Adolphe Vuitry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vuitry.
Adolphe Vuitry
Image illustrative de l'article Adolphe Vuitry
Fonctions
Sénateur du Second Empire
21 juillet 1869septembre 1870
Président du Conseil général de l'Yonne
18651870
Prédécesseur Charles Lapère
Successeur Marie-Denis Larabit
Ministre présidant le conseil d'État
28 septembre 186417 juillet 1869
Monarque Napoléon III
Prédécesseur Gustave Rouland
Successeur Prosper de Chasseloup-Laubat
Gouverneur de la Banque de France
15 mai 186328 septembre 1864
Prédécesseur Charles Le Bègue de Germiny
Successeur Gustave Rouland
Sous-secrétaire d'État aux Finances
26 avril 185126 octobre 1851
Président Louis-Napoléon Bonaparte
Gouvernement Faucher
Biographie
Date de naissance 31 mars 1813
Lieu de naissance Sens
Date de décès 23 juin 1885
Lieu de décès Saint-Donain
Nationalité Drapeau de la France Française

Adolphe Vuitry, né à Sens le 31 mars 1813 et mort à Saint-Donain le 23 juin 1885, est un avocat, économiste et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Julien-Marin-Paul Vuitry, il est élève à l'École polytechnique et docteur en droit. Brièvement avocat à la cour royale de Paris, il rentre en 1839 dans l'administration.

Maître des requêtes au Conseil d'État en 1849, il est sous-secrétaire d'État aux Finances du 26 avril 1851 au 26 octobre 1851 dans le Ministère Léon Faucher. Il passe conseiller d'État en 1852, président de la section des Finances le 24 juin 1857 et est nommé gouverneur de la Banque de France le 15 mai 1863.

Il est Ministre présidant le conseil d'État du 28 septembre 1864 au 17 juillet 1869, démissionnant pour manifester son désaccord avec l’évolution libérale du régime. Il est alors nommé sénateur par décret du 21 juillet 1869.

Vuitry est conseiller général de l’Yonne de 1852 à 1870, qu'il préside à partir de 1865.

Il est président du Conseil d'administration de la Compagnie du Paris-Lyon-Méditerranée du 25 août 1871 au 15 novembre 1878, ainsi qu'administrateur de la compagnie d’assurances la Nationale. Il est élu en 1862 membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

Gendre de Charles-Wangel Bret, il est le beau-père d'Henri Germain, le fondateur du Crédit lyonnais.

Il fut le propriétaire du domaine de Saint-Donain à Marolles-sur-Seine.

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Études sur le régime financier de la France avant la Révolution de 1789, 3 vol., 1878-1883
  • Le Désordre des finances et les excès de la spéculation à la fin du règne de Louis XIV et au commencement du règne de Louis XV, 1885
  • Rapports et discours de M. Adolphe Vuitry, ancien ministre présidant le Conseil d'État, membre de l'Institut, 1887

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]