Le Couteau sur la nuque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Couteau sur la nuque (homonymie).
Le Couteau sur la nuque
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Lord Edgware Dies [UK]
Thirteen at Dinner
[USA]
Éditeur original Collins Crime Club
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale Septembre 1933
Version française
Traducteur Louis Postif
Lieu de parution Paris
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 197
Date de parution Mai 1936
Nombre de pages 245 p.
Série Hercule Poirot
Chronologie
Précédent La Maison du péril Le Crime de l'Orient-Express Suivant

Le Couteau sur la nuque (titre original : Lord Edgware Dies) est un roman policier d'Agatha Christie publié en septembre 1933, mettant en scène le détective belge Hercule Poirot. Il est publié la même année aux États-Unis sous le titre Thirteen at Dinner, et trois ans plus tard, en mai 1936, en France.

Résumé[modifier | modifier le code]

Après un spectacle de Carlotta Adams, la célèbre imitatrice, Hercule Poirot et Hastings vont au restaurant où ils rencontrent Jane Wilkinson, une grande actrice, qui leur demande de la suivre dans sa suite. Elle leur explique qu'elle veut se "débarrasser" de son mari, mais que celui-ci refuse le divorce. Elle va même jusqu'à dire qu'elle serait prête à prendre un taxi pour le tuer. Poirot décide de prendre rendez-vous avec Lord Edgware (le mari de Jane Wilkinson). Celui-ci, étrangement, leur dit qu'il est d'accord pour un divorce et qu'il a même envoyé, il y a 6 mois, un lettre à sa femme où il le lui expliquait. Ils vont annoncer la bonne nouvelle à l'actrice, qui dit ne pas avoir reçu de lettre.

Le lendemain, Lord Edgware est retrouvé mort chez lui, poignardé à la nuque.

Personnages[modifier | modifier le code]

Élaboration du roman[modifier | modifier le code]

Écriture[modifier | modifier le code]

Agatha Christie explique dans son autobiographie qu'elle a eu l'idée du roman après avoir assisté à une représentation de la comédienne Ruth Draper (en)[1] :

« Je songeai à son intelligence et à la qualité de ses interprétations, j'admirais la façon merveilleuse dont elle passait de l'épouse acariâtre à la jeune paysanne agenouillée dans une cathédrale. C'est en pensant à elle que j'en vins à écrire Le Couteau sur la nuque »

— Agatha Christie, Une autobiographie[2]

Agatha Christie commence à écrire le roman à l'automne 1931 à Rhodes, avant de rejoindre son mari, Max Mallowan, à une campagne de fouilles à Nimrud, où elle finit son livre[1]. Elle passe tellement de temps à écrire qu'un squelette découvert lors des fouilles fut baptisé sur le champ Lord Edgware, du nom de la victime du roman[3].

Dédicace[modifier | modifier le code]

Le roman est dédié au Dr et à Mrs Campbell Thompson, les patrons de Max Mallowan. Elle explique dans son autobiographie qu'elle avait finit par s'attacher à eux et lors d'une visite leur avait lu son roman Le Couteau sur la nuque pour leur plus grand plaisir :

« Je crois qu'à l'exception de ma propre famille, ce sont les seules personnes à qui j'aie jamais lu un manuscrit. »

— Agatha Christie, Une autobiographie[4]

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'Intégrale - Agatha Christie (préf. Jacques Baudou), t. 3 : Les années 1930-1933, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Les Intégrales du Masque »,‎ 1991, 1241 p. (ISBN 2-7024-2088-5, notice BnF no FRBNF35478891), partie 5, « Postface - Le Couteau sur la nuque », p. 1027-1028
  2. (en) An Autobiography, HarperCollins,‎ 2010, partie IX, chap. 2 (« Life with Max »)
  3. (en) « Lord Edgware Dies », sur le site officiel d'Agatha Christie
  4. (en) An Autobiography, HarperCollins,‎ 2010, partie IX, chap. 4 (« Life with Max »)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]