Abel Gardey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abel Gardey (à droite) et Justin Godart en 1932

Abel Gardey, né le 21 novembre 1882 à Margouët-Meymes (Gers) et mort le 23 septembre 1957 à Pouylebon (Gers), est un homme politique français.

Docteur en droit, avocat à la cour d'appel de Paris, il milite dans les rangs du Parti radical-socialiste. Il est conseiller général d'Aignan en 1910, député du Gers de 1914 à 1919, conseiller général d'Auch et président du Conseil général du Gers en 1919, et maire de Villecomtal-sur-Arros, où il possède une belle demeure, en 1930.

Il est sénateur du Gers de 1924 à 1940, rapporteur du budget de l'Agriculture, puis rapporteur à la Commission des Finances en 1932, ministre de l'Agriculture en 1932, ministre de la Justice en 1933, ministre du Budget en 1934. De 1931 à 1940, il est rapporteur général de la commission des finances au Sénat. Le 10 juillet 1940, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.

Président du Conseil général du Gers jusqu'en 1940, il se représente en 1946, mais est battu aux législatives, puis aux sénatoriales, en 1948. Il est de nouveau élu député du Gers en 1951. La même année, il est élu conseiller général du canton de Montesquiou. Après un échec aux sénatoriales de 1955, il ne se représente pas et meurt l'année suivante.