Alphonse Rio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rio.
Alphonse Rio
Alphonse Rio en 1921.
Alphonse Rio en 1921.
Fonctions
Conseiller général du canton de Quiberon
19451949
Élection septembre 1945
Prédécesseur Joseph Le Rouzic (1925-1940)
Successeur Victor Golvan
Député du Morbihan à l'Assemblée constituante
6 novembre 194510 juin 1946, 16 juin 1940
Élection 21 octobre 1945
Ministre de la Marine marchande
14 septembre 1939
Gouvernement Daladier (5) et Reynaud
Prédécesseur Louis de Chappedeleine
Successeur François Darlan
13 décembre 193022 janvier 1931
Gouvernement Théodore Steeg
Prédécesseur Louis Rollin
Successeur Louis de Chappedeleine
Sous-secrétaire d'État à la Marine militaire
2 mars 19304 décembre 1930
Gouvernement André Tardieu (2)
Prédécesseur aucun
Successeur Jacques Stern
Sénateur du Morbihan
192410 juillet 1940
Sous-secrétaire d'État à la Marine marchande
17 janvier 192126 mars 1924
Gouvernement Briand (7) et Poincaré (2)
Prédécesseur Paul Bignon
Successeur aucun
Député du Morbihan
8 décembre 19196 janvier 1924
Élection 30 novembre 1919
Législature XIIe
Maire de Quiberon
19191947
Élection 10 décembre 1919
Successeur Victor Golvan
Biographie
Date de naissance 28 octobre 1873
Lieu de naissance Carnac (Morbihan, France)
Date de décès 13 novembre 1949 (à 76 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique PRS (1919-1924)
GD (1924-1940)
RRRS (1945-1946)
Profession Navigateur de commerce

Alphonse Jean Marie Rio, né le 28 octobre 1873 à Carnac (Morbihan) et mort le 13 novembre 1949 à Paris, est un navigateur de commerce au long cours et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il exerce d'abord le métier de marin de commerce et, comme capitaine au long cours, il a l'occasion de franchir le Cap Horn à plusieurs reprises. Fils d'armateur, il ne profite pas des largesses paternelles, mais veut se débrouiller par lui-même. Il débute en bas de l'échelle, au sens propre comme au sens figuré, puisqu'il passe par l'étape de gabier sur les derniers grands voiliers français. Il entre ensuite dans l'administration et devient, en 1909, inspecteur de la navigation.

Engagé volontaire en 1914, il commande un patrouilleur sous-marin et sert dans la protection des convois de l'Armée d'Orient et dans l'organisation du débarquement des troupes américaines, ce qui l'amène à effectuer une mission aux États-Unis en 1917.

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

Fonctions électives[modifier | modifier le code]

  • Il est élu député du Morbihan en 1919 sur la liste d'Union républicaine, mais préfère se faire élire au Sénat en 1924. Il siège alors dans le groupe Républicain socialiste.
  • Il est élu représentant à la première Assemblée constituante en 1945, mais échoue aux deux élections législatives de 1946.
  • Il est sénateur du Morbihan de 1924 à 1940. Il siège dans le groupe de la Gauche démocratique. Il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain en 1940.

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Pascal, Dictionnaire des députés bretons de 1789 à 1983, PUF, 1983.