Louis Germain-Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Germain-Martin
Louis Germain-Martin à la sortie de l'Élysée (1932)
Louis Germain-Martin à la sortie de l'Élysée (1932)
Fonctions
Parlementaire français
Député 1928-1936
Gouvernement IIIe République
Groupe politique GR
Biographie
Date de naissance 7 novembre 1872
Date de décès (à 75 ans)
Résidence Hérault

Louis-Germain Martin, dit Germain-Martin, né au Puy-en-Velay (Haute-Loire) le et mort à Paris le , est un historien de l'économie et un homme politique français.

Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1927.

En janvier 1937, il prend la présidence du Comité de prévoyance et d'action sociales ( CPAS ), fondé l'année précédente en réaction au Front populaire et lié à la Confédération générale du patronat français, un organisme de propagande patronal qui combat la Confédération générale du travail et le communisme et défend l'autorité et les missions du patronat, par ses conférences et ses brochures.

Sous l'Occupation, il est membre du Conseil national instauré par Vichy.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Olivier Dard, "Louis Germain-Martin ( 1872-1948 ), de la "nébuleuse réformatrice au CPAS", dans Olivier Dard, Gilles Richard ( dir. ), "Les permanents patronaux: éléments pour l'histoire de l'organisation du patronat en France dans la première moitié du XXe siècle", Centre de recherche histoire et civilisation de l'Université de Metz, 2005

Ses papiers personnels sont conservés aux Archives nationales sous la cote 443AP[1]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Problème financier, 1930-1936, 1936
  • Les Grands Messieurs qui firent la France, 1945

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir la notice dans la Salle des inventaires virtuelles des Archives nationales.