Le Vallon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Vallon
Image illustrative de l'article Le Vallon
Le vallon, Agatha Christie

Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original The Hollow
Éditeur original Collins
Langue originale Anglais
Pays d'origine Royaume-Uni
Date de parution originale 1946
Version française
Traducteur Michel Le Houbie
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 361
Date de parution 1948
Nombre de pages 255 p.
Série Hercule Poirot
Chronologie
Précédent Cinq petits cochons Les Travaux d'Hercule Suivant

Le Vallon (The Hollow dans les éditions originales anglophones) est un roman policier, écrit par Agatha Christie et publié en 1946.

Résumé[modifier | modifier le code]

Un médecin du nom de John Christow est retrouvé tué par balles au bord de la piscine de la propriété Le Vallon, où il passait le week-end ; sa femme Gerda est à côté du corps, un pistolet à la main… Hercule Poirot mène l'enquête dans le domaine et essaie de démêler l'affaire, qui semble osciller entre simplicité et complexité…

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Le Vallon :
    • Lady Lucy Angkatell, née Angkatell ;
    • Sir Henry Angkatell, époux et cousin éloigné de Lucy, propriétaire du Vallon, chevalier de l'ordre du Bain ;
    • Mr Gudgeon, majordome ;
    • Miss Simmons, femme de chambre ;
    • Mrs. Medway, cuisinière du Vallon ;
    • Doris Emmott, fille de cuisine.
  • Ainswick :
    • Geoffrey Ankatell †, père de Lucy, propriétaire du domaine d'Ainswick ;
    • Mr Tremlet, ancien chef-jardinier d'Ainswick ;
    • Edward Angkatell, héritier du domaine d'Ainswick, cousin issu de germain d'Henrietta.
  • Harley Street :
    • le docteur John Christow, médecin à Harley Street et chercheur ;
    • Gerda Christow, épouse de John Christow ;
    • Miss Beryl Collins, secrétaire du docteur Christow ;
    • Terence Christow, dit Terry, fils aîné de John et Gerda ;
    • Zena Christow, fille cadette de John et Gerda ;
    • Mr Lewis, majordome des Christow.
  • Autres membres de la famille Angkatell :
    • Midge Hardcastle, jeune cousine de Lucy, fille d'une Angkatell ;
    • Henrietta Savernake, sculptrice, cousine des Angkatell et maîtresse de John Christow ;
    • David Angkatell, héritier présomptif d'Edward Angkatell ;
  • Les enquêteurs :
    • Hercule Poirot, propriétaire du cottage La Méridienne
    • l'inspecteur Grange ;
    • le sergent Clark.
  • Autres personnages :
    • Veronica Cray, ancienne fiancée de John Christow, propriétaire du cottage Le Colombier ;
    • Mrs. Crabtree, patiente hospitalisée du docteur Christow ;
    • Madame Alfrege, propriétaire d'un magasin de prêt-à-porter, employeur de Midge ;
    • Mrs. Elsie Patterson, sœur de Gerda Christow ;
    • Victor et Françoise, son épouse, jardinier et cuisinière belges d'Hercule Poirot  ;
    • Miss Doris Saunders, modèle pour un moulage d'argile représentant Nausicaa.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le Vallon est un roman policier assez particulier dans l'œuvre d'Agatha Christie, la part laissée à l'énigme policière – le whodunit – étant relativement secondaire, comme en témoigne d'ailleurs la modestie du travail accompli par les « petites cellules grises » de Poirot.

La romancière semble, par contre, s'être attachée à décrire en profondeur ou avec acuité quelques personnages hors du commun, comme la très complexe Lady Angkatell, mais aussi, à des degrés très différents, le drame intérieur vécu d'un côté par Gerda, la femme du docteur Christow, lorsque son idole est brusquement déboulonnée à la suite de l'irruption de Veronica Cray lors de la soirée au Vallon, de l'autre côté par Henrietta, dont l'intensité de l'amour pour son amant défunt la pousse à des imprudences, dont elle sera sauvée par l'intuition de Poirot.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • The Hollow, Collins, Londres, 1946
  • The Hollow, Dodd Mead, New York, 1946
  • Murder after Hours, Dell, New York, 1954
  • Le Vallon, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Le Masque » no 361, 1948, 255 p., dans une traduction de Michel Le Houbie
  • Le Vallon, Paris, Le Livre de Poche n° 1464, 1965, 384 p., reprenant la traduction de Michel Le Houbie
  • Le Vallon, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Club des Masques » no 374, 1979, reprenant la traduction de Michel Le Houbie
  • Le Vallon, dans Agatha Christie. 8, Les années 1945-1949, Paris, Librairie des Champs-Élysées, 1995, dans une nouvelle traduction d'Alexis Champon

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Deux adaptations théâtrales très différentes ont été faites de ce roman.

La première est due à Agatha Christie elle-même, qui décida de supprimer dans la pièce le personnage d'Hercule Poirot, qu'elle jugeait en quelque sorte superflu dans le déroulement de l'intrigue. La pièce fut jouée à Londres en 1951-1952.

Une seconde adaptation fut faite, plus de 35 ans après la première, à l'initiative de la dramaturge Simone Benmussa, qui se basa sur l'intrigue du roman et y conserva donc le personnage d'Hercule Poirot. Cette nouvelle adaptation fut jouée à Paris en 1988.

À la télévision[modifier | modifier le code]

Le roman a fait l'objet d'une adaptation pour la télévision, sous le même titre Le Vallon, dans le cadre de la série télévisée Hercule Poirot, avec David Suchet dans le rôle du détective belge et, notamment, Sarah Miles dans le rôle de Lady Lucy Angkatell. Relativement fidèle à l'intrigue du roman, il faut toutefois noter, dans le téléfilm, la disparition du personnage de David Angkatell et quelques simplifications dans l'intrigue, comme l'absence de tentative de suicide d'Edward Angkatell ou de sa visite à Londres à la boutique de Madame Alfrege.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Pascal Bonitzer et Jérôme Beaujour ont transposé l'intrigue en France, et sans le personnage d'Hercule Poirot, dans le film Le Grand Alibi en 2008.