de John Savage