Gouvernement Camille Chautemps (1)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement Camille Chautemps (1)
Mandat
Régime Troisième République
président de la république Gaston Doumergue
Président du Conseil Camille Chautemps
Début
Fin
Durée 4 jours
Coalition Centre-droit (AD, RI, RRRS, PRS, FR)
XIVe législature
456 / 604
Composition initiale
Chronologie
Précédent Gouvernement André Tardieu I Gouvernement André Tardieu II Suivant

Le premier gouvernement Camille Chautemps est un gouvernement français de la Troisième République qui a duré du au .

Composition[modifier | modifier le code]

Portefeuille Titulaire Parti
Président du Conseil Camille Chautemps PRS
Ministres
Ministre de la Justice Théodore Steeg PRS
Ministre des Affaires étrangères Aristide Briand RS
Ministre de l'Intérieur Camille Chautemps PRS
Ministre des Finances Charles Dumont AD
Ministre du Budget Maurice Palmade PRS
Ministre de la Guerre René Besnard PRS
Ministre de la Marine Albert Sarraut PRS
Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts Jean Durand PRS
Ministre des Travaux publics Édouard Daladier PRS
Ministre du Commerce et de l'Industrie Georges Bonnet PRS
Ministre de l'Agriculture Henri Queuille PRS
Ministre des Colonies Lucien Lamoureux PRS
Ministre du Travail, de l'Hygiène, de l'Assistance et des Prévoyances Sociales Louis Loucheur RI
Ministre des Pensions Claudius Gallet PRS
Ministre de l'Air Laurent Eynac RI
Ministre des Postes, Télégraphes et des Téléphones Julien Durand PRS
Ministre de la Marine marchande Charles Daniélou RI
Sous-secrétaires d’État
Sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil Adrien Berthod PRS
Sous-secrétaire d’État à l'Intérieur Paul Marchandeau PRS
Sous-secrétaire d’État à la Guerre Charles Lambert PRS
Sous-secrétaire d’État à la Marine Robert Bellanger PRS
Sous-secrétaire d’État à l'Éducation physique Henry Paté RI
Sous-secrétaire d’État à l'Enseignement technique César Chabrun RS
Sous-secrétaire d’État aux Beaux-Arts Léo Bouyssou PRS
Sous-secrétaire d’État aux Travaux publics Étienne Charlot RS
Sous-secrétaire d’État à l'Agriculture Louis de Chappedelaine RI
Sous-secrétaire d’État aux Colonies Léon Archimbaud PRS
Sous-secrétaire d’État à l'Hygiène Marius Roustan RI

Politique menée[modifier | modifier le code]

Camille Chautemps souhaite un gouvernement de « concentration républicaine ». A cette fin, à la suite de la chute du cabinet Tardieu qu'il a provoqué, le Président Doumergue fait appel à lui en qualité de dirigeant du groupe le plus nombreux de l'opposition.

Le refus de Tardieu empêchant la réalisation de la « concentration républicaine », le ministère qu'il présente le 21 février, orienté à gauche, n'obtient pas la confiance de la Chambre.

Fin du gouvernement et passation des pouvoirs[modifier | modifier le code]

Le ministère que présente Camille Chautemps le 21 février, n'obtient pas la confiance de la Chambre.

Le 2 mars, Gaston Doumergue nomme à nouveau André Tardieu à la présidence du Conseil des ministres.